Dirigeant 212

Le déficit commercial de la France s'est aggravé au premier semestre 2011 à 37,5 milliards d'euros contre 24,6 milliards sur les six premiers mois de 2010. Alors que faire pour aider davantage nos entreprises, et notamment nos PME, à exporter ?


Introduite dans notre droit par la loi du 3 janvier 1994, la SAS, Société par Actions Simplifiée est dans un premier temps restée confidentielle, car alors réservée à des personnes morales d'une certaine taille. Démocratisée par la loi du 12 juillet 1999, la SAS allait alors connaître un essor particulièrement important puisque répondant à la demande de liberté des entreprises dans leurs choix statutaires, notamment en matière d'organisation interne, de contrôle de l'actionnariat, de mode de décisions collectives.


En terme de stratégie, le choix du statut sociétal du dirigeant doit non seulement être pensé en terme de protection mais il doit également répondre à une logique économique. GPO Magazine vous propose d’aborder les différentes garanties sociales du dirigeant salarié et non salarié sans oublier les aspects de l’assurance contre le risque chômage.

La protection sociale est l’une des clés du statut de l'entrepreneur. Le choix du statut juridique conditionne la protection sociale du dirigeant. Selon la situation, il sera plus avantageux notamment d’être auto-entrepreneur, gérant majoritaire, minoritaire ou encore en SAS. Concernant son statut, le dirigeant devra faire le meilleur choix possible. Quel régime adopter ? Quelles sont les garanties sociales du dirigeant s’il est assimilé à un salarié ou s’il appartient au régime des indépendants ? Comment optimiser sa protection sociale ? Enfin, quelle protection a le dirigeant en cas de chômage ?


Protéger et gérer sa marque

jeudi, 06 octobre 2011 00:00 Écrit par

La marque fait partie des actifs immatériels essentiels de l’entreprise et se doit d’être protégée.


> Cabinet Cornet Vincent Ségurel
Affaire TISCALI une catastrophe judiciaire pour les hébergeurs ?
VOTRE PARTENAIRE
« GSC : L’Assurance chômage de l’Entrepreneur et du Mandataire social. »

La propriété intellectuelle est confrontée à un dilemme : inciter à l’innovation tout en assurant la diffusion de la connaissance. En effet, s’engager dans cette voie n’est pas sans risque pour le créateur de brevet, de marque ou encore de dessins et modèles puisqu’à tout moment, par le jeu de la libre concurrence, il peut y avoir appropriation, voire reproduction de son «bien». Le but des droits de propriété intellectuelle est donc d’une manière générale de protéger le créateur et de sanctionner le contrefacteur. Cependant, le droit de la propriété intellectuelle est actuellement traversé par de nombreuses tensions, dûes sans aucun doute au développement technologique mais aussi aux nouveaux rapports économiques internationaux.


 
> GSC
L’Assurance Chômage de l’entrepreneur et du Mandataire social

Et si l'on considérait le régime social du dirigeant à sa juste valeur ? Cela permettrait au chef d'entreprise à défaut de gagner des points, en tous les cas de ne pas en perdre !

Dirigeant, votre régime social est une question fondamentale. Ne le négligez pas car il va déterminer les caisses de cotisations, le montant des cotisations et la protection sociale. La rédaction de GPO se penchera sur le régime du dirigeant selon la structure juridique choisie, les affiliations obligatoires et facultatives, et enfin, l'assurance chômage du dirigeant.


L'Europe, mieux que le reste du monde !

mardi, 02 février 2010 00:00 Écrit par

> REGUS
Regus, grand organisateur de réunions multi-sites
 "Passez à la vitesse Thalys : Paris, Bruxelles, Amsterdam et Cologne n'ont jamais été aussi proches !"

L’Europe serait-elle redevenue le terrain de jeu des entreprises : séminaires, réunions, affaires, les entreprises redécouvrent une Europe particulièrement accessible et élargie. Une ambition servie par les moyens de transport. Ainsi, depuis l'avènement du train à grande vitesse dans les années 80, tous les experts prédisaient la disparition du mode aérien sur toutes les distances inférieures à 1000 km. Aujourd'hui le rail étend la perspective de ses ambitions jusque 1500, voire 2000 km. Mais l'avion n'a pas dit son dernier mot. Panorama.

Paris-Lyon en deux heures ou Paris-Bruxelles en 1h22, de cœur de ville à cœur de ville, confortablement installé à 300km/h avec téléphone et accès internet via un réseau wifi...comment faire mieux ? Impossible. L'avion était irrémédiablement battu. Le rail a contribué à réinstaller le charme du voyage sans voler.

Les entreprises françaises redécouvrent l'Europe
Dans les années 70/80, les opérations de stimulation envoyaient les lauréats d'un concours de ventes à l'autre bout du monde. Brésil, Mexique, USA ou Afrique du Sud...tels étaient les rêves qui poussaient les commerciaux à se surpasser. En ce domaine, les champions incontestés étaient des sociétés telles qu'IBM avec ses PC, ou Canon et Xerox avec leurs copieurs et leurs imprimantes. Aujourd'hui les ambitions sont plus modestes.

Le développement tous azimuts et l'accessibilité des transports ont amplifié le phénomène. Le nombre de compagnies aériennes a décuplé ; le rail grande vitesse est apparu...la concurrence tarifaire s'est exacerbée, offrant de multiples possibilités d'abonnements et de réductions.


A l'heure où la pression des prélèvements obligatoires ne cesse d'augmenter, la recherche de leviers d'optimisation de la rémunération du dirigeant constitue un sujet d'intérêt majeur.

Au premier abord, l'optimisation de la rémunération signifie souvent vouloir payer moins d'impôts et de charges sociales. Cette aspiration légitime constitue toutefois une approche particulièrement restrictive.


L’export serait-il une simple affaire d'envie ?

mercredi, 02 septembre 2009 00:00 Écrit par

> Verspieren
Verspieren, toujours un temps d'avance

Qu'ils dirigent une PME ou une grande entreprise, les chefs d'entreprise qui réussissent à l'international semblent finalement présenter des caractéristiques communes. Tous les professionnels s'accordent à penser qu'oser l'export c'est d'abord, avoir envie, suivre ses intuitions, respecter un minimum méthodologique et avoir quelque rigueur. Les exemples et témoignages qui suivent le révèlent.

Avant de regarder quelques cas de réussites avérées, il est intéressant d'approcher l'état d'esprit qu'il convient d'adopter pour une démarche export. Des surprises nous attendent et viennent bouleverser certaines idées reçues...

L'export, plus accessible qu'il n'y paraît
Pour un dirigeant de PME/PMI, il n'est pas toujours évident d'accepter l'idée qu'une activité internationale est plus facile à mettre en œuvre qu'il n'y paraît. Et pourtant ! En matière de produits industriels, de services exportables et de créativité globale, les entreprises françaises n'ont vraiment rien à envier à leurs homologues allemands, suédois, italiens....La barrière de la langue, notamment de l'anglais, est aujourd'hui un argument insuffisant pour justifier d'une timidité généralisée de trop de dirigeants de PME. Celles-ci ont de très sérieux atouts pour réussir et les aides, les subventions et les accompagnements divers et variés n'ont jamais été aussi nombreux qu'en France. Et nombre d'entrepreneurs européens aimeraient disposer d'autant d'outils et d'aides publics ou privés. Une fois n'est pas coutume !


Dirigeants, assurez vos risques !

mercredi, 01 avril 2009 00:00 Écrit par

Les risques du dirigeant sont intimement liés à son statut social et fiscal. Mais l’identification de ces risques, leur hiérarchisation peuvent permettre de développer un système de protection. Tour d’horizon des solutions qui peuvent permettre de circonscrire ces risques.


Page 15 sur 16

Annonces

aruba 300

Le magazine digital

Découvrez un extrait du dernier numéro et demandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL lire EXTRAIT GPO 100-300-250 pix.jpgExtrait du dernier numéro

Découvrez un extrait de notre édition spéciale Transformation digitale et commandez votre version numérique intégrale pour 10 euros TTC

MAG DIGITAL Lire Extrait-HS 2017-09-Transfo Digit.jpg

Extrait de l'édition spéciale Transformation digitale

Inscrivez-vous à notre newsletter pour pouvoir feuilleter gratuitement et intégralement le prochain numéro

   je m inscris test

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir la newsletter mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.