Sécurité informatique : le bricolage dangereux des dirigeants de TPE/PME

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Un jeu dangereux qui n’est pas sans poser problème en cas d’aléas (départ, licenciement, maladie, décès). Car comme l'explique Transmitio, acteur pionnier et disruptif de l’InsurTech, à l’ère de la transformation numérique, les données sont le moteur de la croissance et de la pérennité des entreprises.

 

Les entreprises vivent un véritable changement incarné par la transformation numérique. Au cœur de cette révolution, les données ! Elles sont le pétrole de nos entreprises. « Savoir les gérer, les protéger et en assurer la transmission est un prérequis, un acte de gestion responsable pour tout entrepreneur qui cherche la croissance et à pérenniser l’activité de son entreprise », commente Benjamin Rosoor, CEO et co-fondateur de Transmitio.

 

TPE/PME et leur rapport au numérique :

Alors que 55% des TPE/PME ont adopté le Cloud pour héberger leurs activités (e-mail, CRM, ERP, réseaux sociaux, site Web, nom de domaine, etc.), les dirigeants de TPE/PME ont en moyenne 20 codes et accès à ces services et donc à leurs données sensibles et stratégiques. Nous savons également que 6 sociétés sur 10 d'au moins 10 personnes utilisent un système d'échange de données informatisé en externe et 1/3 des sociétés utilise un progiciel de gestion intégré, tandis que 28 % une application de gestion de la relation client (source INSEE).

Les données et leurs codes pour y accéder (identifiants/mots de passe) sont devenus le capital numérique et immatériel le plus précieux des chefs d’entreprise. L’entreprise est connectée, 2.0, et tous les dirigeants ou presque ont en effet la tête dans le « nuage » (Cloud) pour gagner en rapidité, agilité, efficacité. Faute d’un référent « informatique/sécurité » en interne, et face à cette déferlante « Big Data », les dirigeants de TPE/PME, sont pourtant parfois démunis.

 

L’entreprise connectée, du bricolage à la gestion RESPONSABLE

Et lorsque le (cadre) dirigeant, un homme clé vient à quitter l’entreprise (départ, licenciement), s’en trouve écarté malgré lui (maladie) ou disparaît prématurément, « un seul être vous manque et c’est toute l’entreprise qui est en danger ». D’ailleurs, 80% des entreprises ayant connu une perte totale ou importante de leurs données disparaissent en moins de 2 ans (source SNIA France)

Pourtant, 51% des chefs d’entreprise disent que la pérennité de leur entreprise prime sur le prix de cession et 80% d’entre eux considèrent qu’il faut se soucier de la transmission de leur entreprise avant qu’il ne soit trop tard. (Source : enquête FIDAL 2014 sur la transmission et pérennité de l’entreprise - janvier 2015).

 

Pour sortir du bricolage, Transmitio fournit 5 règles d’or pour protéger et transmettre le capital numérique. Des réflexes à avoir pour garantir la pérennité de son œuvre et la continuité de service :

 

1) Evaluez le capital numérique de l’entreprise en identifiant les datas, flux d’informations numériques et services dématérialisés utilisés au quotidien.
2) Anticiper et prévenir les aléas. Le bon réflexe à avoir est d’identifier qui dans l’entreprise a accès à quelles informations. Cette action semble anodine et pourtant, elle est porteuse de valeur. Elle rend un service inestimable en cas de départ, licenciement, maladie, pour ne perdre aucune donnée.
3) Protéger ces informations stratégiques en enregistrant tous les codes et accès dans un espace numérique personnel et sécurisé sans oublier de les mettre à jour régulièrement.
4) Pour garantir la continuité d’activité, chaque dirigeant « responsable » doit choisir des personnes de son choix et leurs transmettre les informations essentielles à son activité : bras-droit, expert-comptable, avocat, famille.
5) Enfin, pour se libérer l’esprit, sécuriser son activité à 100% à vie, les dirigeants de TPE/PME doivent développer en interne la « culture de la gestion de risque » pour protéger et transmettre leur capital numérique par notaire.

 

 
Lu 3439 fois

Le magazine digital

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-11-13 à 12.56.55.png

Extrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

Découvrez un extrait de notre édition spéciale Transformation Digitale et commandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire Extrait HS 2018 07 Tranfo digitale

Extrait de l'édition spéciale Transformation Digitale

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.