Jean Paulic, PDG de Paulic Meunerie : un entrepreneur tourné vers l’avenir

Jean Paulic, PDG de Paulic Meunerie : un entrepreneur tourné vers l’avenir

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Jean Paulic est né le 23 juin 1953 dans un moulin, celui de Bieuzy-les-Eaux à Rimaizon- Moulin. Cela ne s’invente pas. Il est la 4e génération de meunier de sa famille puisque son parrain et son oncle y travaillaient auparavant. En 1957, Henri Paulic (père de Jean Paulic) reprend le moulin de Gouret à Saint-Gérand (Morbihan) qui appartenait à son parrain, Henri Caté, et crée la société Minoterie Paulic.

Après des études de comptabilité et de commerce, Jean Paulic arrive en 1974 dans l’entreprise. À cette époque, il est le salarié de son père. Mais la passion du grain, son parfum est là... Et voir un grain devenir un gâteau ou un pain : c’est magique ! En 1977, à la direction de Paulic Meunerie, il crée un premier laboratoire d’essais, les prémices de celui qui sera construit en 2001. Puis, en 2007, il lance la farine Qualista qui a nécessité dix ans de recherche et de développement. L’entreprise se distingue également par la mise en place d’un procédé breveté : Oxygreen, (traitement des grains de blé à l’ozone afin de les purifier et de les améliorer). Progressivement, il rachète d’autres moulins en Bretagne. Aujourd’hui, chacun à sa spécificité : la farine de froment, les plus gros volumes à Saint-Gérand, le blé noir à Séglien et à Plounévez-Quintin, dans les Côtes-d’Armor, la nouvelle technologie Oxygreen.

En février 2020, Jean Paulic fait entrer en bourse l’entreprise familiale. Une précision : c’est la seule minoterie francaise cotée sur le marché. Il se tourne résolument vers l’avenir et entend saisir les opportunités de développement, dont celui de l’alimentation des insectes (entomoculture) et de la santé.

GPO Magazine : Quel est votre parcours personnel ? Dans quelles conditions avez-vous pris la direction de Paulic Meunerie en 1977 ?

Jean PAULIC : Après des études de comptabilité et de commerce, le service militaire effectué, j’ai commencé par travailler dans l’entreprise avec mon père, Henri Paulic. Ce dernier m’a totalement fait confiance alors que j’étais jeune, ce qui m’a permis d’évoluer rapidement. J’ai ressenti d’emblée le développement potentiel de notre entreprise. Suite à cela, j’ai eu la possibilité de créer Paulic Meunerie. À partir de là, nous étions structurés pour grandir.

GPO Magazine : Qui sont vos clients ? Est-ce qu’ils vous ont amené à évoluer ?

Jean PAULIC : Au tout début de notre activité, nos farines étaient vendues aux artisans, aux boulangers, aux crépiers. Les artisans biscuitiers ont débuté en fabriquant des biscuits à l’échelle de leur magasin. Puis, au moment de l’essor de la grande distribution, les biscuits et les crêpes se sont vendus en grandes surfaces. Les artisans sont devenus progressivement des industriels avec qui nous avons des liens à l’origine. Aujourd’hui, nous continuons à travailler avec l’ensemble des utilisateurs de farines, quels qu’ils soient : artisans, industriels, distributeurs, traiteurs... C’est ainsi que nous avons développé, au fil des années, nos gammes de farines (froment, gruau, feuilletage, biscuit, blé noir...). De plus, nous proposons désormais des farines « à la carte » permettant de répondre aux cahiers des charges de nos clients.

GPO Magazine : Comment s’est déroulé le développement de Paulic Meunerie ?

Jean PAULIC : D’abord, par de la croissance interne, en réalisant des investissements permettant d’augmenter le débit de production. Puis, nous avons fait de la croissance externe (via le rachat de moulins) suivant les opportunités... À titre d’exemple, l’investissement du moulin de Saint-Gérand represente 10 millions d’euros, ce qui nous permettra de tripler notre activité pour les quatre années à venir. Par ailleurs, la recherche et le développement ont toujours été au coeur de notre stratégie. L’objectif du pôle R&D est d’anticiper à la fois les besoins, les tendances et les règlementations du marché. C’est ainsi que nous avons été amenés à créer de nouveaux produits afin de proposer à nos clients des farines innovantes.

Nous avons également mis au point un procédé unique au monde, « Oxygreen », qui permet de traiter et de purifier les grains de blé à l’ozone, tout en conservant leurs atouts nutritionnels. Ce procédé nous permet d’envisager un bel avenir, en termes de naturalité, et de produits bons, sains, et sûrs.

GPO Magazine : Comment avez-vous été amené à diversifier votre activité ?

Jean PAULIC : J’ai été immobilisé durant de longs mois (à la suite d’un accident) ce qui m’a permis de continuer à réfléchir à mon avenir et à celui de mon entreprise. Mon observation sur les méthodes agricoles a sensibilisé mon questionnement, notamment sur l’utilisation de molécules chimiques, de pesticides, de fongicides...

Partant de là, j’ai recherché une voie qui permette à la fois de réduire, voire même de ne plus utiliser ces produits. Suite à cette prise de conscience, j’ai pris la décision en 2001 de créer un laboratoire et de recruter une doctorante. Très vite, à la suite de nos recherches et d’une rencontre, l’ozone est apparu comme une réponse adaptée.

À ce jour, nous sommes fiers de nous adresser à de nouveaux secteurs d’activité, comme l’entomoculture (nouvelle filière d’élevage d’insectes). Et nous sommes persuadés que nous nous intéresserons encore à d’autres secteurs d’activités !

Jean PaulicGPO Magazine : Qu’est-ce que l’introduction en bourse de Paulic Meunerie, au mois de février 2020, vous a apporté ?

Jean PAULIC : Tout d’abord : un apport de fonds propres, une nouvelle dynamique ainsi qu’une notoriété importante, que nous ne pouvions pas acquérir autrement. Cette étape doit nous permettre une croissance comme nous l’envisageons.

GPO Magazine : La nomination d’André Gac au poste de Directeur exécutif est-elle liée à votre introduction en bourse ? Est-ce un atout supplémentaire dans la stratégie de développement de Paulic Meunerie ?

Jean PAULIC : Nous avons un projet de développement clairement affiché avec un plan relativement important Pour le mener à bien, il faut des hommes, donc des compétences. Au travers de cette introduction en bourse, nous avons renforcé nos équipes de manière à avoir des profils qui nous permettent d’assurer le développement de la meilleure façon. Ainsi l’expérience de Monsieur Gac répondait parfaitement à notre besoin. Notre entreprise ne cesse de s’organiser avec ce directeur exécutif entouré d’un directeur financier, d’un directeur commercial, d’un responsable logistique, d’un responsable informatique, d’un responsable de maintenance... Ces trois derniers mois, nous avons également recruté trois ingénieurs.

GPO Magazine : Dans le contexte de crise du Covid, les résultats annuels consolidés de 2020 de Paulic Meunerie sont plutôt bons et vous vous attendez à une croissance à deux chiffres pour l’exercice de 2021, comment avez-vous su relever les différents challenges ?

Jean PAULIC : La crise sanitaire a perturbé toutes les entreprises, Paulic sans exception. Cependant, nous étions déjà dans une dynamique initiée avant la Covid (programme d’investissement important, ...). Nous avons maintenu ce dynamisme car nous avons la chance d’avoir un modèle d’entreprise agroalimentaire. En effet, quoi qu’il arrive, il faut se nourrir. Lors de cette crise, nous avons simplement été retardé dans notre plan de développement et nous l’avons d’ailleurs communiqué au marché. En revanche, cela ne change pas nos fondamentaux et notre plan de développement.

Durant cette période, nous avons ouvert de nouvelles portes, nous avons travaillé en interne sur nos produits, nos méthodes, nos process, nos recrutements. Nous n’avons donc pas perdu de temps. Nous avons fait un gros travail en interne afin de pouvoir répondre le plus vite possible au marché. En 2021, nous allons effectivement réaliser une croissance a deux chiffres, même si aujourd’hui nous avons une crise relativement importante sur les matières premières. Nous allons être impactés, mais ce n’est qu’un passage, et nous allons nous adapter. Nous restons armés pour cela avec nos équipes et nos gammes de produits pour répondre au marché.

GPO Magazine : En 1999, un accident de voiture vous a privé de l’usage de vos jambes, comment avez-vous fait face ?

Jean PAULIC : D’abord, cela a été un très grand choc auquel je ne pouvais croire et imaginer. Mon obstination : rester debout et avancer. Effectivement, mon tempérament et mon désir de progresser m’ont permis de poursuivre l’aventure. La paraplégie qui m’affecte a été un déclic sur les comportements et les barrières que nous nous imposons. De ce fait, mon propre comportement a changé et m’a encouragé à repousser ces barrières. Si bien que j’ai traduit cet accident en force et non en handicap.

GPO Magazine : C’est la passion qui vous anime ?

Jean PAULIC : Certainement, et le goût du partage avec les Hommes que sont mes collaborateurs, mes clients, mes fournisseurs... La confiance est également très importante pour moi. Ce n’est pas un vain mot. J’ai toujours cultivé la confiance en moi et en mes équipes.

GPO Magazine : Dans quelle mesure cela a-t-il changé votre vision du handicap dans l’entreprise ?

Jean PAULIC : Disons que je suis encore plus pragmatique que je l’étais auparavant… J’ai engagé une réflexion de fond sur la place de l’humain dans l’entreprise et sur la gestion du handicap. Il a fallu revoir les conditions de travail. En effet, tout prend plus d’importance car il faut garder son autonomie et donc faciliter les déplacements et l’accessibilité à tous les postes. Dans l’entreprise, un ascenseur a été installé. Mais au-delà de cet handicap, il faut s’interroger sur le bien-être dans l’entreprise lequel peut renforcer la performance économique d’une entreprise.

GPO Magazine : Quels sont les principaux leviers de croissance de votre entreprise ?

Jean PAULIC : Le premier est notre situation géographique. Située en plein coeur de la Bretagne, dans un bassin de production agricole important et dans une région où la densité de population s’intensifie, notre place est idéale. Le deuxième est l’étendue de nos gammes très diversifiées qui nous permet de nous adresser aussi bien aux artisans, aux industriels, aux distributeurs en boulangerie et en restauration. Nous touchons donc à un large panel de clients. Le troisième est nos moyens modernes de production : ils sont recents, automatiques, informatisés. Nous avons des moyens techniques qui nous permettent de répondre fortement et très vite à une demande de saisonnalité ou de crise.

Nous avons également notre politique de qualité de produit en matière de naturalité que nous défendons depuis plus de 15 ans. Nous avons travaillé sur l’origine du produit et comment lui redonner sa nature (farine de Bretagne). C’est cela la naturalité : remettre la nature au premier plan. Enfin, un levier de croissance important : la recherche. Notre relation avec un centre universitaire depuis une dizaine d’années valide nos connaissances et notre avance sur un procédé d’ozonation.

GPO Magazine : Comment voyez-vous l’avenir de votre groupe dans cinq ans ?

Jean PAULIC : Nous allons continuer à travailler notre plan de développement avec comme objectif, 50 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2024. Nous pensons que les nouvelles activités auront bien décollées et constitueront une bonne partie de nos revenus. Bien entendu, nous pouvons nous déployer non seulement en France, en Europe mais également dans le monde.

GPO Magazine : Comment vous ressourcez-vous ?

Jean PAULIC : Principalement à travers mes proches : d’abord ma femme, mes enfants… l’entourage familial et mes amis. Ensuite, j’ai la chance d’habiter et de travailler dans une région magnifique, le Morbihan. Et je ne me lasse jamais de regarder la nature : le ciel, les arbres, la mer, les rivières... Enfin, j’accorde beaucoup de temps à la lecture, qui est une source d’enrichissement culturel et scientifique. La lecture de livres, d’articles permet de trouver un équilibre et de ne pas avoir « le nez dans le guidon ». C’est important pour un dirigeant d’entreprise afin de prendre de bonnes décisions.

Lu 3812 fois Dernière modification le lundi, 15 novembre 2021 08:47
Linda Ducret

Une double formation : littéraire (hypokhâgne, licence de philosophie) et juridique (maîtrise de droit des affaires, DESS de Contrats Internationaux). En 1987, elle devient avocate et crée son cabinet en 1990. Elle exerce pendant 15 ans dans différents domaines du droit (droit des affaires, droit pénal, droit de la famille…).

Depuis 2005, elle est journaliste avec comme terrains de prédilections : les dossiers stratégie du dirigeant, propriété intellectuelle, nouvelles technologies, Incentive...Mais également les visions et les portraits d’entrepreneurs.

Écrire est l’une de ses passions. En 2009, elle publie un roman policier Taxi sous influence, finaliste du Prix du Premier roman en ligne.

Elle a publié un recueil de nouvelles : Le Ruban Noir ainsi qu’un polar : L’inconnue du Quai Henri IV et tout récemment, un roman : Femmes piégées.

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Juin 2022
EDITION SPÉCIALE FINANCE
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici
Recevoir la version NUMÉRIQUE en cliquant ici

 Capture d’écran 2022-07-01 à 12.43.09.png 

Paru en Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts