Les méthodes agiles et DevOps appliquées aux services numériques

Les méthodes agiles et DevOps appliquées aux services numériques

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Plusieurs méthodes existent pour permettre à l’entreprise de devenir plus agile. Tour d’horizon de ces différentes visions.

La conception et le déploiement des logiciels ne font pas bon ménage avec les classiques méthodes hiérarchiques de management. Lorsqu’il faut sortir plusieurs versions par an d’un logiciel, corriger les bugs, ajouter des fonctions à la demande du client, les solutions agiles s’imposent. Il existe de nombreuses méthodes, Scrum, Kanban, ScrumBan, XP, etc. Scrum, la plus répandue, est plus qu’une méthode : il s’agit d’une manière de penser et d’organiser les projets d’une manière résolument collaborative.

Au-delà d’une gestion de projet, il est plus juste de parler d’une gestion de produit centrée autour du client. Scrum est applicable aux développements informatiques mais aussi, aux ressources humaines, au support client, etc. Les bases de Scrum reposent sur un « product owner » qui recueille les besoins du client et les transmet à une petite équipe assistée par un « scrum master », coopté par ses pairs. Cette équipe exécute alors un « scrum sprint », soit un cycle itératif de 15 jours de traitement de tâches découpées selon leur priorité. Tous les jours, une « mêlée » de 15 minutes permet de récapituler les avancées du projet et les actions à effectuer pour le lendemain. À la clé, une meilleure réactivité, un
e adaptation précise aux besoins du client et une implication accrue de l’équipe qui donne ainsi du sens à son travail. Pour compléter les méthodes agiles, comme Scrum centrées sur le développement de logiciels, les méthodes DevOps prennent en charge le développement, les mises à jour et la production de la manière la plus stable possible. La philosophie de DevOps est de faire collaborer activement autour d’un projet les équipes de développement logiciel et les équipes de production en charge des infrastructures (serveurs, administrateurs système, réseau, bases de données etc.). Là aussi, le but est de casser les silos des métiers de l’informatique pour répondre au mieux aux besoins du client. Les cycles de développement des produits et services tiennent compte dans un délai très court des retours clients grâce à des indicateurs (nombre de commandes, d’abonnés, segmentation des demandes, etc.).  BlaBlaCar, La Ruche qui dit oui, ainsi que plus d’un tiers des entreprises de services numériques ont adopté les méthodes DevOps. 

Des méthodes de conception de produits et services, comme le design interactif centré sur l’utilisateur, font aussi appel à l’agilité des équipes. Francis Beaudet, interaction designer chez Macadamian, un éditeur canadien de logiciels, confirme que les classiques cahiers des charges sont allégés au minimum. Les éléments visuels, les maquettes interactives sont des vecteurs privilégiés pour que les utilisateurs finaux disposent d’une base de discussion commune avec les équipes de designers. Les idées ne sont pas forcément issues des experts métiers mais procèdent initialement d’un processus d’abduction, à savoir le fait de trouver des solutions sans expertise particulière. Charge aux équipes de designers, de développeurs de trouver la solution la plus adaptée en collaboration très étroite avec l’utilisateur. Les méthodes de travail agiles, l’entreprise libérée ne peuvent se résumer à un catalogue de recettes et bonnes pratiques. Les valeurs qu’elles véhiculent doivent être impulsées par la direction, comprises et admises par l’ensemble des salariés sous peine d’échecs. Le facteur humain reste toujours déterminant. « Une bonne entreprise est pérenne, libre, intuitive. Elle donne du pouvoir aux productifs, innove, n’a pas peur du risque », affirme Jean-François Zobrist, ex-directeur de Favi. 

Lu 2356 fois Dernière modification le lundi, 01 juillet 2019 08:25
Serge Escalé

Journaliste indépendant spécialisé IT depuis 1995
Le Monde informatique, Le Figaro, Les Echos, Itespresso, Le MagIT, Silicon.fr, GPO Magazine

Annonces

Salons Solutions RH 300x250

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître notre édition spéciale Transformation Digitale en entreprises et commandez la version numérique pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire-extrait HS 2019-09 Transfo digitale-300-250 pix.jpg

Extrait de l'édition Transformation digitale 

 

Découvrez notre édition de juin 2019 de GPO Magazine. Découvrez un extrait et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC 

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO103-300-250pix.jpg

Extrait du dernier numéro

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.