Animated Basware GPO Magazine FR mandate 1000x200

Collecte des déchets : des solutions à la portée de toute entreprise

RSE Écrit par  mercredi, 13 février 2013 00:00 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Depuis une vingtaine d’années la collecte, le traitement et la valorisation des déchets font l’objet de toutes les attentions des pouvoirs publics, Grenelle I et II venant accélérer les contraintes et les initiatives. Si du côté des ménages les bonnes pratiques s’intensifient, les TPE et les PME ont-elles conscience des enjeux et surtout, ont-elles les moyens de ce virage écologique ? Analyse.

Un premier constat vient à l’encontre de la pensée commune : les Français font de moins en moins confiance aux discours des entreprises sur le développement durable. Selon une étude réalisée en 2012 par l’Observatoire de la Communication Responsable, moins d’un Français sur trois accorde du crédit à ces discours environnementaux ; un résultat en baisse de 9 % par rapport au constat de l’année précédente. Alors que la protection de l’environnement et les produits supposés écologiquement responsables ont le vent en poupe, il est curieux de constater une telle dégradation de crédibilité. Certaines entreprises ne se lancent-elles pas trop rapidement dans une communication vantant les bienfaits d’une conception écologique de leurs produits alors que, par ailleurs, elles appartiennent à un secteur réputé particulièrement pollueur.

 

« Les actions menées doivent être en cohérence avec l’ADN de l’entreprise (et de son secteur : NDLR) » comme l’écrit Sandrine Roudaut, co-fondatrice d’Alternité, cabinet conseil en stratégie durable1. Mettre en œuvre une politique ou une simple action de développement durable suppose donc quelques précautions préalables : lutter contre une opinion fortement ancrée dans les esprits ne semble pas à la portée de l’entreprise petite ou moyenne. Il est toujours vain de lutter contre le courant.
Soulignons que les statistiques générales fiables les plus récentes sur la production et le traitement des déchets remontent à 2009 (site Ademe). Ceci constitue une réelle difficulté, voire une certaine incohérence eu égard à la pression exercée par les pouvoirs publics sur l’urgence écologique des solutions à mettre en œuvre par les entreprises. Question : est-il possible de suivre sérieusement les évolutions et les progrès de ce secteur d’activités innovantes avec des chiffres déjà vieux de trois ans ?

Le traitement des déchets est peu visible des tiers
Sujet récurrent dans les colonnes de GPO Magazine, impossible de nier que le développement durable est de plus en plus dans les esprits des dirigeants de TPE et de PME.  Ils ont parfaitement compris qu’en matière d’économie d’énergie, écologie rime avec économie. Consommer moins de fioul, moins d’électricité, moins de papier, moins de cartouches d’encre, etc. se traduit immédiatement dans les comptes d’exploitation par une réduction visible des charges. Le succès des voitures économes en carburant, les formations à l’éco-conduite, les logiciels de gestion des tournées et de géolocalisation en attestent depuis longtemps.   
« Mais dès que nous abordons concrètement le sujet du traitement des déchets – cartouches d’encre, batteries, piles ou approche du bilan carbone de son activité au plan global – le dirigeant n’y voyant pas un retour d’investissement direct – a déjà beaucoup plus de difficultés à investir », nous dit Bertrand Desmier, directeur conseil RSE chez Tennaxia. C’est toute la difficulté du traitement des déchets, la partie sans doute la plus économiquement ingrate du développement durable.

Des solutions accessibles à toutes les entreprises
Parmi les solutions aisément accessibles et gratuites, la gestion des papiers et cartons. Consciente de sa proximité avec toutes les TPE et PME françaises et réalisant que 80 % du papier de bureau n’étaient pas recyclés, la Poste propose depuis fin 2011 un service gratuit de collecte des papiers de bureau. Le déploiement de ce service est au cœur du projet stratégique de La Poste « 2015 Réinventons le Courrier ».
Si l’entreprise ne sait comment résoudre efficacement un traitement plus complexe de ses déchets courants de bureau (toujours hors obligations réglementaires pour les sociétés manipulant des produits et des déchets dangereux), nombre de sociétés spécialisées existent sur le marché. Une société comme Greenwishes peut assumer cette mission. Elle propose à toute entreprise du secteur tertiaire un service de tri sélectif, de collecte et même de recyclage des déchets de bureaux.
Une société comme Sogaris, loueur d’entrepôts et spécialiste de la logistique, propose à ses clients de les conseiller et de les assister dans la mise en place d’une infrastructure de gestion des déchets. Dans notre précédente édition, nous soulignions que les revenus issus de l’achat par les filières industrielles spécialisées des déchets collectés pouvaient être reversés au Comité d’Entreprise. Ou comment mettre l’économique au service du dialogue social !

Autre exemple, côté industriel, sur la gestion optimisée des tournées de collecte pour verre, plastiques, etc. Une société comme Ecowaste – une entreprise suisse ayant des clients en France – spécialiste de la gestion des déchets dans les domaines logistiques, utilise les récentes fonctionnalités du logiciel Opti-Time (filiale GéoConcept). Ecowaste fournit un boitier que l’opérateur public de collectes (souvent des Syctom ou Smictom2) installe dans les containers. Le logiciel traite les données envoyées par le boitier (niveau des déchets, emplacement, température, etc.), permettant ainsi aux véhicules d’adapter leurs tournées journalières en temps réel. Cette technologie est également utilisée par les clients de la société Sita (avec les containers Moloks3) notamment pour la région Rennes Métropole ; un service public qui profite directement à la fluidité de la gestion des déchets dans les entreprises.

Les activités maniant des substances polluantes et/ou dangereuses y sont contraintes par la loi et la réglementation. « …En revanche, hors contraintes légales, les bonnes pratiques dépendent encore uniquement de la volonté du dirigeant. Selon sa sensibilité écologique, son civisme ou sa conscience des atouts concurrentiels que cela peut offrir à son entreprise, il investira ou pas… » constate Bertand Desmier, notre expert RSE.

En matière de gestion des déchets pourtant accessible, simple et économique, les états d’esprit ont toujours des progrès à faire.

Par Philippe DERMAGNE

1. L'Express.fr

2. Syctom et Smictom : Syndicats de ramassage des ordures et de traitement des déchets

3. Moloks : Société d'origine finlandaise, spécialiste du container semi-enfoui en polyuréthane

 

La production de déchets en France

Total : 770 millions de tonnes, dont 315 millions issues des activités économiques, réparties comme suit :
• Construction : 253
• Industrie : 24
• Tertiaire : 24
• Agriculture : 1,3
• Autre divers : 12,7

Source : Ademe - 2009


Déchets 2009-2012, l’État fixe le rythme

Ce plan, qui vise à mettre en œuvre les engagements du Grenelle Environnement et à donner les grandes orientations, prévoit notamment :
• La réduction de 7 % de la production de déchets d’ici 2016.
• Un taux de recyclage à 75 % des déchets entreprises et emballages.
• Une valorisation venant diminuer de 15 % les volumes partant à l’incinération.

Source : Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie


Le saviez-vous ?

Depuis le 29 février 2012, un arrêté oblige toute entreprise à tenir à jour un registre de suivi des déchets et à le garder à disposition des autorités, durant un minimum de trois ans.
Lu 6032 fois Dernière modification le vendredi, 10 juillet 2015 09:42
Philippe Dermagne

En 1980, il crée sa propre société, une agence de publicité dédiée au BtoB, à la communication par l’écrit et à la motivation des forces de ventes. En 1995, il fonde l’une des toute premières agences multimédia française, en mettant en place un développement international en Suède, UK et Brésil. Depuis 2007, il est un journaliste qui présente la particularité d’avoir plus de 30 années d’expérience en tant qu’entrepreneur.
Ses terrains de prédilections : les RH, le développement durable, la gestion de flotte automobile. Son second métier : l’animation de colloques, tribunes et grands séminaires d’entreprise.

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Paru le 9 mai 2023
Édition Spéciale Finance / Achats
Recevez-le dès maintenant !
Recevoir la version PRINT en cliquant ici
Recevoir la version NUMÉRIQUE en cliquant ici

 Vignette Extrait HS Finance Achats 2023.png

Paru le 21 Mars 2023
GPO MAGAZINE N°111

Capture d’écran 2023-03-17 à 12.02.41.png

Livres Blanc et E-book

Comment favoriser sa transition vers une économie mondiale durable ?
La CSRD contribue à l’objectif de l’Union européenne de promouvoir une économie durable et responsable,…
Se préparer à la mise en place de la réforme sur la facturation électronique, les clés pour une transition réussie
La mise en place de la réforme sur la facturation électronique profitera à l’administration fiscale…
Atteindre la performance industrielle grâce à l’industrie 4.0 et aux ERP
L’industrie 4.0 se base principalement sur l’union du monde physique et du monde virtuel. Ce…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment faire prospérer son entreprise dans la conjoncture actuelle ?
Pour accompagner les entreprises au plus près de leurs préoccupations, les experts de KPMG, Crédit…
Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Plus de webinaires

Services aux entreprises

è  SYLOB : ERP pour l'industrie

Anticiper les évolutions industrielles et se projeter dans l'usine intelligente du futur, tels sont les objectifs visés par ce guide pratique de 20 pages à destination des PME intitulé "Industrie 4.0 & ERP", proposé par Sylob et téléchargeable gracieusement.

Couv Sylob CTA.png


è
  YOOZ : Facture électronique

Être prêt pour la facture électronique à échéance 2204-2026. Pourquoi la réforme, comment en profiter, les risques et les pièges à éviter, comment choisir sa plateforme, les étapes indipensables, une feuille de route proposée dans ce livre blanc Yooz de 39 pages téléchargeable gratuitement.

Yooz-LB-MissionPossible-700x400.jpg

 

è  ACROBAT : L'application PDF

Acrobat, l'application PDF n°1 adoptée par + de 5 millions de professionnels dans le monde. Rencontre avec Lofti Elbouhali, spécialiste Adobe chez inmac wstore

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts