Jean-Christophe Bugeon, PDG de Smurfit Kappa France Jean-Christophe Bugeon, PDG de Smurfit Kappa France Smurfit Kappa

Jean-Christophe Bugeon, PDG de Smurfit Kappa France : un entrepreneur au management responsable

Évaluer cet élément
(15 Votes)

Triplement diplômé de l’Edhec, d’un MBA de l’Insead et de la London Business School, Jean-Christophe Bugeon a commencé sa carrière en 1987, chez Rhône-Poulenc, en tant qu’International Business Manager. Il rejoint, en 1997, Smurfit Kappa France où il occupera jusqu’en 2005 le poste de directeur d’exploitation. Après un passage chez Flexico comme directeur général, il réintègre en 2010 Smurfit Kappa France comme directeur général des opérations.

Une année plus tard, Jean-Christophe Bugeon est promu vice-président des ventes paneuropéennes en charge de l’expansion commerciale des offres et solutions d’emballage auprès des grands comptes. Enfin, en 2014, il devient PDG de Smurfit Kappa France.

Des expériences tant au niveau local, national qu’européen qui lui ont permis d’acquérir une connaissance approfondie du secteur de l’emballage à base de papier.

La RSE ou Responsabilité Sociétale des Entreprises est un enjeu majeur pour les entreprises d’aujourd’hui. Un des moyens d’intégrer les préoccupations environnementales dans une entreprise est de réduire l’utilisation du plastique des parties prenantes.

C’est précisément tout le sens du management responsable de Jean-Christophe Bugeon. Sa feuille de route est claire : aider ses clients à préparer leur futur et leur permettre d’atteindre leurs propres objectifs à court, moyen et long terme.

  • GPO Magazine : Pouvez-vous nous présenter Smurfit Kappa ?

Jean-Christophe Bugeon : Smurfit Kappa a été fondée en 1934 et produisait alors des caisses et des cartons d’emballage pour le marché irlandais. Elle a été acquise en 1938 par Jefferson Smurfit. Elle a connu des développements ultérieurs et a continué de grandir en termes de nombre de sites de production et d’employés (voir encadré chiffres 2020). Il s’agit d’une entreprise bien connue du monde industriel puisque nous produisons des emballages pour toute l’industrie française (agro-alimentaire, logisticiens, e-commerçants). Cette entreprise est d’origine irlandaise même si les activités en France faisaient partie du groupe Saint-Gobain.

L’entreprise est cotée à la Bourse de Londres et à Dublin. Le premier actionnaire est le fonds souverain norvégien et le deuxième actionnaire est le fonds d’investissement BlackRock, tous les 2 possédant chacun un peu moins de 10 % du capital.

Smurfit Kappa est leader mondial, européen et français du secteur de l’emballage avec 46000 collaborateurs dans le monde et 5500 salariés en France. Il y a 40 sites industriels sur notre hexagone, comprenant deux piliers. Le premier pilier est celui de la production de papier (80 % des emballages que nous fabriquons sont faits à partir d’anciens emballages, fabrication également d’emballages à partir de fibres de bois dans notre papeterie située près du bassin d’Arcachon) et le deuxième pilier est la transformation de ce papier en emballage pour tous les types de marché.

  • GPO Magazine : À votre avis, qu’est-ce qui fait que Smurfit Kappa est une entreprise modèle ?

Jean-Christophe Bugeon : De mon point de vue, l’entreprise modèle doit viser à satisfaire quatre groupes d’intervenants et nous y parvenons plutôt bien.

Le premier groupe est, évidemment, celui des clients et cela fait décidemment partie de notre ADN de leur donner satisfaction. Nous sommes dans la répétition de commandes avec des relations commerciales qui s’établissent dans la durée (clients fidèles pour la plupart depuis des dizaines d’années) et nous devons les choyer, a fortiori, dans un système concurrentiel comme celui de l’emballage. À ce titre, il convient de rappeler que nos emballages sont uniques et vraiment faits sur-mesure pour nos clients (cahier des charges contenant un ensemble de spécifications).

Le deuxième groupe est celui de nos employés qui doivent être heureux dans l’entreprise. Le groupe Smurfit Kappa attache une importance primordiale au bien-être de ses salariés. C’est notre socle, avec la santé et la sécurité. En effet, à défaut, nous ne pouvons donner satisfaction à nos clients et à nos actionnaires.

Le troisième groupe est celui des actionnaires. Nous devons leur assurer de bonnes performances.

Le quatrième groupe est, au sens large, celui du respect de la planète et à ce titre, nous avons la chance de travailler avec un matériau vertueux pour l’environnement (recyclable, recyclé, renouvelable, biodégradable). Cette circularité est importante pour l’entreprise modèle que nous cherchons à être.

  • GPO Magazine : Quelle est la force de Smurfit Kappa ? L’innovation ?

Jean-Christophe Bugeon : La première force de notre entreprise est la qualité et l’engagement de nos salariés pour que nos clients soient livrés tous les jours au bon moment avec l’emballage adéquat. Nous faisons du sur-mesure en flux tendu, ce qui nécessite beaucoup d’agilité de notre part et un grand soin apporté au détail.

En outre, pour aider nos clients à préparer leur futur (lancement d’un nouveau produit, nouveau marché, nouvelle usine), nous réfléchissons avec eux sur la manière de trouver la meilleure solution possible pour livrer leurs produits à leurs clients finaux (bon rapport qualité prix, utilisation d’emballages la plus réduite possible, bonne préservation des produits lors du transport, bon stockage,…). Nous travaillons aussi avec eux sur la communication autour du produit, de l’emballage et de la marque (l’expérience Shopper).

En ce moment, en termes d’innovation, ce qui nous occupe beaucoup c’est notre action : « Better Planet Packaging » avec des sessions de travail avec nos clients (réflexion sur le basculement du plastique au carton ondulé).

Enfin, notre objectif est d’arriver à associer l’ingéniosité de nos 150 concepteurs d’emballage, leur capacité créative, à des systèmes modélisés qui permettent de ne pas réinventer la roue, de travailler avec méthode, scientifiquement. Depuis quelques années, nous avons créé des Master Class qui sont des recueils de toutes les solutions possibles dans un univers particulier pour répondre à toutes les problématiques qu’un client peut rencontrer (domaine de la logistique, du vin, du e-commerce…). Et nous arrivons par ce biais à trouver la meilleure solution qui correspond le mieux à leur secteur d’activité.

  • GPO Magazine : Quelles sont les valeurs d’entreprise auxquelles vous croyez ?

Jean-Christophe Bugeon : Ce sont les valeurs simples d’un management que je qualifierai d’humaniste qui sont liées à la personnalité des leaders (comme notre patron Anthony Smurfit), à l’organisation de notre entreprise (centres de profit, unités opérationnelles autonomes avec un esprit d’équipe assez fort).

Entre un leader et une organisation, on peut développer une culture de l’écoute, de la considération des personnes, de l’accompagnement des salariés pour leur permettre de s’émanciper et de gagner en autonomie.

De mon côté, j’essaye de trouver le bon équilibre entre la bienveillance et l’exigence afin d’atteindre nos objectifs de performance, ce qui n’est pas si simple.

À ce titre, je fais souvent référence à cette citation du philosophe André Comte-Sponville : « Un bon patron est un patron bon », mais j’ajoute de façon un peu triviale, « pas couillon ». Il faut effectivement faire preuve de bonté et de bienveillance, mais également d’exigence vis-à-vis de soi-même et de nous tous.

  • GPO Magazine : Comment voyez-vous la société Smurfit Kappa dans dix ans ?

Jean-Christophe Bugeon : D’abord, je pense que nous serons toujours là car notre entreprise est forte et que nous travaillons avec un produit qui a de l’avenir. En France, nous allons poursuivre notre développement, consolider nos acquis et livrer plus de clients qu’aujourd’hui. Nous livrons déjà ¼ du marché français et je pense que nous pourrons renforcer cette position.

Sur un plan international, notre groupe est déjà présent dans 35 pays (en Europe notamment, en Amérique du Nord, en Amérique Latine) et l’objectif pourra être d’étendre notre présence et notre modèle dans plus de pays, notamment en Afrique et en Asie.


CHIFFRES CLÉS DU GROUPE EN 2020

Nombre de sites de production : 350 sites
Nombre de salariés : 46 000 collaborateurs
Chiffre d’affaires : 8,5 Milliards d’€

Lu 25132 fois Dernière modification le mardi, 15 juin 2021 12:23
Linda Ducret

Une double formation : littéraire (hypokhâgne, licence de philosophie) et juridique (maîtrise de droit des affaires, DESS de Contrats Internationaux). En 1987, elle devient avocate et crée son cabinet en 1990. Elle exerce pendant 15 ans dans différents domaines du droit (droit des affaires, droit pénal, droit de la famille…).

Depuis 2005, elle est journaliste avec comme terrains de prédilections : les dossiers stratégie du dirigeant, propriété intellectuelle, nouvelles technologies, Incentive...Mais également les visions et les portraits d’entrepreneurs.

Écrire est l’une de ses passions. En 2009, elle publie un roman policier Taxi sous influence, finaliste du Prix du Premier roman en ligne.

Tout récemment, elle a publié un recueil de nouvelles : Le Ruban Noir ainsi qu’un polar : L’inconnue du Quai Henri IV.

300x250 ebook ai fr

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître l'édition de Octobre 2021
Hors-série Transformation digitale
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

Extrait GPO HS Transfo Digitale.png

 

Paru en Juillet 2021
Hors-série Digitalisation de la Fontion Finance

Capture d’écran 2021-07-05 à 10.54.50.png

Paru en Mai 2021
Hors-série Entreprise Agile et Mobilité

Capture d’écran 2021-07-05 à 11.37.14.png 

Livres Blanc et E-book

Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.