Intelligence Artificielle : 3 exemples pour réconcilier Humains et Machines

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Grâce à l’IA, les machines accomplissent aujourd’hui de plus en plus de tâches réalisées auparavant par l’Homme, et ce avec une rapidité fulgurante. Pourtant, le véritable avantage de cette automatisation nourrie à l’intelligence artificielle n’est ni la productivité, ni les bénéfices qui en résultent. L’IA révèle un potentiel bien plus significatif pour l’Homme en le libérant des tâches harassantes du quotidien.


En entreprise, la majorité des talents se retrouve souvent accaparée par la routine quotidienne : pression pour atteindre les objectifs, maintien de la satisfaction clients, résolution de crises, jusqu’à perdre de vue l’essence même de l’entreprise. En prenant le contrôle des petites tâches, l’IA permet de soulager les employés et d’aller au-delà des aléas du quotidien. Voici trois exemples significatifs.

L’IA améliore la prise de décision éclairée
Via des algorithmes complexes, l’intelligence artificielle permet de collecter de grands volumes de données, de les structurer et de les analyser avec une rapidité et une précision qu’aucun Humain ne peut atteindre. Comme ce travail long et fastidieux peut maintenant être exécuté de façon fluide, les employés disposent de plus de temps et de moyens pour affiner leur analyse et affirmer leur esprit d’initiative. Par exemple, dans l’industrie financière, si les informations fournies par les logiciels indiquent que les investissements apparemment stables dans les actions d’une société doivent être déviés vers une société plus prometteuse, la décision finale reposera toujours sur une appréciation humaine. L’Homme a toujours le dernier mot. L’IA traitera facilement de grandes quantités de données financières et économiques, mais n’émettra jamais de jugements plus qualitatifs, comme celui de juger les compétences du directeur d’une nouvelle entreprise ou la longévité d’une nouvelle marque.

L’IA favorise une culture de services fondée sur l’empathie
Dans l’état actuel des choses, l’IA reste limitée et est contrainte de puiser dans les données de l’entreprise pour automatiser les processus, améliorer la résolution de problèmes ou garantir la qualité de la production. Ainsi, même si le maching learning peut générer des analyses très poussées et faire des corrélations d’une redoutable efficacité, ses résultats ne sont pertinents qu’une fois soumis à l’esprit critique humain. À ce jour, seul l’Homme est capable d’émotions et de faire preuve d’intuition ou d’empathie. Il est dès lors encore plus important de créer une véritable culture d’entreprise centrée sur les rapports humains, afin de développer écoute, curiosité et empathie des salariés, et les mettre à profit pour les clients.

L’IA encourage la créativité et l’innovation
Comme l’IA repose sur des données brutes et sur un raisonnement rationnel, elle est incapable, par programmation, d’agir de manière contraire ou « instinctive ». Ce sont là des prérogatives humaines, qui ouvrent souvent la voie à des succès spectaculaires. Cependant, l’initiative en entreprise est parfois perçue comme un risque. L’IA optimise l’efficacité et minimise le gaspillage. Dès lors, elle augmente la capacité des entreprises à supporter les chocs et celles-ci peuvent se permettre des échecs, sources d’apprentissage.
En dépit de toutes ses qualités, l’IA est toujours incapable de déceler et de résoudre les problèmes de la même manière que les humains. Par exemple, en Médecine, la faculté de mémoriser et de reconstituer contextuellement chaque symptôme de chaque maladie ne permet pas encore de trouver un remède. Cela nécessite des essais, des évaluations par les pairs, de la créativité et un instinct aiguisé, toutes qualités exclusivement humaines. L’IA permet d’augmenter les talents humains grâce à l’analyse, à la modélisation, à la simulation et à l’élimination des solutions qui ne fonctionneront pas.

Pour conclure, il faut noter que la relation entre Homme et Machine est réciproque. L’intelligence humaine elle aussi vient augmenter les compétences de l’IA. Ce sont les hommes qui conçoivent les algorithmes d’apprentissage automatique pour un travail particulier. Seuls les hommes peuvent enseigner à l’intelligence artificielle les compétences non techniques d’interaction et façonner sa personnalité. Il faut des experts humains pour « expliquer » le comportement souvent inexplicable de l’IA à des utilisateurs non-initiés. Ceci est particulièrement important dans des domaines d’expertise tels que la médecine ou le droit, pour lesquels le médecin ou l’avocat ont tous deux besoins de connaître les bases sur lesquelles un système d’IA recommande telle ordonnance ou tel jugement. Enfin, l’intelligence artificielle requiert que des personnes la surveillent pour s’assurer qu’elle fonctionne bien et sans danger.

Par Mohit Joshi, Président à Infosys

Lu 338 fois

Annonces

bannière DIMO NOTILUS

Annonces

Le magazine digital

Vient de paraître notre édition spéciale Gestion de la Mobilité en entreprises. Découvrez un extrait pour commander la version numérique pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2019-03-14 à 16.25.08.png

Extrait de l'édition spéciale Gestion de la mobilité

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-11-13 à 12.56.55.png

Extrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.