Trajet domicile-travail : les Français attendent plus de flexibilité de leur employeur

Etudes Écrit par  jeudi, 18 octobre 2018 15:56 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Les salariés comptent sur l’aménagement du temps de travail et le télétravail pour améliorer leur bien-être, leur productivité et réduire leur impact environnemental.


Pour les salariés français, il est du devoir des entreprises de s’engager en faveur de la mobilité
Selon un Sondage BVA pour Salesforce auprès de 1200 salariés, seul 1 salarié sur 2 juge que les problématiques de mobilité sont suffisamment prises en compte dans son entreprise (55%), contre 44% pour lesquels elle n’en fait pas suffisamment.

La légitimité des entreprises dans ce domaine ne fait aucun doute, la mobilité participant à la qualité de vie au travail mais aussi à la productivité : 88% pensent que les entreprises doivent davantage prendre en compte les problématiques de mobilité pour favoriser le bien-être, 87% pour améliorer la productivité des salariés.

Aujourd’hui pour permettre à leurs salariés de mieux concilier vie professionnelle et vie privée, de plus en plus d'entreprises mettent en place un système d'horaires variables, associé ou non à du télétravail. Le bien-être au travail est-il la clé de la productivité de demain ?

Le numérique est-il en train de devenir un outil de mobilité urbaine ?
Un aménagement flexible du temps de travail (46%) et le recours au télétravail (40%) sont les solutions mises en avant par les salariés ; reflet d’une demande de plus en plus forte pour une gestion souple et flexible de leur temps de travail.
De plus en plus présent au sein du monde de l’entreprise, le télétravail a nettement modifié ces dernières années la façon de fonctionner des sociétés. Régi par le Code du travail depuis 2012 avec la loi Warsmann, assouplie par ordonnance en 2017, le télétravail a sans conteste bousculé les habitudes des entreprises et de leurs salariés.

La mobilité de demain, une stratégie de développement durable
Pour 73% des salariés il est du devoir des entreprises de prendre en compte les problématiques de mobilité afin de limiter l’impact environnemental lié aux déplacements de leurs salariés. Point d’autant plus important au regard de la loi relative aux Plans de Déplacements Entreprise (PDE), obligatoire depuis le 1er janvier 2018.

Un impact réel du temps de trajet sur la qualité de vie des salariés
En moyenne, les salariés mettent 37 minutes pour rejoindre leur lieu de travail, soit près d’1h15 passée chaque jour dans les transports. 3 salariés sur 10 estiment que leur temps de trajet domicile/travail a un impact négatif sur leur équilibre vie professionnelle/vie personnelle (32%). Un constat que font également les membres de la communauté POP BVA, qui déplorent pour certains de « ne vivre que pour le travail : plus de loisirs, grande fatigue perpétuelle… ». De plus, le trajet pour se rendre au travail n’est pas nécessairement un moment de détente : un quart des salariés déclarent travailler au moins de temps en temps durant leur trajet (27%), voire même 46% des usagers de transports en commun.

Des perceptions clivées selon le lieu de résidence et le mode de transport utilisé
Si les salariés estiment largement que leur temps de trajet est acceptable (79%) et agréable (73%), ces résultats masquent de forts écarts de perception selon le lieu de résidence : les personnes qui vivent en zone rurale se montrent très satisfaites (83% jugent leur temps de trajet acceptable et 80% agréable), tandis que les personnes qui habitent dans la région parisienne sont beaucoup plus critiques : un tiers le qualifie d’inacceptable (34%) et près de la moitié (43%) de désagréable.
Ceux qui utilisent les transports en commun sont également 46% à qualifier leur trajet de « désagréable ». Ce résultat est par ailleurs directement lié au temps de trajet, la barrière symbolique de l’heure de trajet jouant à plein : au-delà d’une heure de trajet aller, ce dernier est jugé majoritairement inacceptable (66%) et désagréable (61%).
Enfin l’abaissement de la limitation à 80 km/h a des conséquences sur le temps de trajet domicile/travail en particulier pour les salariés des régions Nouvelle Aquitaine, Pays de la Loire et Centre-Val de Loire. La majorité des salariés qui empruntent des routes concernées par l’abaissement de la limitation de vitesse estime que la mesure a eu un impact sur leur temps de trajet (54%), dont 23% que cet impact est fort. Il reste qu’à l’heure du numérique et du développement de l’activité à distance, les localisations résidentielles de demain peuvent se déplacer avec davantage de liberté. Cela peut être une réelle opportunité de rééquilibrage des territoires.

Méthodologie de l’étude
L’étude BVA POP #ECHO « Les salariés et la mobilité », réalisée pour Salesforce du 3 au 10 septembre 2018 auprès d’un échantillon de 1200 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de CSP, régions, secteur d’activité, taille d’entreprise (salariés du privé) et type d’établissement (salariés du public).


Lu 430 fois

Le magazine digital

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-11-13 à 12.56.55.png

Extrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

Découvrez un extrait de notre édition spéciale Transformation Digitale et commandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire Extrait HS 2018 07 Tranfo digitale

Extrait de l'édition spéciale Transformation Digitale

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.