E-Business 23

Note de la Rédaction : Certes, toutes les entreprises n’ont pas l’obligation absolue de se lancer dans l’aventure du e-commerce, en intégrant site web et réseaux sociaux. Cela étant, tout chef d’entreprise doit être vigilant sur la montée en puissance de ce vecteur de commercialisation et de relations clients. Les choses vont vite, très vite.

L'e-commerce connaît actuellement une croissance de 20 % par an en moyenne et cette évolution devrait se poursuivre. En tant que telle, l'économie de l'Internet peut être considérée comme l'un des secteurs à la progression la plus rapide.


La question de la présence sur le web ne se pose plus. Désormais, la principale problématique est la gestion de la visibilité de son entreprise sur le web, et par conséquence de son e-réputation. Comment créer, développer, administrer et maîtriser l’e-reputation de son entreprise ? Voici quelques pistes.

Contrairement à l’image et au caractère instantané du web, la réputation se bâtit dans la durée. Idéalement, l’e-réputation doit être confortée et analysée par rapport aux concurrents pour en tirer des enseignements réalistes et opérationnels. Le web peut être un incroyable outil de développement mais il peut aussi être d’une puissance destructice.


Note de la Rédaction : Une tribune* très documentée qui, au-delà des chiffres et des statistiques passionnants sur les différents marchés de l’Internet et de l’e-commerce, révèle à quel point le monde est en perpétuelle évolution, voire révolution économique. Il faut en prendre conscience, ce que la France et nos dirigeants ne parviennent pas toujours à faire.

Grâce à l'accroissement vertigineux de sa population, à un meilleur accès à Internet et à une hausse des revenus disponibles, l'Asie-Pacifique est devenue la partie du monde où l'e-commerce croît le plus rapidement…


Les vendeurs, cybercommerçants et fournisseurs logistiques sont de plus en plus confrontés aux défis posés par les développements technologiques et les demandes des clients. Mais la technologie offre aussi une plate-forme permettant aux entreprises de surpasser leurs concurrents en termes de service, de qualité et de prix. Voyons cela d’un peu plus près…


E-business : la croissance à portée de clic

mardi, 16 septembre 2014 00:00 Écrit par

Avec plus de 51 milliards d'euros en 2013 en France, le marché du commerce en ligne de produits et services a progressé de 13,5 % en un an. Dans le même temps, le nombre de transactions a progressé de 17,5 % pour atteindre les 600 millions. Quant au nombre d'acheteurs en ligne, en augmentation de 5 %, il est passé à 33,8 millions. Un relais de croissance qui s'impose de plus en plus pour les entreprises en quête d'un second souffle.

Que l'on soit un pure player, uniquement présent sur le web ou une entreprise ayant adopté le modèle du click and mortar, autrement dit l'ajout d'une activité de vente en ligne à un modèle classique comme la distribution en magasin, l'e-commerce offre toujours des perspectives de croissance. D'ailleurs, la concurrence s'intensifie : du côté des acteurs, les sites marchands actifs ont atteint, en 2013, la barre des 138 000, ce qui représente un taux de croissance de 17 % par rapport à 2012 (source Fevad, ICE). Si globalement, le e-commerce offre de belles perspectives, il existe cependant des disparités. Le e-commerce, c’est aussi beaucoup d'appelés mais peu d'élus : 800 sites concentrent à eux seuls 67 % du chiffre d'affaires global du marché français. Mais quels sont donc les secrets de ceux qui réussissent dans la vente en ligne ?


Internet s'affirme désormais comme une voie, de plus en plus prisée, d'accès à l'international. Le web offre cet avantage unique de pouvoir proposer n’importe quelle offre partout dans le monde, et cela très facilement. Mais il y a aussi des précautions à prendre pour réussir sur les marchés étrangers.

C'est une réalité qui ne se dément pas : l'internationalisation du e-commerce est en marche, une véritable révolution qui se traduit d'ailleurs dans les statistiques. Ainsi, selon une étude publiée en avril 2013 par LSA et la Fevad (Fédération des entreprises de vente à distance), plus de 80 % des sites de vente en ligne interrogés misent sur une augmentation de leur chiffre d’affaires à l’étranger, et plus de la moitié estiment que leur croissance y sera très forte. Le relais de croissance est clairement identifié par les 117 500 e-commerçants français recensés en 2012. Autre point à souligner, notamment parmi les sites français de vente en ligne qui vendent à l'international, près de six sur dix se limitent à moins de cinq pays.


Comment ne pas rater le train de l'e-business ?

jeudi, 06 octobre 2011 00:00 Écrit par

Une progression à un rythme soutenu…

Selon l’étude publiée le 10 mai 2011 par la Fevad (Fédération de l’e-commerce et de la vente à distance) sur plus de 85 000 sites, les ventes sur Internet continuent de progresser à un rythme soutenu.


> DHL Global Mail
DHL Global Mail pour un marketing direct international à forte valeur ajoutée

Il convient d'abord de s'interroger sur les ressources et les compétences dont vous disposez et ce quelle que soit la situation ; que l'activité de vente en ligne constitue le point de départ de la société ou que l'activité de vente en ligne constitue le prolongement d'une activité existante. Il conviendra ensuite, sur la base des éléments recueillis, de s'interroger sur la meilleure stratégie et de la formuler : Quels peuvent être les facteurs clés du succès ? Quels avantages concurrentiels a votre entreprise ? Quels seront les domaines d'activité stratégiques ? Enfin, la dernière étape de la stratégie e-commerce sera la mise en œuvre opérationnelle sachant que le « temps Internet » est un temps qui court !


Pour 3 sites marchands existants en 2008, un quatrième s'est ouvert en 2009. Malgré une concurrence accrue qui découle du nombre croissant de nouveaux e-commerçants et une conjoncture économique marquée par la crise, le chiffre d'affaires e-commerce total des TPE-PME a fortement augmenté, affichant une progression de 69 % en 2009.


Page 2 sur 2

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître notre édition de Janvier 2020 de GPO Magazine en version Print - Acheter dès maintenant votre exemplaire papier. Et pour acheter la version numérique cliquer ici.

 

Capture d’écran 2020-01-15 à 10.15.17.png

 

Découvrez notre édition semestrielle de Novembre 2019.

MAG_DIGITAL_Lire_EXTRAIT_GPO_104-300-250_pix.jpg

 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.