Comment financer sa création d'entreprise par un prêt bancaire

Comment financer sa création d'entreprise par un prêt bancaire

Évaluer cet élément
(6 Votes)

Plus que jamais la France devient un pays de créateurs d’entreprises. Si les Français ont des idées, il leur faut aussi surmonter l’obstacle du financement de leur projet de création d’entreprise. Une étape qui peut être franchie à condition de renforcer les fonds propres avant de rencontrer le banquier. Voici quelques pistes pour y parvenir.

En 2017, la France a atteint un nouveau record en matière de création d’entreprise. Selon une étude de l’Insee, 591 000 nouvelles entreprises ont vu le jour, soit 37 000 de plus qu’en 2016. Pour être précis, 2010 avait été une année encore plus prolifique avec 622 000 créations, en majorité sous la forme d’auto-entreprise, régime qui avait vu le jour fin 2008. Les créateurs entrepreneurs individuels ou en société sont en nette augmentation, dépassant même le niveau des créations en France avant le régime de l’auto-entreprise. Les raisons sont liées au succès de nouvelles formes juridiques telles que la Société par Actions Simplifiée (SAS) qui représente désormais à elle-seule 60 % des créations de sociétés. L’auto-entreprise connaît cependant un regain d’intérêt avec le relèvement des seuils de chiffre d’affaires qui intervient à partir de 2018. Un plafond quasiment doublé (170 000 € pour les activités de négoce et 70 000 € pour les prestations de services), qui incite les porteurs de projets à créer leur entreprise sous ce statut : en 2017, il s’est crée 242 000 micro-entreprises en France, contre 223 000 l’année précédente et il y a fort à parier que la tendance se poursuive cette année. Reste à franchir, quelque soit le statut adopté, l’obstacle du financement de son projet.

Comment décrocher un prêt bancaire ?

Le recours à un prêt bancaire pour financer son projet de création d’entreprise devient une étape incontournable, mais pas obligatoirement infranchissable. Bien au contraire, le banquier est prêt à poser un regard bienveillant sur une création d’entreprise, sous certaines conditions. Le premier conseil au créateur d’entreprise est de regarder d’abord les financements qu’il peut obtenir par d’autres voies que le prêt bancaire. Par exemple, son projet d’entreprise peut être éligible à des aides financières nationales, régionales ou locales conditionnées au lieu d’implantation ou encore à la création d’emplois. Autre piste à explorer, le prêt d’honneur consenti aux créateurs par des structures telles que les plates-formes locales d’Initiative France ou encore le réseau Entreprendre. Ces structures dont l’objectif est d’accompagner le développement économique accordent des prêts à taux zéro au porteur de projet. Parmi les autres solutions à envisager, notamment pour une création en société, celle qui consiste à solliciter la famille et les amis pour gonfler le capital de l’entreprise. Ces dernières années, le crowdfunding a également fait son apparition parmi les solutions de financement d’une création d’entreprise. Tout cela forme un écosystème favorable à la constitution de fonds propres et à la mise en place d’accompagnement du créateur qui fera pencher favorablement la balance lorsque le créateur d’entreprise ira solliciter un prêt bancaire. En effet, selon Initiative France, pour 1 euro obtenu sous forme de prêt d’honneur, les banques accordent en moyenne 7,50 euros de financement complémentaire au porteur de projet. Enfin, au-delà des banques classiques, il existe aussi des intermédiaires en opération de banque tels que Solutis, proposant divers services dont le regroupement de crédits. Dans ce cadre, un auto-entrepreneur, dont les revenus fluctuent, peut réduire ses mensualités et réorganiser la gestion de ses finances. En effet, un auto-entrepreneur ayant contracté divers prêts pour développer son activité, et ayant par ailleurs des prêts personnels (immobilier, consommation, etc.) aura intérêt à regrouper tous ses prêts en un seul crédit, avec une mensualité unique, optimisée et adaptée à ses revenus. Pour un professionnel, un commerçant ou un professionnel libéral également, le rachat de crédit permet de rééquilibrer les comptes et financer un nouveau projet.




Lu 3481 fois Dernière modification le lundi, 25 juin 2018 10:21

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître l'édition de Mars 2020
Recevoir la version numérique en cliquant ici

Capture d’écran 2020-03-16 à 12.26.08.png

Livres Blanc et E-book

Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.