Windows Onward

Révolution digitale : ces enseignements venus de chez les militaires

Révolution digitale : ces enseignements venus de chez les militaires

Évaluer cet élément
(2 Votes)

C’est une certitude : la révolution numérique est partout. Toute entreprise qui le nierait et négligerait sa transformation semble vouée à l’échec. Cependant, compte tenu de l’ampleur du phénomène, il est judicieux de ne pas partir la fleur au fusil, de prendre un peu de recul et de réfléchir, par exemple, aux enseignements tirés par ceux qui y ont déjà été confrontés.

C’est ainsi que le ministère de la défense (ministère des armées depuis mai 2017) a amorcé l’informatisation intensive de ses états-majors au début des années 90. L’armée de terre française, pour sa part, a initié un programme de numérisation de l’espace de bataille à des fins opérationnelles au début des années 2000. Les leçons ne manquent donc pas qui s’appliquent à tous les types d'organismes ou de sociétés et qui, sous-estimées, peuvent mettre à mal le processus.

Examinons donc trois d’entre elles qui ne sont pas sans évoquer quelques idées reçues. Elles touchent directement à l’emploi, à la place de l’être humain dans l’entreprise, aux méthodes de travail.

La numérisation va détruire des emplois !

C’est effectivement ce qui s’est passé. Mais si l’objectif principal consiste à réduire ainsi la masse salariale, attention aux conséquences qui ne sont pas du tout indolores pour l’entreprise. En voici la démonstration.

Avec l’arrivée des ordinateurs sur le bureau de chaque officier traitant, il fut naturellement décidé que les états-majors feraient l'économie des pools de dactylos. Les conséquences ne se firent pas attendre :
• Productivité en baisse. En effet, pour un même nombre d’heures, chacun devait désormais consacrer davantage de temps à la rédaction de ses dossiers ;
• Qualité en baisse dans la mesure où la tyrannie des tâches quotidiennes et des « petits dossiers » avait un impact sur le temps restant pour effectuer un véritable travail de fond.

Les nouvelles technologies vont nous permettre d’être plus efficaces

Oui. À ceci près que si le matériel constitue, effectivement, une condition nécessaire, elle n’est en aucun cas suffisante. Considérons la situation ci-après et mainte fois rencontrée.

Devant la poussée du phénomène, les décideurs s’en sont naturellement remis, dans un premier temps, à des experts techniques. Ces derniers, passionnés qu’ils étaient, ont donc proposé des solutions… techniques. Ce qui a eu comme résultat :
• D’une part, des déclarations par trop optimistes du genre : « nous sommes numérisés puisque nous sommes équipés » ;
• D’autre part, une perte d’énergie des utilisateurs. En effet, ces derniers ont été contraints à réfléchir à l’utilisation de ces nouveaux outils… après leur livraison. Voire à imaginer de nouvelles solutions véritablement pertinentes.

Le digital, c’est la maîtrise de l’information et la liberté d’action

Oui, il y contribue fortement. À condition que l’on ne perde pas de vue le facteur humain. Pour illustrer cette assertion, voici deux exemples récurrents puisés dans la vie courante.

• Il fut un temps où les officiers traitants répondaient précisément à la question posée. Après avoir pris le temps de l’analyser. Ordinateur, réseau et accès accru aux données les incitèrent à retransmettre des masses de fichiers sans discernement et en jouant la carte de l’instantanéité. Il s’ensuivit pour tous une perte collective d’énergie à la recherche de l’information utile.
• Il fut un temps où lesdits officiers se rencontraient et dialoguaient régulièrement. L’arrivée du courriel les vit désormais échanger principalement par ce moyen, même lorsqu’ils étaient géographiquement (très) proches. Il en résulta une baisse de qualité des dossiers entre informations par trop lapidaires et, surtout, malentendus récurrents. Ces individus étaient rentrés dans l’ère de l’interprétation et du ressenti.

Conclusion

Certes, ce qui précède n’est que bon sens. Mais ces situations vécues, il y a une paire de décennies, continuent de se répéter ici ou là tant il est vrai que les mêmes causes produisent (souvent) les mêmes effets.

Les raisons évoquées sont des grands classiques : objectif mal cerné, approche exagérément technophile, organisation pensée à posteriori, croyance aveugle dans des slogans et formules par trop publicitaires. Or, la transformation digitale doit être menée comme un projet à part entière. Qui plus est, ce projet doit s’inscrire dans la stratégie d’ensemble de l’entreprise.

Il s’agit donc de commencer par une étude globale qui prenne en compte l’ensemble des facteurs. Au nombre desquels figure, en tout premier lieu, le facteur humain. Qu’il s’agisse du bien-être au travail, de la productivité et des batailles séculaires que se livrent anticipation et réaction, analyse et ressenti, collectif et individualisme.

Mais ceci est une autre histoire.

Par Olivier DOUIN, Président de « Olivier Douin Conseil » (ODC)


Lu 3771 fois Dernière modification le mardi, 18 juillet 2017 07:40
Nos contributeurs

Nos contributeurs vous proposent des tribunes ou des dossiers rédigées en exclusivité pour notre média. Toutes les thématiques ont été au préalable validées par le service Rédaction qui évalue la pertinence du sujet, l’adéquation avec les attentes de nos lecteurs et la qualité du contenu. Pour toute suggestion de tribune, n’hésitez pas à envoyer vos thématiques pour validation à veronique.benard@gpomag.fr

Annonces

Windows Onward

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 4 mars 2024
GPO Magazine N°113
Demandez votre exemplaire au service Vente au numéro

Lire l'extrait GPO 113.png

Paru le 27 novembre 2023
Édition Spéciale Transformation digitale
Recevez-le dès aujourd'hui !
Abonnez-vous à l'année en cliquant ici

Vignette Lire un extrait HS Transfo Digitale.png

Livres Blanc et E-book

Le Système d'Exploitation Hybride Windows 11 de Microsoft Booste la Productivité et la Sécurité en Entreprise
Microsoft a récemment dévoilé Windows 11, son dernier système d'exploitation, qui s'adapte parfaitement au mode…
Quelle stratégie pour établir une relation commerciale durable en Allemagne : un guide pour les dirigeants d’entreprises françaises
L'Allemagne, premier partenaire commercial de la France, demeure un marché d'exportation incontournable pour les entreprises…
Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Plus de livres blanc

Webinaires

Facturation Électronique 2024 : une opportunité de performer pour les entreprises !
Une enquête de Wax Digital a révélé que 70 % des professionnels de la comptabilité…
Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è Découvrez le réel impact de Windows 11 Professionnel

Grâce à la sécurité activée par défaut, les entreprises du monde entier prennent des initiatives plus audacieuses et des décisions plus rapides.

 
è Facturation électronique 2026

Un guide détaillé sur les étapes clés pour réussir son passage à la facturation électronique 2026 et franchir le pas de la dmatérialisation, avec tous les bénéfices qui l'accompagnent.

LB Facturation electronique 2026 Docuware.png

 

è  BUSINESS FRANCE : Établir des relations commerciales en l'Allemagne

L'Allemagne est le premier partenaire commercial de la France et représente le plus fort potentiel à l'export de la France à horizon 2025. Ce marché à la fois passionnant et exigeant mérite d'adopter une stratégie durable pour établir une relation commerciale sur le long terme. Tel est l'objectif de ce livre blanc de 64 pages intitulé "Quelle stratégie pour établir une relation commerciale avec l'Allemagne", proposé par Business France et ses partenaires de la Team France, et téléchargeable gracieusement.

 Couverture Livre Blanc Business France Allemagne.png

 
è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts