Des services innovants pour une gestion optimisée du parc automobile

Des services innovants pour une gestion optimisée du parc automobile

Évaluer cet élément
(1 Vote)

Parallèlement à ces innovations technologiques, les gestionnaires de parc peuvent également tirer profit des nouveaux services développés par les prestataires du marché, et propres à les accompagner dans la gestion de leur parc.

C’est notamment le cas de la conciergerie automobile. Pendant longtemps ce service, lorsqu’il était proposé par les constructeurs, se limitait à faciliter la vie du conducteur en quête d’un restaurant ou d’une station-service. Aujourd’hui, l’offre tend à se développer, portée notamment par les pures players tels que CEO Car Caring qui travaille, soit en direct avec les cadres dirigeants ou les gestionnaires de parc, soit en partenariat avec les constructeurs ou les loueurs. « Nous nous focalisons sur les services à forte valeur ajoutée relatifs au véhicule, que nous pouvons apporter aux gestionnaires de parc ou aux conducteurs, précise ainsi Laurent Latour, président de CEO Car Caring. Par exemple, nous organisons, pendant toute la durée du contrat, l’ensemble des opérations d’entretien, de réparation ou encore de nettoyage du véhicule qui nous est confié. Nous aidons également les gestionnaires de parc à faire des réaffectations de véhicule, voire des resti­tutions sèches, sans nouvelle commande. Nous pouvons par ailleurs les accompagner dans le pilotage des véhicules en autopartage : contrôle du véhicule, nettoyage, réparations… ». Des types de service que les constructeurs commencent à intégrer dans leurs offres, à l’instar d’ALD.
Au travers de son service ALD Conciergerie, le loueur organise par exemple les rendez-vous du conducteur avec le garage (pour une révision, un contrôle technique, une panne…) en fonction de ses disponibilités, puis assure la gestion et le suivi de l’intervention, tout comme l’enlèvement et la restitution du véhicule principal. Un service qui contribue donc aussi à dégager le gestionnaire de flottes de tâches sans valeur ajoutée et à se concentrer davantage sur le pilotage et l’optimisation de la flotte dont il a la charge.


L’autopartage gagne du terrain Autopartage2

Après l’externalisation de leurs parcs via le leasing, le développement de services innovants ou encore la digitalisation de leur métiers et la montée en puissance des véhicules connectés, les gestionnaires de parc disposent désormais, avec l’autopartage, d’un nouveau levier d’optimisation des coûts.
En effet, avec des bénéfices importants tels que la diminution de 30 % du parc existant et la réduction des frais kilométriques de près de 50 %, l’autopartage devient une solution de plus en plus plébiscitée par les entreprises. D’ailleurs, selon l’Observatoire des véhicules d’entreprises (OVE), 43 % des gestionnaires de flotte français (contre 31 % pour la moyenne européenne) pensent que l’autopartage s’étendra dans les années à venir, notamment porté par les jeunes générations. Une tendance déjà constatée par une analyse  du Cabinet Frost&Sullivan, publiée en 2014. Selon cette étude, le nombre de véhicules utilisés dans le cadre de l’autopartage par entreprises devrait être multiplié par 50 durant les six prochaines années en Europe, passant de 2000 véhicules en 2014 à 100 000 en 2020. Le besoin de dédier un véhicule pour un employé tend donc à s’atténuer au profit d’un véhicule partagé voire, pourquoi pas, d’autres formes de mobilité, telles que les transports en commun, le deux-roues, le crédit mobilité ou encore, la visioconférence.

Lu 6328 fois Dernière modification le lundi, 12 décembre 2016 10:06
Anne Del Pozo

Elle collabore depuis près de 20 ans à différents magazines en qualité de journaliste.

Elle y traite de sujets articulés essentiellement autour de la finance, des flottes automobiles, du voyage et du tourisme d'affaires ou encore des ressources humaines. Anne del Pozo participe également à la rédaction de nombreux témoignages clients et de newsletters d'entreprise.

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître notre édition de Janvier 2020 de GPO Magazine en version Print - Acheter dès maintenant votre exemplaire papier. Et pour acheter la version numérique cliquer ici.

 

Capture d’écran 2020-01-15 à 10.15.17.png

 

Découvrez notre édition semestrielle de Novembre 2019.

MAG_DIGITAL_Lire_EXTRAIT_GPO_104-300-250_pix.jpg

 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.