Flotte automobile 35

Les flottes automobiles passent en mode connecté

jeudi, 11 septembre 2014 17:25 Écrit par

Optimisation des coûts, aide à la conduite, amélioration du bilan énergétique, sécurisation des conducteurs sont autant de raisons qui incitent actuellement les gestionnaires de flottes automobiles à équiper leurs véhicules d’entreprise de systèmes télématiques. Les informations relevées par ces boîtiers embarqués leur offrent, en effet, une visibilité optimale sur les données liées à l’usage des véhicules et propres à les accompagner dans le pilotage de leur parc de véhicules.

L’optimisation d’une gestion de flotte automobile passe notamment par la connaissance précise des usages qui sont faits des véhicules. « La télématique embarquée dans les véhicules d’entreprise a alors trois objectifs essentiels : optimiser l’utilisation de la flotte en terme opérationnel, fiabiliser les données liées à l’activité de ce parc et améliorer le comportement conducteur », explique Matthieu Blaise, chef de projet Flotte Automobile chez Cristal Décisions (Groupe Alma CG).


Alors que le contexte économique demeure tendu, l’optimisation de la gestion des flottes automobiles est plus que jamais indispensable avec un objectif clairement affiché : la baisse du TCO*. À cet effet, plusieurs stratégies s’offrent aux entreprises. Soit elles gardent en interne la gestion de leur flotte automobile, auquel cas et en fonction de la volumétrie de leur parc, il leur faut s’équiper d’un logiciel de gestion. Soit elles l’externalisent auprès d’un spécialiste en la matière. Une interface informatique sera alors souvent nécessaire entre le gestionnaire de flotte et l’entreprise.


> ARVAL
Le véhicule vert est devenu un investissement

Pour piloter leurs flottes, les grandes entreprises et un nombre croissant de PME, s'appuient aujourd’hui sur un mode de calcul emprunté à l'univers de l'informatique. Baptisée Total Cost of Ownership (TCO), cette notion de « coût global de possession » est aujourd’hui reprise par l’ensemble des prestataires de ce marché. Un TCO qui, actuellement, tend à évoluer.

Le Total Cost for Ownership (TCO) des véhicules a pour vocation d’évaluer l’ensemble des coûts générés par un véhicule. Il couvre ainsi les dépenses liées au prix d’achat, à l’entretien, à la consommation, la revente, la fiscalité et les frais financiers. Pour accompagner les entreprises dans le suivi de leur TCO et les aider à identifier les tendances autour de ses prin­cipales évolutions, l’Observatoire du Véhicule d’Entreprise (OVE) publie, depuis deux ans maintenant, un  « TCO Scope », une étude devenue un outil statistique de référence. Dans sa dernière édition, publiée en octobre 2013, le « TCO Scope » met en évidence une légère hausse des coûts d'utili­sation des véhicules entre 2012 et 2013. En cause : le prix de revient kilométrique (PRK). Ce dernier évalue le coût d’usage du véhicule pour chaque kilo­mètre parcouru et englobe tous les coûts, de l’entretien à la fiscalité. Or, ces derniers mois, le PRK a sensiblement augmenté durant cette période.


Flotte automobile : gare aux coûts cachés !

mercredi, 06 novembre 2013 17:25 Écrit par

> Arval : Les coûts cachés se maîtrisent !

Alors que dans les entreprises, la tendance est plutôt à l’amélioration de la gestion de la flotte automobile, certains coûts liés à ce poste restent cachés… Méconnus, dispersés dans ou hors de l’entreprise, ils sont néanmoins autant d’opportunités, pour les entreprises, d’optimiser davantage les coûts liés à leur parc automobile.

Actuellement, huit entreprises sur dix ne connaissent pas le coût global de leur flotte. En cause ? Les coûts cachés ! Ils peuvent en effet représenter jusqu’à 25 % du coût total de détention d’un parc. « Ces coûts cachés, nous les retrouvons aussi bien en interne, dans les processus de gestion de la flotte automobile, qu’en externe, dans les différentes composantes du TCO (Total Cost of Ownership, ndlr) », explique Matthieu Blaise, responsable de l’offre Flotte Automobile chez Cristal Décisions.


> Orange Business Services :  Comment rendre sa flotte automobile "plus verte"


De plus en plus, les entreprises se posent la question de rendre progressivement leur flotte automobile « éco-responsable ». Différents leviers existent aujourd’hui pour les accompagner dans cette démarche dont l’objectif final est autant économique qu’environnemental.

Actuellement, nous assistons à une véri­table prise de conscience des dirigeants d’entreprises et gestionnaires de flottes quant à la nécessité de rendre leur parc auto­mobile plus éco-responsable. Ce sont d’abord les grandes entreprises telles que Orange notamment qui, à partir de 2007/2008, ont pris cet enjeu à bras-le-corps. Une démarche qui s’inscrivait alors en droite ligne du Grenelle de l’environnement et répondait davantage à leur volonté de communiquer sur leurs démarches en la matière. Néanmoins, à cette époque, l’offre de véhicules « verts », hybrides ou électriques, restait encore restreinte. Seuls deux constructeurs (Toyota et Honda) se positionnaient alors sur ce marché. « Depuis, des initiatives ont été mises en place par le gouvernement français et Bercy, pour inciter les entreprises à basculer progressivement vers des flottes plus vertes, explique Thomas Jobelot, responsable Ventes Sociétés chez Toyota France. Est ainsi né le bonus sur les véhicules propres, tandis que l’exemption de la taxe pour les véhicules qui émettent le moins de CO2 a davantage été mise en relief depuis le Grenelle de l’environnement ».  


> Orange
La fiabilité des données flottes automobiles revisitée par Orange

La rédaction de GPO Magazine consacre régulièrement ses colonnes à tous les aspects financiers et techniques de la gestion de flotte. Si le choix des véhicules et le montant des loyers est important, il ne constitue que 50 % du TCO*. Panorama sur les composantes des 50% restants.

Une fois que le collaborateur-conducteur est assis derrière « son » volant, le choix du mode d’acquisition (achat, crédit, LOA, LLD…) et le type de véhicule mis à disposition du salarié ont été déterminés depuis longtemps. Pourquoi souligner cette évidence ?
Décidé en fonction de l’organisation de l’entreprise, ce choix a généralement impliqué simultanément la direction des achats et le gestionnaire de flotte, plus rarement la direction commerciale ou les Ressources Humaines. Mais attention, ce processus de décision semble être précisément au cœur de la problématique qui nous intéresse aujourd’hui : le comportement du conducteur et l’éco-conduite.


La meilleure façon d'économiser de l'énergie étant de ne pas en consommer, le spectre des bonnes actions éco-mobiles est large : de la téléconférence à la bicyclette. Aujourd'hui, voyons uniquement les solutions liées à l'usage d'un véhicule. Tout un programme !

Selon sa puissance, un véhicule électrique coûte en énergie(1) entre 0,5 et 1,15 € pour 100 km, alors qu'un véhicule gasoil coûte environ 8 € et celui à essence SP 98 de l'ordre de 9,5 €. Pour 25 000 km/an, l'économie sera donc de 1 700 € à 2 200 € et ce, pour un seul véhicule. Comment résister longtemps aux charmes de l'électrique en ville ? 


Page 3 sur 3

Annonces

ADS.GPOMAG NOTILUS ADS.1

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître l'édition de Juillet 2020
Entreprise AGILE et Gestion de la MOBILITÉ
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

Capture d’écran 2020-07-18 à 19.05.29.png 

Paru en Juin 2020
La FONCTION FINANCE à l'heure du digital

MAG DIGITAL Lire extrait HS 2020-06-Digit fonction finance.jpg

Livres Blanc et E-book

Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Au 1er janvier 2021, le Brexit sera effectif : êtes-vous prêts ?
Au 1er janvier 2021, le Brexit sera effectif. Pour vous préparer, la douane vous accompagne…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.