Dirigeant 228

La montée en puissance des risques dans l’entreprise, qu’ils soient climatiques, digitaux ou managériaux, concerne toutes les entreprises, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité. En dépit des risques auxquels les PME et les ETI sont confrontées, la plupart d’entre elles préfèrent se concentrer sur l’amélioration de leur productivité et leur attractivité concurrentielle, au détriment d’un élément également essentiel à leur développement : la gestion de leurs risques.


Désireux de dynamiser une organisation qu’il juge assoupie, le nouveau PDG d’un grand groupe industriel élabore un vaste programme stratégique fondé sur un mot d’ordre simple : « Tous entrepreneurs ! ». Voilà qui devrait mobiliser et responsabiliser mes cadres, pense-t-il. Las, quelques mois plus tard, il constate l’échec complet de son initiative. Son tort fut de ne pas percevoir que son appel à l’entrepreneuriat ne trouverait aucun écho, voire se révélait déstabilisateur, dans une entreprise historiquement animée d’un sentiment collectif très fort.


Chaque société est juridiquement autonome. Les relations qu’elle entretient avec ses partenaires lui sont donc propres. C’est pourquoi aucune confusion ne peut être faite, même au sein d’un groupe, entre les relations commerciales entretenues par différentes sociétés. Ce principe écarte-t-il cependant tout risque de contagion en cas de rupture brutale de relations commerciales établies ? La Rédaction de GPOMag s’est entretenue sur ce point avec Me Nicolas Lisimachio, associé au cabinet Brunswick.


En 2015, plus de 525 000 nouvelles entreprises se sont créées en France*, soit trois fois plus qu'il y a seulement dix ans. Cet engouement français pour l'entrepreneuriat s'accompagne également d'un foisonnement d'initiatives pour permettre à ces jeunes entreprises de démarrer l'aventure dans les meilleures conditions. Tour d'horizon de quelques « bons plans » pour mettre toutes les chances de son côté dès le départ.


L’expert-comptable est le conseiller privilégié du dirigeant d’entreprise, il accompagne plus de 2 millions* de TPE/PME en France, de leur création jusqu'à leur transmission, en passant par leur développement et leurs éventuelles difficultés. Quel est son rôle exact ? Quelles missions peut-il effectuer pour le compte du dirigeant d’entreprise ? Réponses avec Delphine Montabonnet du Groupe SFC et Guillaume Mare de GMA Audit, experts-comptables.


Depuis le 1er janvier 2016, toutes les entreprises du secteur privé ont l’obligation de mettre en place un régime de complémentaire santé pour l’ensemble de leurs salariés, dans le cadre de l’Accord National Interprofessionnel (ANI). Pourtant, 5 mois après la mise en place de la généralisation de la complémentaire santé, de nombreuses entreprises, notamment des TPE, ne seraient pas encore en conformité. L’absence de sanctions pour les employeurs, les évolutions règlementaires et les besoins différents y sont pour beaucoup, et nous pouvons, nous professionnels en assurance, accompagner ces très petites entreprises sur ce terrain qui n’est pas leur cœur de métier et qu’elles maîtrisent mal. 


Les risques liés à la mise sur le marché d’un produit de consommation portent essentiellement sur la responsabilité, la réputation de l’entreprise et toutes les conséquences financières associées. Nombre d’attaques médiatiques en témoignent dans l’actualité récente des produits non alimentaires : substances toxiques dans les protections féminines, les articles de sport ou les cosmétiques par exemple.


L'employeur est tenu de prendre toutes les mesures adaptées pour préserver la santé et la sécurité de ses salariés, notamment au regard des risques identifiés en lien avec les activités de l'entreprise. Mais si cette sécurité n’est pas assurée, quelle est la responsabilité de l’employeur ? Ce dernier doit-il mettre en place des mesures particulières au bureau, sur les points de vente, lors des déplacements des collaborateurs ? Telles sont les questions que la rédaction de GPO Magazine a posées à Hélène Négro-Duval, Hervé Duval et Stéphane Bloch, avocats associés du cabinet KGA. Explications…


La Cour de cassation a eu récemment l’occasion de rappeler, par deux décisions, les conditions dans lesquelles un dirigeant peut voir sa responsabilité à l’égard des tiers engagée, et celles dans lesquelles il peut se voir révoqué de ses fonctions.


Fin septembre 2015, on comptait 62 988 entreprises en défaillance (procédures de sauvegarde, redressements judiciaires avec continuation ou encore liquidations judiciaires) selon les chiffres de la Banque de France. À travers le processus d’alerte, le commissaire aux comptes (CAC) joue un rôle essentiel dans la prévention des difficultés financières des entreprises. Il a notamment l’obligation légale d’interroger le dirigeant d’une entreprise dont la situation risque de se dégrader sérieusement. Constituant une véritable chance de faire face à une situation de trésorerie compromise avant d’arriver à une situation irréversible, ces échanges sont souvent sources de tensions et d’incompréhensions.


Page 6 sur 17

Annonces

Annonces

Annonces

Acheteurs/Travel Managers

GPOMag vous dévoile les résultats de l'enquête sur la technologie Blockchain, à laquelle vous avez bien voulu répondre.

Résultats de l'enquête : EnqueteBlockchain

E Blockchain

Le magazine digital

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

Capture d’écran 2018-06-18 à 18.52.01.pngExtrait du dernier numéro

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

 

Découvrez un extrait de notre édition spéciale Transformation Digitale et commandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire Extrait HS 2018 07 Tranfo digitale

Extrait de l'édition spéciale Transformation Digitale

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.