Le séminaire, un outil de management indispensable

Le séminaire, un outil de management indispensable

Management Écrit par  mercredi, 14 septembre 2016 13:21 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(12 Votes)

Il est toujours assez curieux de passer au microscope les réactions humano-économiques que peuvent déclencher les crises comme celles que le marché mondial a connu depuis le début du 21ème Siècle. Aussi je vous propose de placer dans notre boîte de pétri mensuelle une activité que tout homo-salarius fier de dizaines d’années d’ancienneté en entreprise a déjà dû vivre : le séminaire.

Suite à la crise donc, la réaction de la plupart des entreprises a été aussi simple qu’incompréhensible : comme le résumait Mark Watkins (Président de Coach Omnium) à l’occasion de la sortie de la 22e étude annuelle de l’état de santé du marché du MICE*, « depuis la crise, on réunit moins de gens, on part moins loin et moins longtemps ».
Pour résumé, il a bien souvent été décidé de ralentir la cadence, voire de stopper ces événements professionnels pour des raison de budget (un peu) et d’image (surtout).

Tous les observateurs sont formels : ce constat ne peut être remis en question.
Alors prenons-en ensemble la mesure avec une allégorie aussi pertinente qu’absurde !
Disons que nos salariés sont une compagnie de pompiers, tentant tant bien que mal de sauver la plus grande partie de leur chiffre d’affaire en feu.
La crise souffle sur les braises, le feu redouble en intensité et de nouveaux foyers apparaissent là où on ne les attendait pas.
Et à ce moment précis, le board décide de réduire le débit d’eau !
Absurde me direz-vous… Certes, mais probant !
Moralité de cette image : il n’est pas nécessaire d’allumer la mèche pour jouer les pompiers pyromane, il suffit simplement de couper l’eau.

Alors quels sont les arguments qui auraient pu inciter les équipes dirigeantes à baisser drastiquement le budget alloué aux événements professionnels ?

A mon sens, ils sont le seul fruit d’un calcul de gestionnaire, déshumanisé et méthodique :

· Un séminaire ne contribue pas à la chaîne de valeur de l’entreprise. Il n’apporte pas de valeur ajoutée à nos produits/services.

· Un séminaire coûte de l’argent à l’entreprise.

· Pire, un séminaire mobilise des collaborateurs qui, au lieu de participer quotidiennement à la chaîne de valeur de l’entreprise, font des parties de Mikado™ géants dans un 3 étoiles en Ardèche.

· Enfin (ou peut-être surtout), dans un pays où gagner de l’argent n’a jamais eu très bonne presse, dans un contexte économique miné par la crise, les licenciements à la chaîne et un fort taux de chômage, il serait regrettable pour notre image et même contre-productif d’envoyer nos collaborateurs en « vacances » au frais de l’entreprise.

Cette vision, certes très grossière, est pourtant bien une de celles qui ont mené à la chute drastique des budgets alloués à l’événementiel professionnel, chute accusée par l’ensemble des acteurs du secteur, comme en témoignent les sondés de la 24ème étude Coach Omnium (2015), déclarant pour 56,3 % d’entre eux avoir reçu pour consigne de réaliser des économies sur ce poste de dépenses.

Il est vrai que la caricature présentée plus haut peut-être tentante car économiquement le raisonnement est juste et bien fondé. En revanche, il perd tout son sens dans la réalité de l’entreprise car c’est oublier ce qui est son fondement : l’humain !
Le contexte économique crée certes une perte de chiffre mais reste du domaine des mathématiques tant que les salariés n’en font pas directement les frais. Hors, décider de fermer les valves budgétaires du MICE est précisément une manière d’impacter le moral salarial. C’est ôter un pan de la dimension humaine de l’entreprise.
Et si, au-delà du seul (mais primordial) caractère économique, c’est l’image renvoyée aux salariés et au public qui motive cette décision, alors je dis que la morosité n’a pas à s’installer sous prétexte d’image ; ce serait en effet se priver d’un des plus formidables outils managériaux et, in fine, obtenir l’inverse de l’effet recherché : une véritable gabegie !

Car qu’on se le dise, les événements professionnels en dehors du cadre de l’entreprise représentent souvent un levier de performance bien plus efficace que l’économie que l’on pense en tirer en les supprimant.
Réunions extérieures, colloques, symposia, congrès et autres séminaires sont autant d’opportunités pour une entreprise de doper sa croissance et son chiffre d’affaires !
N’en déplaise à certains, ce postulat n’est plus à démontrer mais à accepter.

En effet, sortir ses collaborateurs du cadre professionnel quotidien est, à n’en plus douter, un moyen quasiment infaillible de servir un double dessein : motiver ses équipes et les fidéliser.
C’est en tout cas ce qu’on répondu 57 % des commanditaires sondés dans cette étude (Ibidem). Et force est de les comprendre ! Quoi de mieux qu’un cadre extérieur pour fédérer et stimuler ses équipes ?
C’est en effet l’occasion pour eux de se voir hors cadre, de pouvoir échanger autre part qu’à la machine à café, de manière bien plus pérenne et détendue. C’est donner l’opportunité aux collaborateurs de créer de nouveaux liens avec les autres (donc avec leur entreprise) et de laisser leur réflexion collective sortir de l’atmosphère pesante et maussade d’une salle de réunion, pour aborder les enjeux de l’entreprise d’un œil nouveau.
Du point de vue du manager, il en résulte invariablement plus d’efforts, de meilleurs résultats et une meilleure communication de la part de ses collaborateurs.

Enfin, s’il fallait une ultime raison de ne pas rayer d’un trait ce poste de votre budget, n’oublions pas qu’organiser un événement d’entreprise est finalement une des meilleures manières de faire passer un message positif à vos collaborateurs.
Que l’événement soit pour les récompenser de bons résultats ou pour les remotiver face à une conjoncture difficile, pour annoncer le lancement d’un nouveau produit/service ou pour les former à de nouvelles pratiques, le message véhiculé est toujours bénéfique à l’ensemble de la société.

Alors n’hésitez plus : sortez-les ! En Ardèche, sur la côte d’Azur, en Auvergne ou ailleurs ! La destination finalement importe peu car, au-delà de l’image et pour paraphraser Lao-Tseu, rappelons-nous qu’en la matière, le but est dans le chemin !

*MICE : Meeting, Incentive, Congress, Event

Lu 6178 fois Dernière modification le lundi, 10 octobre 2016 13:47
Valentin Dermagne

Valentin DERMAGNE, Business Developpeur - BizMeeting

Valentin, 26 ans, a étudié à Paris, New York et Shanghaï. Ce sont ses voyages qui lui ont inspiré sa vocation pour le voyage d’affaire. Ayant fait ses armes chez Belambra Business de 2014 à 2016, il s’est depuis lancé dans l’aventure de la start-up en rejoignant BizMeeting, la première solution complète de gestion & réservation pour les événements d’entreprise. Passionné de chasse, il est diplômé de la Europen Business School.

Annonces

Salons Solutions RH 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître notre édition spéciale Transformation Digitale en entreprises et commandez la version numérique pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire-extrait HS 2019-09 Transfo digitale-300-250 pix.jpg

Extrait de l'édition Transformation digitale 

 

Découvrez notre édition de juin 2019 de GPO Magazine. Découvrez un extrait et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC 

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO103-300-250pix.jpg

Extrait du dernier numéro

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.