RSE 29

Améliorez votre performance énergétique

lundi, 04 juillet 2016 15:03 Écrit par

L’efficacité énergétique permet d’abaisser les coûts directs et indirects des entreprises en réduisant les consommations d’énergie par des travaux d’isolation thermique, en améliorant les processus industriels ou en investissant dans de nouveaux équipements. Des aides spécifiques sont disponibles pour les entreprises.


Au moment où la COP 21 pose comme impératif la lutte contre le réchauffement climatique, la question de la diminution et de la valorisation des déchets se pose avec de plus en plus d'insistance. D'ailleurs, 2015 a aussi marqué un tournant pour les entreprises puisque la loi sur la transition énergétique a entériné le principe d'un passage d'une économie linéaire à une économie circulaire, avec des conséquences directes sur le fonctionnement des entreprises. Explications.


Économiser sur les coûts énergétiques

mercredi, 24 juin 2015 09:40 Écrit par

La hausse du coût de l’énergie devient un poste de dépense de plus en plus important dans les charges d’une entreprise. Un bilan énergétique suivi des mesures appropriées permet de réaliser des économies substantielles. La fin des tarifs réglementés du gaz et de l’électricité bouscule la donne.


Alors que la réglementation française sur le reporting extra-financier (article 225 de la loi Grenelle 2), s’apprête à rentrer dans sa troisième année d’application, une étude* révèle les résultats de sa deuxième édition consacrée à la RSE et aux pratiques de reporting extra-financier.

Objectif de l’étude : permettre aux entreprises de mesurer leur maturité dans la mise en œuvre de leur stratégie RSE et de leurs pratiques de reporting extra-financier, d’apprécier leur performance RSE par rapport au marché et d’identifier leurs axes d’amélioration.

La RSE levier de performance des entreprises
A ce sujet, Madame Hélène Valade, Présidente du C3D (Collège des Directeurs du Développement Durable) et Directrice du Développement Durable de Suez Environnement, a déclaré « Un nombre croissant de personnes se rend compte qu’on est à la fin du cycle de notre modèle économique actuel : la vision de la performance change, elle n’est plus uniquement financière mais globale, à savoir, économique, environnementale et sociale. Cette idée fait son chemin dans la tête des dirigeants d’entreprise. D’autre part, le reporting engendré par l’article 225, structure les démarches et permet de les piloter. Ces deux facteurs s’additionnent pour créer une vraie dynamique, et ancrer le reporting RSE au niveau du management, avec des indicateurs extra-financiers fondés à être utilisés comme des indicateurs de pilotage de la performance globale ».


« Écolonomie » : faut-il y croire ?

mardi, 18 novembre 2014 17:33 Écrit par

Décidément, le développement durable nous réserve pour très longtemps encore bien des surprises ! Grenelle Environnement oblige, l’écologie et la protection de l’environnement imposent progressivement leurs diktats. Cela va dans le bon sens pour la protection de la planète mais aussi pour les entreprises qui ont décidé de s’y mettre. L’avènement universel et global de l’idée écologique et environnementale n’est pas pour demain. Le cheminement sera long. Mais il commence toujours, notamment pour les PME et les TPE, par des actions simples et faciles. Nous vous présentons ici quelques exemples qui donnent le ton.
À vous de vous en inspirer.

Alors que la loi Transition énergétique a été adoptée par l’Assemblée Nationale en première lecture le 14 octobre 2014, il faut admettre que nombre de chefs d’entreprise sont encore très éloignés de la préoccupation environnementale. En période de crise, ils voient d’abord et avant tout leur compte d’exploitation. Comment leur en vouloir ? Et pourtant certains montrent la voie à suivre…


Note de la Rédaction : Voilà un sujet grave et récurrent qui pose nombre de questions éthiques et économiques. La boulimie des acheteurs occidentaux les poussent à acheter les produits les moins chers et ce, quels qu’ils soient : électronique, habillement, alimentation, jouets, etc. Mais au final, le calcul est-il pertinent ? Cette tribune offre un éclairage intéressant sur cette problématique planétaire qui touche toute entreprise quelle que soit sa taille. 

 

Avril 2013 : 1.135 morts dans l’effondrement d'une usine bangladaise de fabrication de vêtements destinés à des marques occidentales. 10 Juin 2014 : une enquête du Guardian, révèle que le N°1 mondial de la crevette, le thaïlandais Charoen Pokphand (CP), s'approvisionne en poissons pour l’alimentation de ses crevettes auprès de fournisseurs esclavagistes. Les crevettes de CP se retrouvent sur les étalages des hypermarchés et  supermarchés d'Europe et d'Amérique du Nord…


> Appulz et Nicollin
Appulz et Nicollin sortent la première déchetterie intelligente

Dans la chaîne du traitement et de la revalorisation des déchets, la phase collecte est l’une des grandes difficultés à résoudre. Si la législation contraint les grands industriels – gros émetteurs de déchet – à s’organiser, comment collecter les millions de produits usagés ou matériels en fin de vie générés par l’activité des PME et plus globalement de l’ensemble des professionnels ? Au plan économique, l’entreprise a-t-elle intérêt à se lancer dans la mise en œuvre d’une politique de tri et de collecte ? La réponse n’est pas évidente et pourtant tout concourt à lui faciliter la tâche.

Sur le plan macroéconomique, l’objectif est fondé sur la logique suivante : le bilan énergétique de l’ensemble des efforts de collecte doit être positif et ne pas générer plus d'émission de Co2, et autres gaz à effet de serre, qu'en laissant les choses en l’état.
Mais au niveau de chaque entreprise, seule une démarche volontaire et citoyenne des respon­sables semble pouvoir résoudre l’équation. À bien y regarder, tout dirigeant trouvera pourtant de nombreux avantages à s’impliquer dans des actions concrètes de tris, collectes et traitements de ses déchets.


> Groupe Total
Le groupe Total réaffirme ses ambitions sur le gaz naturel suite à la suppression des tarifs réglementés

« Depuis le début de l’humanité, l’énergie a toujours constitué un élément vital pour l’évolution et le développement des sociétés », telle est la phrase d’introduction du livre « Comprendre le nouveau monde de l’énergie » de Myriam Maestroni1. Parmi les grandes problématiques que le xxie siècle devra résoudre, il est acquis que l’énergie jouera le premier rôle. Il n’en est guère autrement pour les entreprises. La réduction de leur consommation d’énergie est, aujourd’hui déjà, un paramètre majeur de leur compétitivité. Tour d’horizon, analyse et ébauche de solutions.

Si chacun comprend aisément que l’efficacité énergétique est le rapport entre ce que produit un système et ce qu’il consomme comme énergie, quelles sont finalement les raisons – autres que les contraintes réglementaires – qui peuvent pousser un chef d’entreprise à s’engager volontairement dans cette « chasse au gaspi » de nouvelle génération ?


Du climat économique actuel qui motive nombre de plans de réduction de coûts, jusqu’aux nouvelles attentes environnementales nées de l’urgence climatique ou du drame de Fukushima, l’énergie a pris une place considérable dans la course à la croissance.


Le rapport Brovelli, remis au 1er ministre publié en juin dernier, s’intitulait « Responsabilité et performance des organisations ». Le Medef, un an plus tôt, publiait le guide « Cap vers la RSE », sous-titré « Faire de la responsabilité sociétale de l’entreprise un levier de performance ; la CGPME titrait à son tour son guide « La responsabilité sociétale des entreprises, une opportunité pour les PME ». Alors ? Vœu pieux, panurgisme, mode, louable intention, simple coïncidence … ou réalité partagée ?



Page 1 sur 3

Annonces

Pave Kodak Alaris

Annonces

Le magazine digital


D
écouvrez un extrait du dernier numéro et
inscrivez-vous à notre newsletter pour pouvoir Feuilleter gratuitement la version numérique dans son intégralité dès la prochaine parution.

extrait

   je m inscris test

Inédit
Découvrez un extrait de l'édition spéciale
de GPO Magazine parue en septembre 2016, dédiée à L'entreprise à l'heure du digital.

hs digital


Inédit 
La Rédaction vous propose un extrait du livre blanc sur Le BPO de courrier.

Vignette_visualiser_extrait.jpg

A télécharger dans son intégralité Gratuitement  en cliquant ici

 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir la newsletter mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.