Gigaban Abode Creative Cloud

Finance & Gestion 329

> HP
HP, de l'impression à la GED
> Altergaz
Une offre 100% gaz naturel à l'économie garantie

Dans un contexte de forte concurrence et de recherche de rentabilité, la plupart des entreprises a intégré la réduction des coûts dans leurs objectifs prioritaires. Faire plus avec moins est une préoccupation constante pour les directions des achats. Reste à garder à l’esprit qu’il faut aussi faire mieux pour la bonne santé de l’entreprise. Les bonnes pratiques peuvent aussi faire la différence.


La maîtrise des coûts d'impression

mercredi, 02 juillet 2008 00:00 Écrit par

La réduction des coûts est un thème d’actualité chez les grands comptes comme chez les PME dans le domaine de la bureautique et notamment un poste important de dépenses : l’impression et ses consommables.


En France, sur les quelques 2,5 millions de véhicules immatriculés en 2007, 18 % sont des VUL, soit environ 440.000 véhicules.

La croissance des immatriculations des VL(1) sur le premier semestre 2008 a été de 4,6 %. Voilà un excellent résultat, qui contraste avec un certain pessimisme exprimé par les grands constructeurs en juillet ; notamment celui affiché par Carlos Ghosn, Président de Renault, qui s'attend à une rentrée moins flamboyante.
Les entreprises n'ont manifestement pas le même regard. Pour les strictes immatriculations des VUL(1), tout va bien ! Avec une croissance sur le premier semestre 2008 de 5,4 %(2) les constructeurs ont de quoi avoir le sourire sur les immatriculations entreprises.
Elles achètent ou louent des véhicules utilitaires pour deux motifs interdépendants : une réponse immédiate à leurs activités, alliée à de bonnes perspectives à moyen terme.


Optimiser les fonctions supports de l’entreprise

mercredi, 02 juillet 2008 00:00 Écrit par

Pilier de l’activité de l’entreprise, l’espace de travail représente un enjeu stratégique majeur. Le choix de la solution immobilière, de l’aménagement, des prestataires de services qui accompagnent le quotidien de l’entreprise sont autant de paramètres dont dépendent la performance… et le moral des collaborateurs du secteur tertiaire.

Le critère n°1 de la stratégie immobilière d’une entreprise reste l’emplacement et le prix, deux notions qui interagissent entre elles. Arrivent ensuite l’image portée et l’usage : le métier, les besoins en aménagement, l’utilisation de l’espace tertiaire. En effet, la spécificité du métier influe sur l’arbitrage entre achat et location, plus les besoins sont génériques, plus aisée devient la location. Si l’argument économique reste important, il n’est pas unique au sens du prix du mètre carré, car beaucoup d’autres chiffres (charges immobilières, charges liées au personnel, taxes variables selon la situation géographique…) entrent en jeu et rendent nécessaire une approche en coût global. Ainsi l’emplacement, le choix entre achat et location, l’aménageabilité et l’image véhiculée seront aussi quatre critères déterminants. Mais en dehors des contingences techniques et quantitatives, les nouveaux concepts s’attachent à la qualité des lieux de vie mise en jeu dans l’immobilier d’entreprise.


Des agences traditionnelles aux agences on-line

mercredi, 02 juillet 2008 00:00 Écrit par

> American Express
Avec Hotel Hub, American Express est encore et toujours au plus près des attentes du client

A l’instar des centrales de réservations hôtelières, les agences de voyages tendent à se développer sur le net. Une mutation dont l’essor est étroitement lié à la suppression des commissions aériennes depuis le 1er avril 2005.

Les agences de voyages ont introduit des frais de services en fonction des prestations qu’elles proposent à leurs clients. Un an après le passage de la commission à taux zéro, les réservations de ventes de vols secs avaient déjà progressivement basculé vers les agences en ligne et sur les sites des compagnies, où les frais de services sont moindres. Aujourd’hui, plus de 74 % des achats liés aux voyages d’affaires se font par Internet (étude GPO/Datacall). Pour préserver leur clientèle entreprise, les grandes agences de voyage ont néanmoins mis à leur disposition des logiciels personnalisés (Self Booking Tools) qui leur permettent de réserver les billets directement depuis leur poste de travail. Ces SBT contribuent par ailleurs à optimiser la gestion du poste voyages d’affaires, en proposant des outils de reporting, des prestations de transferts et de mises à jour automatiques des données mais également en diminuant le nombre de saisies manuelles sur les données du déplacement.
Par ailleurs, afin de compenser l’érosion de leur marge sur la billetterie, les agences, qu’elles soient en ligne ou non, ont réagi en élargissant leur offre de séjour et le catalogue de leurs prestations. Une tendance qui profite notamment aux entreprises qui se voient proposer des espaces et des interlocuteurs dédiés ou encore des prestations sur mesure. Depuis fin 2007, Amadeus propose ainsi, sur la nouvelle version de sa prestation Amadeus e-Travel Management, une interface utilisateur plus conviviale, offrant aux utilisateurs davantage de souplesse et de choix dans les options de voyage. L’une des principales nouveautés de cette solution repose également sur l’introduction du concept de «tarif de groupe» dans les voyages d’affaires.


> Eurostar
Eurostar s'investit pour les voyages d'affaires

Des compagnies aériennes aux compagnies ferroviaires en passant par les réseaux de taxi ou les loueurs de jets privés, les transporteurs quels qu’ils soient fourbissent leurs armes pour séduire la clientèle affaires.

Une fois encore, les nouvelles technologies contribuent au développement d’offres tarifaires à moindre frais. D’ailleurs, la plupart des grandes compagnies aériennes proposent aujourd’hui des sites Internet de réservation. Une tendance qui ne devrait pas fléchir dans les années à venir, au regard du développement du billet électronique et de la dématérialisation des procédures. L’objectif de l’International Air Transport Association (IATA) étant qu’à compter du 1er juin 2008, tous les billets soient émis de manière électronique. Une démarche dans laquelle Air France s’est résolument engagé depuis le 1er juin dernier. D’où qu’il se trouve, le passager Air France peut désormais imprimer sa carte d’embarquement sur airfrance.com et choisir son siège à partir de 30 heures avant le départ de son vol et jusqu’à l’heure limite d’enregistrement. Aujourd’hui, la plupart des principales compagnies aériennes joue ainsi la carte des nouvelles technologies. Pour se différencier, elles s’engagent alors sur différentes voies telles que les prestations, à bord ou en aéroports, ou encore jouent la carte de la fidélité. La compagnie aérienne indienne Jet Airways a ainsi décroché, en 2007 et pour la deuxième année consécutive, le prix de «Program of the year», considéré comme les Oscars des programmes de fidélité, pour son programme de fidélisation JetPrivilège. Ce programme monté entre Jet Airways et d’autres partenaires, propose des privilèges et des avantages exclusifs répartis en 5 niveaux. Les membres JetPrivilège bénéficient également, chez Jet Airways d'un confort supérieur et de différents avantages complémentaires.


Les hôtels cultivent leurs différences

mercredi, 02 juillet 2008 00:00 Écrit par

> HRS
HRS vers une offre de service diversifiée
> Adagio
Un concept alternatif aux hôtels
> Appart’City Cap Affaires® et GFE Epargne Retraite®
L’alliance réussie du patrimoine et de l'épargne retraite
> Travelres.fr
travelres.fr devient hotel.info

L’offre hôtelière réservée à la clientèle «affaire» est en France très diversifiée. Une hétérogénéité qui concerne aussi bien la catégorie ou le style des hôtels que leur capacité à offrir des prestations spécifiques aux voyageurs d’affaires.

Une offre hôtelière très diversifiée
En France, les hôtels sont traditionnellement répartis en six catégories qui se différencient par leur nombre d’étoiles. De l’hôtel sans étoile à l’hôtel 4 étoiles luxe, ce classement croît avec le confort de l’établissement. Au-delà de cette classification, l’hôtellerie connaît également une mutation. Ainsi, de plus en plus de chaînes d’hôtels se sont ces dernières années concentrées autour d’une poignée de Grands Groupes tels que Accor, Société du Louvre, ou encore Choice Hôtels, qui détiennent à eux seuls 60 % du marché hôtelier. L’apparition de chaînes d’hôtellerie à bas prix a également contribué au bouleversement de ce marché qui comprend par ailleurs les hôtels indépendants, les chaînes volontaires, les chaînes intégrées (le groupe Accor avec Sofitel, Novotel, Mercure…), l’hôtellerie non homologuée, l’hôtellerie économique, la résidence hôtelière (ou résidences services) et l’hôtellerie de plein air.

Ces particularismes qui séduisent la clientèle «affaire»
Si les hôtels de chaînes intégrées restent les plus plébiscités lors des déplacements traditionnels classiques, les résidences hôtelières séduisent de plus en plus les voyageurs professionnels tandis qu’une place de choix est désormais accordée à l’hôtellerie de luxe ou de charme pour les déplacements de certains collaborateurs ou l’accueil de visiteurs spéciaux…
Concept hybride entre l’hôtellerie et la location d’appartements classiques, les résidences hôtelières sont soumises à certaines réglementations qui concernent l’ameublement et l’équipement des studios mais également les prestations en standard comme le nettoyage des chambres, la présence d’une réception, le service du petit-déjeuner ou encore la fourniture du linge de maison. Initialement conçu pour le tourisme de loisir, le concept trouve aujourd’hui toute sa légitimité auprès d’une clientèle «affaire», notamment dans le cadre de moyens et longs séjours. Les prestataires de la place l’ont d’ailleurs bien compris et s’attachent à proposer des établissements qui leurs sont plus spécifiquement dédiés, à l’instar d’Adagio ou d’Appart’City Cap Affaires.


Page 24 sur 24

Annonces

Pave Abode Creative Cloud

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vient de paraître GPO Magazine de Mars 2022
ÉDITION SPÉCIALE SÉCURITÉ NUMÉRIQUE
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

MAG DIGITAL Lire extrait HS 2022-03 Secu numerique.jpg

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts