4 dirigeants sur 10 encore réticents au télétravail

Etudes Écrit par  mardi, 06 octobre 2020 14:01 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Le gouvernement appelle à «intensifier» le télétravail en zone d'alerte maximale dans un communiqué diffusé hier. Ce mode d'organisation doit être privilégié «tant que la situation sanitaire l'exigera» et «autant que possible», martèle Élisabeth Borne.

Et pourtant, encore 41 % des employeurs sont réticents sur le développement du télétravail, selon Willis Towers Watson qui dévoile les résultats de son enquête " Retour au bureau ", réalisée du 7 au 11 septembre 2020 auprès de 106 DRH d’entreprises françaises.

Après avoir mené un premier état des lieux sur la gestion du télétravail avant la crise et pendant le confinement, Willis Towers Watson se concentre cette fois-ci sur ces employeurs qui font face aujourd’hui à de nombreuses interrogations – tant sur les règles à mettre en place dans ce contexte de crise sanitaire qui se prolonge, que sur l’organisation de modes de travail hybrides dans le futur.

Un consensus général sur le télétravail

Alors que les salariés ont déjà largement manifesté leur engouement pour cette pratique, l’étude révèle que les entreprises partagent ce sentiment. En effet, 94 % des interrogés ont le sentiment que les salariés en télétravail sont en capacité de réaliser l’ensemble de leurs tâchesdans de bonnes conditions, pour des salariés qui étaient pour 75 % d’entre eux en télétravail pendant le confinement. Les entreprises ont largement été séduites par le télétravail et ont même changé la perception qu’elles en avaient.

Une rentrée chaotique

Avec une pandémie qui n’en finit pas, la crainte d’une deuxième vague et les nouvelles mesures gouvernementales, la rentrée des entreprises se révèle cependant bien complexe. Si les 2/3 d’entre elles ont mis en place des quotas pour limiter le nombre de salariés en présentiel et organiser le retour au bureau en septembre, on remarque qu’aucune tendance générale ne se dégage. Chacune s’organise comme elle le peut – et à cette date, 61 % d’entre elles n’ont pas encore ajusté ou transformé leurs règles en matière de télétravail pour l’avenir. Des décisions repoussées dans l’attente d’un éclaircissement du paysage sanitaire ?

Des modes de travail qui vont durablement évoluer

Pour autant, une très forte majorité a d’ores et déjà décidé de faire évoluer ses pratiques en matière de travail à distance - seules 19 % des entreprises n’ont pas prévu de nouvel accord. Et l’été a vu les lignes bouger quant au nombre de jours de télétravail envisagés : plus de la moitié des employeurs (56 %) pensent proposer 2 jours de télétravail par semaine, et déjà 20 % souhaitent pousser jusqu’à 3 jours ! Les entreprises imaginant ne proposer qu’une seule journée par semaine sont devenues minoritaires (21 % seulement).

Mais une révolution culturelle qui reste à réaliser

Le beau consensus entre les salariés, les managers (qui plébiscitent cette solution à 69 %) et les entreprises concernant les bienfaits du travail à distance est cependant un peu terni par un enthousiasme modéré des leaders : seuls 58 % seraient favorables vis-à-vis de ces nouveaux modes de travail, pendant que 41 % se montrent réticents. Or la culture de la confiance, préalable indispensable à la réussite de cette révolution culturelle, ne se fera pas sans une adhésion sincère de ces derniers… ni sans associer les salariés à la définition des modalités de ces nouveaux modes de travail.

Cette pratique s’installe, avec 57 % des DRH ayant déjà interrogé leurs salariés concernant leurs attentes sur la poursuite du télétravail et 44 % qui se sont rapprochés de leurs managers de proximité pour connaître leurs besoins en termes d’accompagnement des équipes dans l’hypothèse d’un développement du télétravail. Mais elle reste loin d’être généralisée, et il est préoccupant de constater que seuls 53 % des DRH (53 %) ont prévu de former leurs managers au travail à distance.

Les principaux défis de cette rentrée

Ayant certainement la conviction que la performance de l’entreprise est liée à la motivation des salariés, la première préoccupation des DRH est de garder des salariés engagés (58 %) durant cette période. Pour près de la moitié d’entre eux (47 %), l’accompagnement du changement et la réorganisation du mode de travail reste un défi majeur.

Enfin, l’étude révèle que deux tiers des employeurs (67 %) n’ont pas prévu d’indemniser les salariés pour compenser la non-prise en charge des indemnités déjeuner, l’absence de salles de sport, le remboursement d’une part des abonnements de transports en commun.

« S’il est acquis que le télétravail fait désormais partie du paysage de l’entreprise, et de façon irréversible, on voit que le chemin à parcourir est encore long, ce dont témoignent cette enquête mais aussi toutes les conversations que nous avons avec les clients que nous accompagnons sur le sujet. La question étant moins de savoir le nombre de jours à cadrer, que de s’interroger sur la transformation culturelle provoquée, et notamment sur la confiance que les dirigeants et managers ont en leur salariés, et réciproquement ! », déclare Sébastien Biessy Directeur de l’Activité Talent de Willis Towers Watson France.

Méthodologie
L’enquête "Retour au bureau" a été menée du 7 au 11 septembre 2020 à l’aide d’un questionnaire en ligne adressé à 106 DRH d’entreprises de toutes tailles et industries confondues, situés en France.

Lu 998 fois Dernière modification le mardi, 06 octobre 2020 14:30

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Juin 2022
EDITION SPÉCIALE FINANCE
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici
Recevoir la version NUMÉRIQUE en cliquant ici

 Capture d’écran 2022-07-01 à 12.43.09.png 

Paru en Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts