Imprimer cette page

Les flottes automobiles passent en mode connecté

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Optimisation des coûts, aide à la conduite, amélioration du bilan énergétique, sécurisation des conducteurs sont autant de raisons qui incitent actuellement les gestionnaires de flottes automobiles à équiper leurs véhicules d’entreprise de systèmes télématiques. Les informations relevées par ces boîtiers embarqués leur offrent, en effet, une visibilité optimale sur les données liées à l’usage des véhicules et propres à les accompagner dans le pilotage de leur parc de véhicules.

L’optimisation d’une gestion de flotte automobile passe notamment par la connaissance précise des usages qui sont faits des véhicules. « La télématique embarquée dans les véhicules d’entreprise a alors trois objectifs essentiels : optimiser l’utilisation de la flotte en terme opérationnel, fiabiliser les données liées à l’activité de ce parc et améliorer le comportement conducteur », explique Matthieu Blaise, chef de projet Flotte Automobile chez Cristal Décisions (Groupe Alma CG).

 



Les gestionnaires de parc en quête de données fiables
« Aujourd’hui, les principales préoccupations des gestionnaires de flottes portent sur la géolocali­sation des véhicules, la consommation de carburant et le suivi de l’entretien des voitures, précise pour sa part Laurent Guerci, responsable de la direction opérationnelle Flotte Automobile chez Actia. Avec des informations relatives à ces dif­férents sujets, ils disposent alors de leviers leur permettant d’optimiser les coûts liés à leur flotte automobile » .

En effet, la géolocalisation des collaborateurs permet d'optimiser leurs plannings de visites, et, ce faisant, de rencontrer plus de clients tout en limitant le nombre de kilomètres et la consommation de carburant. « L’optimisation des tournées contribue à améliorer la réactivité des entreprises face aux demandes de leurs clients et, ainsi, à en renforcer la satisfaction, poursuit Matthieu Blaise. Une démarche grâce à laquelle l’entreprise peut à la fois développer son chiffre d’affaires et être plus proactive sur le suivi de son parc et notamment sur l’entretien des véhicules ».

La qualité des données remontées est pour sa part indispensable pour connaître la consommation réelle, et non seulement théorique, de carburant. « Nous avons, depuis trois ans, développé un programme permettant de calculer le ROI (retour sur investissement) de ces solutions en mesurant, par exemple, l’écart entre consommation réelle et théorique de carburant, précise Matthieu Blaise. Les économies dégagées sont comprises entre 5 % et 30 %. Le gestionnaire de flotte a, par ailleurs, une meilleure maîtrise de sa fiscalité (avantages en nature) ainsi que de son budget carburant et peut adapter ses contrats de location longue durée en fonction des usages qui sont faits des véhicules ».

Les économies de carburant et la réduction du TCO (Total Cost of Owernership) voire du TCM (Total Cost of Mobility) passent également par une meilleure maîtrise de la consommation en carburant. « Les gestionnaires de flotte peuvent en conséquence travailler sur les comportements de conduite des collaborateurs, de manière à diminuer leur consommation en carburant mais également les taux d’accidentologie », ajoute Laurent Guerci. Rappelons à ce sujet que les formations à l’éco-conduite contribuent, par exemple, à des économies de carburant allant jusqu’à 20 %.

Enfin, la remontée d’informations techniques liées aux véhicules permet pour sa part de suivre plus précisément l’usure de certains composants tels que les pneumatiques, les niveaux, etc. Ce suivi est indispensable au bon entretien des véhi­cules mais aussi à la baisse des coûts qui y sont liés. Ce besoin d’informations est actuellement bien compris des différents acteurs de la filière qui s’attachent donc à proposer aux gestionnaires de flottes différentes technologies.

Les boîtiers télématiques trouvent leur place dans les véhicules d’entreprises
Aujourd’hui, les constructeurs automobiles mais aussi de nombreux acteurs indépendants pro­posent en effet des solutions télématiques embarquées dans les véhicules. Tous ces boîtiers em­barquent généralement des GPS et proposent dif­férentes options pour, par exemple, relever les kilométrages, les consommations de carburant, le suivi des entretiens, la position en temps réel du véhicule, les décélérations ou accélérations… Autant d’informations qui sont ensuite remontées sur le portail du fournisseur du boîtier. Chaque acteur de la filière peut ensuite récupérer les données dont il a besoin, les consolider à des fins de présentation ou d’exportation vers des tiers, des ERP ou encore des logiciels de gestion de parc tels que ceux proposés par GAC Technology, Winflotte… « Nos solutions logicielles permettent d’intégrer toutes ces informations quelle qu’en soit la provenance (loueurs, constructeurs, pétroliers, réseaux d’entretien, boîtiers télématiques...), de les consolider puis de les restituer sous forme de tableaux de bords, explique Jean-Charles Martin, directeur business développement de GAC Technology. Ces informations sont alors utilisées pour notamment optimiser le TCO des véhicules ». Plusieurs acteurs se positionnent actuellement sur ce marché qui n’est pas encore arrivé à maturité.

Un marché en phase de maturation
« En matière de boîtiers télématiques, deux choix sont possibles, précise Laurent Guerci. Soit ces boîtiers se connectent sous capot sur le réseau de données du véhicule, soit ils se branchent sur sa prise OBD (On Board Diagnostic) ». L’avantage de ces derniers est de présenter un coût d’installation quasi nul et évitent d’intervenir sur le réseau électrique ou électronique du véhicule. Certains fournisseurs tels qu’Orange Business Services, Masternaut ou encore Kuantic pro­posent ainsi des solutions qui se connectent au bus CAN du véhicule, au cœur de son réseau de données, permettant ainsi de remonter des données réelles et précises sur le kilométrage, la consommation ou encore l’entretien des véhicules. D’autres, à l’instar d’Actia, MyCar Innovations, Norauto, Nomadic Tomtom, mais aussi Groupe Traqueur, MappingControl ou CapTronic ont des solutions qui, pour la plupart, se connectent à la prise OBD de la voiture. Les informations récupérées sont alors davantage théo­riques et calculées en fonction des données constructeurs sur, par exemple, le niveau de consommation ou d’émission de CO2. « Tous ces fournisseurs mettent à disposition des Web Services qui permettent une lecture rapide et fiable des informations boîtiers et qui sont alors intégrées automatiquement dans certaines solutions de gestion de parc », précise pour sa part Jean-Charles Martin.

Les constructeurs automobiles se mettent au pas
Conscients des opportunités offertes par ce marché, les constructeurs automobiles, en tête desquels se trouvent aujourd’hui le Groupe PSA, commencent néanmoins à se positionner sur ce marché avec des solutions proposées en standard ou en option.
En avril dernier, le Groupe PSA a en effet conclu un partenariat avec Orange Business Services et Kuantic pour lancer une solution de gestion de flotte, garantie constructeur, sur toute la gamme de véhicules Peugeot et Citroën. Cette solution repose sur l’intégration d’un Boîtier Autonome Télématique, connecté au réseau interne de données des voitures (Bus CAN). Elle présente ainsi l’avantage de remonter automatiquement des données précises et fiables issues des cal­culateurs du véhicule telles que le kilométrage exact, les consommations réelles, les alertes mécaniques, le niveau de carburant... Cette solution permet également de transmettre les heures d’utilisation et la géolocalisation de la flotte en temps réel.

« Cette nouvelle solution de gestion de flotte est proposée à tous les clients professionnels, explique Thierry Bigot, responsable marketing spécialisé Fleet chez Orange Business Services. Ils peuvent dès maintenant commander des véhicules qui seront équipés avant leur livraison, évitant ainsi les immobilisations et les coûts de montage post-livraison. La pose du boîtier télématique peut également se faire sur les véhicules déjà en parc ». Pour restituer les données remontées, PSA Peugeot Citroën propose à ses clients de souscrire à Fleet Performance, la solution de gestion de flottes et de géolocalisation de véhicules proposée par son partenaire Orange Business Services. « Cette solution repose notamment sur un portail web qui permet à l’entreprise d’accéder aux données de sa flotte et de la suivre à distance », poursuit Thierry Bigot.

Si ces solutions constructeurs présentent l’avantage de remonter un certain nombre d’informations techniques calculées à partir de données réelles, elles sont cependant pour la plupart monomarques et rendent difficile la consolidation des données issues de véhicules de marques différentes. Pour contourner cette problématique, Orange Business Services propose néanmoins de consolider les données réseaux des véhicules Peugeot et Citroën équipés de sa solution avec celles issues des boîtiers traditionnels dont seraient équipés des voitures d’autres marques. « Toutes ces informations sont centralisées sur notre portail Fleet Performance, sauf que certaines sont réelles et d’autres sont estimées et théoriques », conclut Thierry Bigot.
Pour que les entreprises s’appuient sur des données précises et fiables, les constructeurs ont donc encore un peu de chemin à parcourir…
    
Anne DEL POZO



Tablettes de navigation embarquées

Les constructeurs automobiles s’attachent également à développer le confort de conduite dans leurs véhicules. Une démarche qui les incite à proposer de nouvelles technologies et en particulier, des tablettes de navigation embarquées. Dans le cadre de cette démarche, Renault propose son système multimédia intégré R-Link. Il a pour vocation d’éviter l’usage de multiples appareils nomades ou de téléphones en voiture. Renault R-Link regroupe tout un ensemble de fonctionnalités multimédia : navigation, radio, téléphonie avec bluetooth® et audiostreaming, connectivité pour les appareils nomades mais également des services liés au véhicule et un catalogue d'une cinquantaine d’applications téléchargeables depuis la voiture. L'intelligence embarquée de R-Link propose également au conducteur des aides qui réduisent l'impact de son trajet sur l'environnement. Audi connect rassemble pour sa part toutes les applications et tous les développements qui relient les modèles Audi actuels et à venir à Internet, le conducteur et son environnement. Par le biais d’un module UMTS intégré dans le téléphone de voiture bluetooth 8W, les informations en ligne (de type navigation avec recherche par points d’intérêts, navigation via Google Earth et Google Maps Street View…) sont directement transmises et intégrées au véhicule. BMW, de son côté, propose de longue date sa solution ConnectedDrive…

 



Un marché en demande

Depuis cette année, force est de constater que les entreprises disposant d’une flotte importante de véhicules comme les très petites entreprises s’équipent de plus en plus de ces boîtiers télématiques. Un certain nombre d’entreprises restent néanmoins freinées dans leur équipement par la loi française sur le travail et l’assimilation de ces boîtiers à une forme de surveillance des salariés. Un frein qui devrait être levé dans les années à venir.  Le marché commence en effet à prendre son envol, sous l’impulsion des stratégies menées en la matière par les constructeurs automobiles. « Dès lors que les constructeurs propo­seront de manière standardisée ces boîtiers en première monte, alors les entreprises les  adopteront plus facilement », précise à ce sujet Jean-Charles Martin, directeur business développement de GAC Technology.

Lu 31689 fois Dernière modification le lundi, 12 décembre 2016 10:11
Anne Del Pozo

Elle collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste.

Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.