5883 CONTENT gop 1000x90 2024 Microsoft Work Magic W24

Se réunir autrement pour gagner en efficacité

Évaluer cet élément
(2 Votes)

> Regus
Téléprésence s’invite dans les Centres d’Affaires Regus
> Orange Business Services
Orange Business Services développe les services de conférence pour accroître l'efficacité des entreprises
> ADEME
Le département Transports de l’ADEME milite pour une «mobilité verte»
Votre partenaire pour l'organisation de réunions virtuelles

Face à une économie mondiale de plus en plus tendue, les entreprises entendent mieux contrôler leurs coûts tout en renforçant leur compétitivité. Un principe qui s’inscrit également dans une démarche de développement durable engagée par un certain nombre d’entre elles. Dans le cadre de cette volonté, les comportements de travail évoluent et laissent peu à peu la place à des méthodes innovantes, articulées notamment autour des nouvelles technologies.

Dans un contexte d’instabilité économique, les programmes de réduction des coûts sont plus que jamais d’actualité dans les entreprises. «La principale préoccupation des entreprises porte aujourd’hui sur la réduction de leurs coûts», rappelle Olivier de Lavalette, Directeur Général Europe du Sud de Regus. L’immobilier et les déplacements professionnels figurent ainsi en tête de liste des centres de coûts passés au crible par les directeurs financiers. «Depuis un an maintenant, les entreprises cherchent de nouvelles alternatives à leurs déplacements professionnels, jugés trop coûteux», indique Philippe Billet, Directeur Général de Polycom. «D’ailleurs, au-delà de la rationalisation des coûts, la limitation des déplacements professionnels assure aux collaborateurs concernés d’importants gains de temps». «Les cadres mettent ainsi à profit différemment le temps qu’ils auraient passé dans les transports, tout en évitant, par ailleurs, le stress lié à un déplacement», souligne Véronique Dompé-Valette, Directrice des Programmes Vidéoconférence d’Orange Business Services. Les entreprises gagnent ainsi en productivité, en réactivité et donc en compétitivité, sans oublier que la démarche s’inscrit également dans les tendances environnementales actuelles. Le secteur des transports est en effet fortement responsable de l’accroissement de la consommation d’énergie en France ainsi que d’émissions de CO2.


Des comportements de travail en mutation
Véritable tendance de fond, la limitation des déplacements doit néanmoins trouver sa place dans les stratégies de développement d’entreprise, de plus en plus articulées autour du principe de « collaboration ». Le développement de la mobilité est également devenu le quotidien des entreprises, quels que soient leur taille ou leur secteur d’activité. «Les échanges entre les collaborateurs mais également avec l’ensemble de l’écosystème (client, fournisseurs, sous-traitants…) de l’entreprise sont en effet nécessaires à leur développement et à leur compétitivité», souligne François Moïse, Responsable activité communication unifiée et collaboration chez Cisco. «Cette tendance s’accélère d’ailleurs en temps de crise». « Les entreprises doivent donc concilier la rationalisation des dépenses et le développement de leur modèle économique collaboratif », poursuit Philippe Billet. « D’où la nécessité de revoir leur façon de travailler et de repenser leur organisation ».


Se déplacer moins et mieux
En toile de fond de ce changement de comportement dans les façons de travailler, la tendance environnementale trouve par ailleurs naturellement sa place. Le Département Transport de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), fervent défenseur de l’environnement, mène ainsi ses actions de Recherche et Développement autour de la thématique «Transport et Mobilité». Suivant cet axe, l’Ademe tente de promouvoir l’ensemble des solutions organisationnelles pouvant conduire à une réduction des volumes de trafic («transporter moins ») ou à une modification de leur répartition modale au profit de modes moins polluants («transporter mieux»). «L’objectif consiste à favoriser une utilisation optimale des véhicules traditionnels, le recours aux transports collectifs et l’usage des véhicules propres», précise ainsi Patrick Coroller, Responsable du département Transport et Mobilité de l’Ademe. Autres alternatives aux déplacements et non des moindres, le recours aux nouvelles technologies pour l’organisation des réunions.

De l’audio à l’image

Pour les réunions en temps réel, le téléphone reste souvent la technologie la plus plébiscitée «Les audioconférences sont aujourd’hui particulièrement simples et rapides à mettre en œuvre», explique Véronique Dompé-Valette. Disponible avec ou sans abonnement chez de nombreux opérateurs téléphoniques, cette technologies contribue à l’accélération des échanges. Mais aujourd’hui, la révolution vient davantage de l’image, véhiculée grâce aux technologie de web conférence, de visioconférence ou de téléprésence. «Aujourd’hui au cœur des usages grand public, l’image s’affirme de plus en plus comme un vecteur de communication incontournable des entreprises», poursuit Véronique Dompé-Valette. «Longtemps expérimentales et réservées à l’élite, les solutions de communication par l’image sont désormais en mesure de répondre aux besoins des entreprises». Arrivées à maturité, les technologies de webconférences, visioconférences et autres vidéoconférences répondent désormais à la plupart des contraintes économiques et organisationnelles actuelles des entreprises.

La flexibilité des webconférences
«La webconférence, accessible via un ordinateur équipé d’une webcam et d’une connexion téléphonique, associe le son et l’image et offre la possibilité de partager des documents», explique François Moïse. Ses usages les plus fréquents concernent les réunions entre collaborateurs travaillant sur un projet commun, l’animation commerciale interne ou externe, les échanges et les contacts avec les clients, les réunions imprévues (réunions de crise, opportunités…). «Cette technologie est ainsi particulièrement bien adaptée aux réunions invitant à la réactivité», souligne Laurence Buan, Dirigeante de InMeeting Sevices. «Elle permet en effet de partager différents types de documents : fichiers Excel, Power Point jusqu’à des plans d’architectes !»
Proposées par différents prestataires et opérateurs télécom, les webconférences sont généralement facturées le temps que dure la connexion. Certains acteurs de la place proposent des abonnements à ces services. D’autres, à l’instar de InMeeting Services, peuvent apporter une assistance technique durant la réunion. «Nous nous occupons notamment d’activer les bons micros, d’animer les tchats ou encore de mettre en ligne les documents à partager en temps voulu…», poursuit Laurence Buan.

De la visioconférence au système téléprésence
«Depuis près de deux ans maintenant les offres de visioconférence et de téléprésence sont plus simples à utiliser et s’appuient sur des technologies de très haute définition aussi bien au niveau du son que de l’image», souligne Philippe Billet. Le service de visioconférence permet aux utilisateurs de partager image et son. Plusieurs types de solutions sont utilisés à des fins de visioconférence. Les systèmes de groupe sont constitués d'un terminal dédié couplé à une télévision, un écran LCD ou plasma. Plus haut de gamme, les systèmes de salle offrent, pour leur part, une vidéo de qualité (écrans avec rétroprojecteurs ou écrans plasma de grande taille), un son Hi-Fi, et un environnement bien étudié : éclairage, aspects acoustiques, etc. Il existe également des systèmes à dimension plus «personnelle». Ils utilisent des terminaux dédiés équipés d'un grand écran LCD ou des petits visiophones. Dernier né des technologies de visioconférence, le système de téléprésence. La qualité de la technologie téléprésence, permet d'organiser une véritable réunion pouvant comprendre jusqu'à plus de 10 collaborateurs par site. À l'écran, les personnes participant à la réunion apparaissent en dimension réelle. Les participants bénéficient d'un véritable contact visuel ainsi que d'un son d'ambiance entièrement stéréo. Avec la technologie haute définition, les utilisateurs partagent par ailleurs le contenu de leur ordinateur d'un site à l'autre. «Sachant que 60 % de la communication entre les personnes ne passe pas par le langage, téléprésence permet de saisir toutes les subtilités du langage corporel grâce aux images en taille réelle et haute définition et donc, de retrouver la qualité d’un échange réel», précise Véronique Dompé-Valette. Afin d’accompagner les entreprises dans l’organisation de leurs réunions en salle immersive téléprésence, la plupart des prestataires de la place proposent des systèmes de réservation des salles en ligne, des systèmes de démarrage automatique ou encore une assistance pour la mise en service… Au-delà de la qualité des échanges, téléprésence offre des délais de retour sur investissements particulièrement courts. «En réduisant les déplacements professionnels entre 10 et 20 %, cette solution est rentabilisée en moins d’un an», poursuit Véronique Dompé-Valette. «Un retour sur investissement d’autant plus quantifiable que les taux d’occupations des salles de téléprésence sont généralement très importants». «La plupart de nos clients ont constaté un retour sur investissement entre 6 à 10 mois», précise de son côté Philippe Billet.

L’externalisation des salles de réunions plus que jamais plébiscitée

Malgré les innovations technologiques et toutes les solutions existantes en matière de réunions virtuelles, certaines entreprises préfèrent conserver le contact des réunions physiques. Pour diminuer les coûts liés à l’immobilier, le recours aux salles de réunions proposé par les centres d’affaires ou autres prestataires de l’externalisation de salles tels qu’Eurosites, Neopole, Regus ou encore Servcorp est ainsi de plus en plus courant. Une prestation également proposée par certains groupes hôteliers. «Au travers de nos salles de réunions, nous proposons aux entreprises des espaces flexibles et économiques adaptés à tous les types de réunions : standards, Conseils d’Administration, Comités de Direction ou encore formations…», précise Olivier de Lavalette de Regus. Ces salles comprennent généralement différents services complémentaires tels que la téléphonie ou la connectivité Internet haut débit mais également des prestations d’assistance, notamment technique pour préparer la salle.

Vers une croisée des services et des technologies

Pour les entreprises qui entendent bénéficier simultanément des avantages offerts par la technologie et les centres d’affaires, il reste l’alternative des centres d’affaires équipés de solution de visioconférence ou de salles de téléprésence. Une offre notamment proposée par Regus en partenariat avec Polycom et Cable and Wireless. «Dans le cadre de cette initiative, les solutions de téléprésence de Polycom seront mises en place dans les principaux centres d'affaires de Regus partout dans le monde, souligne Olivier de Lavalette. Les adresses Regus situées dans des capitales mondiales des affaires telles que Londres, New York, Paris, San Francisco, Chicago, Manchester, Mumbai, Moscou, Francfort, Shanghai, Sydney, Hong Kong, Singapour et Tokyo sont ainsi en cours d’équipement, ce qui permettra aux dirigeants du monde des affaires de disposer d'une véritable alternative aux déplacements professionnels». «Au travers de cette initiative, les entreprises pourront accéder à la technologie téléprésence à partir de 300 euros pour une heure et pour 10 personnes, ce qui est moins couteux en temps et en argent que le déplacement de ces personnes», conclut Philippe Billet de Polycom. Autant d’initiatives et d’innovations technologiques qui permettront aux collaborateurs des entreprises de continuer à se réunir, tout en respectant les contraintes économiques de leur entreprise et les politiques de développement durable qui commencent à se profiler dans un certain nombre d’organisations.

Par Edith Page

Les usages clés de la visioconférence
Les consultants spécialisés d’Orange Business Services analysent les besoins de l’entreprise en matière de visioconférence à travers 5 usages clés :

• Mieux se connaître : identifier et localiser une ressource dans l’entreprise, cartographier les domaines de compétences.
• Echanger : améliorer le management à distance, améliorer la productivité individuelle, y compris en situation de mobilité, partager la documentation sur un projet ou une entité.
• Contribuer : accélérer la prise de décision, gagner en efficacité pour lancer un produit, gérer une crise ou un incident, coordonner des équipes projet éclatées.
• Capitaliser : améliorer le partage des bonnes pratiques, développer l’innovation, créer des réseaux de connaissances.
• S’ouvrir aux autres : échanger davantage avec les partenaires, engager des démarches de co-conception ou de co-innovation avec les clients, organiser des recrutements à distance à l’international.

Source : Orange Business Services

 

Selon une enquête IDC « Les entreprises face à la crise », réalisée en janvier 2009 auprès de 160 entreprises de plus de 500 salariés, il ressort que :
• Plus de 40 % des entreprises sont déjà équipées d’une solution de visioconférence
• Une prévision estimée à 58 % d’ici 2011 sur le segment des entreprises de plus de 500 salariés et 67 % sur les plus de 1000 salariés.

Source : IDC, janvier 2009



IP Convergence, se déroulera les 6, 7 et 8 octobre à Viparis, Porte de Versailles
Près de 300 exposants et 65 conférences / ateliers pour découvrir et mettre en application l’ensemble des technologies dédiées aux équipements, services et applications de Communication Intelligente autour de 5 salons (Mobile Office, Convention VoIP, IT Services, Convention Sécurité et M2M Forum).

Une rencontre avec les exposants les plus dynamiques du marché parmi lesquels :
Alcatel-Lucent, Atos Wordline, Bouygues Telecom, Brocade, Cisco, Colt Telecom, Completel, Microsoft, Nec-Philips, Niji, Orange Business Services, Panasonic, Samsung, Siemens…

• Définir ses besoins avec + de 45 conférences et tables rondes pragmatiques avec un cycle de conférences dédiées aux retours d’expérience des utilisateurs
• Découvrir des solutions innovantes (Téléprésence, Communication Unifiée, Voiture communicante…) dans l’Espace Démonstrations.
• Ecouter la vision des grands patrons de cette industrie sur le plateau TV

Nouveau : déceler les bonnes pratiques avec les Trophées remis sur le salon.

Apprécier le Guide Convergence (le guide des professionnels de l’Informatique, des Réseaux et des Télécoms) offert à tous les visiteurs* (dans la limite des stocks disponibles)

Lutter contre le gaspillage et pour la protection de l’environnement grâce à l’OrdiDon
Etudier les applications techniques avec plus de 20 Ateliers d’Experts.

Pour toutes informations :
www.ipconvergence.fr
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél. : 01 41 18 60 63



Un marché mature Toutes les conditions sont favorables à la visioconférence dans les entreprises
• Développement de réseaux de plus en plus puissants
• Généralisation des technologies IP permettant la transmission simultanée de la voix, de l’image et des données
• Evolution des terminaux et des équipements de communication comme les écrans haute définition ou les salles de réunions immersives (téléprésence)
• Simplification des solutions via des services nouveaux (interfaces de réservation, accompagnement utilisateurs…)

Source : Orange Business Services



• L’utilisation de la visioconférence classique en salle de réunions représente 80 % du marché
(Source : Fort&Sullivan, mars 2008)

• La visioconférence classique est utilisée 10h/mois en moyenne soit 6 % du temps ouvrable. Ce taux d’utilisation passe à plus de 50 % avec des solutions immersives
(Source : WainHouse Research, janvier 2008)
Lu 5146 fois Dernière modification le vendredi, 04 septembre 2015 10:53
La rédaction

Le service Rédaction a pour mission de sélectionner et de publier chaque jour des contenus pertinents pour nos lecteurs internautes à partir d’une veille approfondie des communiqués de presse pour alimenter les rubriques actualité économiques, actualités d’entreprises, études ou encore actualités sectorielles. Pour échanger avec notre service Rédaction web et nous faire part de vos actualités, contactez-nous sur redaction@gpomag.fr

Annonces

cta livre blanc facture

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Comment les données et l’IA peuvent révolutionner les prises de décision ?

L'impact que les données peuvent avoir sur l’entreprise et comment des outils technologiques permettent d’exploiter ces données de manière efficace et sécurisée.

Visualiser la vidéo sur notre chaîne en cliquant ici


è
 Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts