Une vision éco-responsable pour optimiser les coûts d’impression

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les coûts d'impression peuvent représenter 3 % du chiffre d'affaires d'une entreprise. Un budget qu'il est possible de réduire d’un tiers, en rationalisant le parc d'imprimantes, en gérant mieux les travaux d'impression et l’achat des consommables. Le choix du système d’impression et du logiciel gestionnaire les mieux adaptés demeure primordial. Sans omettre le choix de prestataires éco-responsables qui prouvent que stratégie environnementale peut rimer avec optimisation des coûts.

Le faible prix d'achat des imprimantes d'entrée de gamme favorise la multiplication de ces dernières, au moment où les photocopieurs d'antan sont devenus des multifonctions reliés au réseau, alors que certaines imprimantes laser, associées à un scanner, se sont transformées en tout-en-un. En fait, la frontière entre imprimantes et copieurs n'existe plus. Les enquêtes montrent qu'il s'imprime de plus en plus de pages et que le nombre de copies diminue. Alors que le coût d'utilisation d'un copieur est inférieur à celui d'une imprimante bureautique. Les deux mondes sont aujourd'hui réunis, même s’il subsiste des différences dans les modes de facturation. Les principaux acteurs proposent souvent de réaliser une expertise qui débouche sur des conseils d'organisation et de rationalisation du parc. Avec à la clé, dans la plupart des cas, une diminution du nombre d'imprimantes.


Des économies qui, selon eux, peuvent atteindre 30 %. La technique est, dans ses grandes lignes, simple : suppression des imprimantes personnelles, installation d'imprimantes haut de gamme et de multifonctions, dont le coût à la page est inférieur, et qu'il est plus facile d'administrer.

Bien choisir ses consommables
L'engouement pour les imprimantes multifonctions et la photo numérique notamment font du consommable d'impression un enjeu commercial majeur. Les consommables d'impression représentent l'ensemble des éléments nécessaires à l’acte : cartouches d'encre, toners, rubans, ramettes de papiers et papiers spéciaux, CD et DVD vierges. Les consommables d'imprimante sont présentés comme un gisement de croissance exceptionnel. Les grandes marques d'imprimantes l'ont compris puisqu'elles changent peu à peu leur stratégie commerciale qui consistait à vendre des imprimantes à faible coût et à faire des marges importantes sur chaque consommable d'imprimante. Mieux informés, les utilisateurs n'achètent plus uniquement une imprimante ; ils étudient notamment le prix des cartouches d'encre avant l'acte d'achat. Misant sur l'évolution technologique et le développement d'imprimantes multifonctions à cartouches séparées, moins chères et plus économiques, les grandes marques se lancent dans une politique commerciale low cost pour pouvoir concurrencer les fabricants de consommables génériques. Ces derniers affichent des tarifs inférieurs de 15 à 50 % à ceux des grandes marques. Ils séduisent de plus en plus les consommateurs en quête du meilleur rapport qualité-prix. L'enjeu est important puisqu’en quatre ans, la consommation de consommable d'impression représente cinq fois le coût d'une imprimante.

La vente du consommable d'imprimante laser décolle
Le consommable pour imprimante laser devient également un marché florissant. Les imprimantes laser couleur ont le vent en poupe. On estime ainsi qu'en 2007, le laser couleur représentait 20 % des consommables d'imprimante laser. Certes plus cher à l'achat, une imprimante laser se révèle plus économique à l'impression. Une page en impression laser revient entre 0,02 euros et 0,03 euros contre 0,15 euros pour une impression jet d'encre. Le consommable toner pour imprimante laser est lui aussi plus cher que les cartouches jet d'encre. Il offre cependant une autonomie beaucoup plus grande (10 000 pages en moyenne). L'avancée technologique et la volonté de rationaliser les coûts d'impression incitent au reconditionnement des consommables toner pour imprimante laser. Par ce procédé, les entreprises cherchent à réaliser des économies. Bémol cependant pour HP : «On imagine souvent que le fait de remplir à nouveau les cartouches est plus écolo mais ce sont des idées reçues car en fait on imprime davantage de pages avec ce type de cartouches. C’est un peu comme la problématique des sacs de maïs voués à remplacer les sacs plastiques et qui, au final, posent le problème d’une culture céréalière très gourmande en eau. En fait, on ne fait que déplacer le problème. Nos cartouches apportent un degré de qualité d’impression qui permet d’éviter au maximum les réimpressions», explique Agnès Cohen-Nahon, Responsable du marché professionnel division consommables chez HP.

Achats éco-responsables et optimisés
Outre l’impact budgétaire pour l’entreprise, imprimer à tort et à travers représente aussi un gâchis déplorable pour la planète qui nécessite un changement radical de comportements. Tel est le message que Doxense, spécialiste des outils de supervision des flux d'impression a décidé de faire passer auprès des entreprises. Cette filiale du groupe Archimed a profité de la quatrième édition des Journées Annuelles du Développement Durable et Entreprises (JADDE), organisées par la Chambre de Commerce et d'Industrie de Lille pour donner le coup d'envoi d'une opération ambitieuse baptisée «1 clic 1 arbre 1 emploi». Objectifs : réduire les impressions inutiles dans les entreprises, sensibiliser les employés à l'environnement et aider au reboisement des pays d'Afrique. Pour y parvenir, Doxense propose aux entreprises de signer une charte «d'éco-responsabilité» par laquelle elles s'engagent d'une part à améliorer leurs pratiques en matière d'impression et d'autre part à reverser chaque année au moins 10 % des économies réalisées à «1 clic pour la planète», une ONG associée au projet. L'argent ainsi collecté sera consacré à replanter des arbres fruitiers en Afrique ce qui permettra de préserver l'environnement et de créer de l'emploi localement. Dès le départ de l’opération, une vingtaine de sociétés et d'administrations, dont notamment les CCI de Lille et Valenciennes et les filiales françaises de Xerox, Samsung et Johnson & Johnson - le géant des produits d'hygiène et de santé -, avaient déjà signé la charte. Chaque société signataire pouvant utiliser ses propres solutions pour réaliser des économies ou aider ses clients à le faire. La société Doxense commercialise un logiciel de gestion des impressions baptisé Watchdoc. Il permet de mettre en place des règles d'usage afin de réduire les coûts des impressions (redirection vers l'imprimante la plus économe, maximisation du recto verso, limitation au noir et blanc pour certains travaux, quota utilisateur, etc.). Avant chaque impression, l'ordinateur affiche un bilan financier, mais aussi écologique en présentant le coût du travail demandé en euros, le volume d'eau polluée, l'énergie consommée et les arbres abattus. Selon Doxense les économies réalisées avec Watchdoc oscillent en moyenne entre 15 et 40 % du budget consacré à l'impression.

Par Edith Page

400 millions d'euros d'impressions inutiles
La France possède l'un des taux d'impressions inutiles les plus élevés en Europe. Selon une étude d'Ipsos Global pour Lexmark, les entreprises françaises dépensent 409 millions d'euros en impressions superflues. Seuls les Britanniques dépassent ce score avec 412 millions ; alors qu'en Allemagne ce chiffre n'est que de 169 millions
et en Espagne, 88 millions. En Europe, environ une page sur six imprimées sur le lieu de travail n'est jamais utilisée, oubliée sur l'imprimante ou jetée directement !
Aujourd'hui, 20 % des employés français impriment la totalité des documents qu'ils reçoivent et plus du tiers (38 %) de leurs courriels dans le seul but de les lire. Les 174 milliards de pages imprimées chaque année en France (selon Cap V) représentent un coût compris entre 1 % et 3 % du chiffre d'affaires d'une entreprise.
Lu 6481 fois Dernière modification le mercredi, 02 septembre 2015 08:52

Annonces

Big Data AI Paris 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Juin 2022
EDITION SPÉCIALE FINANCE
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici
Recevoir la version NUMÉRIQUE en cliquant ici

 Capture d’écran 2022-07-01 à 12.43.09.png 

Paru en Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts