Banner HUMAN DAY 728x90

Réforme de la formation professionnelle, le grand chamboulement

Évaluer cet élément
(0 Votes)


 

La loi relative à la formation professionnelle, à l'emploi et à la démocratie sociale a été promulguée le 5 mars 2014. Le constat étant que les salariés les mieux formés accédaient plus facilement aux dispositifs de formation que les autres, priorité est donc donnée sur les bas niveaux de qualification et les chômeurs.


Entre autres mesures qu'introduit cette loi, la création du Compte Personnel de Formation (CPF) en remplacement du Droit Individuel à la Formation (DIF). Tout salarié bénéficie à présent, d'un compte formation qui le suit tout au long de son parcours professionnel. Chaque année, il cotise 24 heures de droit à se former contre 20 auparavant (dans la limite de 150 heures.) Une des grandes évolutions est la disponibilité de ces heures cotisées en période d'emploi comme en période de chômage.


Depuis le 1er janvier 2015, les heures du DIF sont donc remplacées par celles inscrites au CPF. Toutefois, les heures accumulées ne sont pas perdues puisqu'une utilisation de celles-ci pourra être faite dans le cadre du CPF. Il suffit à chacun de créer son compte sur le site www.moncompteformation.gouv.fr et d’y renseigner le nombre d'heures DIF qu'il a cumulé au cours des années précédentes.

 
Un catalogue de formation qui défini les formations éligibles ou non
La grande différence entre CPF et DIF se trouve dans la création d'un catalogue de formation qui structure l'offre éligible au financement. Fini le temps durant lequel le salarié choisissait la formation et l'organisme formateur qui lui semblaient les mieux adaptés, le CPF impose un catalogue de formation et tant pis si celui-ci ne répond pas à son attente. C'est là, une des grandes faiblesses de cette réforme. Le catalogue de 7500 formations fait la part belle à des formations certifiantes orientées métier mais ne mentionne aucunement les formations dites transverses.

Pourquoi peut-on être surpris par ce changement ?
Tout d'abord quelles sont les formations transverses ? Il s'agit de formations portant sur une ou plusieurs compétences utilisées dans le cadre de différentes fonctions professionnelles. Exemple : Les langues. Si votre évolution professionnelle se joue sur votre capacité à maîtriser la langue de Shakespeare, le CPF ne vous donne plus la possibilité de revoir vos fondamentaux. De même, pour un représentant commercial amené à soutenir le développement de l'activité de son entreprise à l'étranger, la nécessité de pratiquer ses techniques de négociation et ses propositions commerciales en anglais ne pourront être soutenues et développées via le CPF. Si on ajoute d'autres thématiques comme le développement personnel (techniques de management, gestion du conflit, prise de parole en public) et les formations bureautiques (notamment la maîtrise du logiciel Excel), c'est le trio de tête des formations DIF les plus demandées depuis 2004 (date de sa mise en place) qui sort du cadre financé.

Une situation qui devrait évoluer
En ce qui concerne les langues et plus précisément l'anglais, l'administration reconnaît cette compétence comme étant sous tension. C'est-à-dire nécessaire à notre activité économique et dont la maîtrise générale doit être optimisée. Ces formations sont de fait ciblées par la réforme. Tout porte donc à croire, qu'une évolution du dispositif et la prise en compte de cette thématique devrait avoir lieu au sein du catalogue des formations éligibles. La question est de savoir quand cette prise en compte interviendra et sous quelle forme.

La priorité de cette réforme étant d'améliorer l'employabilité du salarié ou demandeur d'emploi, la certification et donc la visibilité donnée à la formation auprès des employeurs est essentielle. Une nouvelle question se pose : Comment certifier des formations transverses qui, par définition, varient selon l'objectif de l'apprenant ? A ce jour la question n'a pas trouvé de réponse.

Une solution pour se former : le plan de formation de l'entreprise
Pour le moment, les salariés devront donc se tourner vers leur entreprise et passer par le traditionnel plan de formation (pour rappel, c'est un des changements de la réforme, avec le CPF, si le salarié décide de se former en dehors de ses heures travaillées, il n'est pas tenu d'en informer son employeur). Ainsi, l'entreprise est plus libre de choisir les formations qu'elles jugent les mieux adaptées à ses collaborateurs. Les champions du DIF (Langues, bureautique et développement personnel) devraient y tenir une bonne place tant ces compétences sont utilisées par les salariés français.

 

Nicolas HORVELIN
Directeur Commercial goFLUENT
www.gofluent.com



A propos de goFLUENT : Créée en 2000, elle se concentre sur la formation des salariés en France et à l'international (présence dans 16 pays). Spécialisation sur l'anglais utilisé par les professionnels et sur des outils pédagogiques à distance tels que téléphone, visioconférence, e-learning et coaching écrit. Le Groupe forme chaque année plus de 3000 entreprises dans le monde. Clients : entreprises du CAC 40, PME et TPE.

 

Lu 6502 fois Dernière modification le mardi, 25 août 2015 15:17

Annonces

m4b2019 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître notre édition spéciale Transformation Digitale en entreprises et commandez la version numérique pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire-extrait HS 2019-09 Transfo digitale-300-250 pix.jpg

Extrait de l'édition Transformation digitale 

 

Découvrez notre édition de juin 2019 de GPO Magazine. Découvrez un extrait et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC 

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO103-300-250pix.jpg

Extrait du dernier numéro

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.