La protection de l’entreprise et des consommateurs passe aussi par l’inscription des noms de domaine au RCS

La protection de l’entreprise et des consommateurs passe aussi par l’inscription des noms de domaine au RCS

Évaluer cet élément
(4 Votes)

En France on recense une croissance de dépôts de noms de domaines et plus de 62 millions de consommateurs qui ont réalisés pour plus de 35 millions d’euros d’achat en ligne. Aussi, il est nécessaire de sécuriser les entreprises et les consommateurs en enregistrant le nom de domaine au registre des commerces et sociétés. Cela est possible depuis le décret n° 2012-928 du 31 juillet 2012 mais sous exploité par les entrepreneurs.

Le nom de domaine en .fr en constante augmentation

D’après une étude relative aux noms de domaine en France et réalisée par l’Association Française pour le Nommage Internet en Coopération (AFNIC), la part de marché du .fr en France en 2016 est d’environ 35 %. La croissance des créations de .fr en 2016 a été de +2,2 %, soit 627 000 nouveaux enregistrements de .fr. Par ailleurs, la part des titulaires étrangers de .fr est en augmentation constante depuis 2011 pour atteindre 7,5 % en 2016.

Le commerce électronique français atteint 72 milliards d’euros

Selon la Fédération de l'e-commerce et de la vente à distance (Fevad) le chiffre d'affaires du commerce électronique français a progressé de 14,6 % entre 2015 et 2016 pour atteindre 72 milliards d'euros. Selon l’étude de la Fevad concernant le bilan du e-commerce français, le nombre d'internautes en France ayant acheté sur Internet s'élevait fin 2015 à 36,342 millions. Le nombre de cyberacheteurs en France a augmenté de 6,6 % en un an et de 33 % depuis 2010.

Pour sécuriser les entreprises et les consommateurs, il est possible et vivement conseillé aux professionnels de protéger le nom de domaine de leur société au registre des commerces et sociétés (RCS). Le décret n° 2012-928 du 31 juillet 2012 permet d’associer de manière plus précise le commerçant avec le site internet qu’il exploite et d’ainsi apporter plus de sécurité aux consommateurs.

Une sécurité pour l’entreprise en cas de litige

En effet, cette information peut figurer au sein de l’extrait Kbis relatif à chaque commerçant, au même titre que la dénomination sociale, le nom commercial ou le siège social, à condition que le nom de domaine corresponde d’ores et déjà à un site internet exploité.

Cependant cette formalité n’est pas obligatoire, il est donc possible au commerçant de ne pas s’y soumettre. Mais il pourrait alors perdre un bénéfice assez considérable en cas de litige puisque le fait de déclarer un nom de domaine au RCS permet à l’entreprise d’effectuer une action en concurrence déloyale contre toute reproduction ou imitation de son signe, sous réserve de justifier d’une antériorité d’usage sur ledit nom de domaine.

À cet égard, l'enregistrement de son nom de domaine au RCS pourrait faciliter les actions contre des tiers, en apportant une preuve concrète de la titularité de ce nom de domaine.

Une formalité simple et rapide qui permet de protéger la marque

La déclaration du nom de domaine se fait au greffe du Tribunal de commerce, lors de l’immatriculation d’une société ou postérieurement à celle-ci. La déclaration présente l’avantage de ne nécessiter ni pièce justificative ni autre publicité légale. Toute personne intéressée doit remplir le formulaire de déclaration relative au nom de domaine du site internet (auquel s’ajoute une taxe de 68,14 euros pour l’ajout d’un nom de domaine postérieurement à l’immatriculation de la société).

Une fausse déclaration est pénalement réprimandée

Il convient toutefois de noter que toute fausse déclaration peut entrainer une amende de 4 500 euros et 6 mois d’emprisonnement.


Pour en savoir plus


Partenaires PI (PPI) est un cabinet de Conseil en Propriété Industrielle fondé en 2006 par Gaëlle Loinger-Benamran et Mélissa Cassanet, après plusieurs années passées au sein de structures françaises et anglo-saxonnes de premier plan.
L’équipe est en mesure d’accompagner leurs clients dans tous les aspects stratégiques de la propriété intellectuelle (PI) et se rejoignent sur des valeurs communes et spécifiques. 

L’implication personnelle et opérationnelle, qui se traduit par un accompagnement sur-mesure et une réalisation des missions par les associées elles-mêmes, qui gardent à tout moment le contrôle de la stratégie et du contenu, tout en se faisant efficacement assister par leurs équipes.
Pour ce faire, PPI procède à une analyse concrète puis soumet des directions constructives et réalistes.

Les missions de Partenaires PI sont le conseil et l’accompagnement pour :

- Constituer son patrimoine intellectuel : Pour optimiser l’acquisition de droits de propriété industrielle et les protéger efficacement, il est nécessaire d’élaborer une stratégie en amont.
- Gérer son patrimoine intellectuel : La gestion de vos actifs consiste notamment à :
. surveiller les échéances de vos droits pour agir en temps utile ;
. renouveler vos droits et en assurer la pérennité ;
. s’assurer de la cohérence de la titularité de vos droits et procéder aux inscriptions nécessaires sur les registres concernés ;
. organiser l’exploitation de vos droits en collectant régulièrement les preuves d’usage et en contractualisant les relations avec vos clients et/ou partenaires (accords de confidentialité, licence, cession, franchise/distribution, partenariat R&D…).
- Défendre son patrimoine intellectuel : Défendre son patrimoine intellectuel, c’est avant tout préserver ses actifs. Nous sensibilisons particulièrement nos clients sur la défense de leurs droits pour éviter toute dépréciation économique / juridique ou perte de marché.
- Valoriser son patrimoine intellectuel : Les droits de propriété industrielle constituent des actifs financiers de l’entreprise, et peuvent en représenter la valeur essentielle. Cette valeur économique dépend de la qualité juridique des droits, et donc de la stratégie de protection qui a été définie et mise en oeuvre.

LogoPartenaires PI PPI

Site internetwww.partenaires-pi.fr

Twitter : @PartenairesPi


Lu 3233 fois Dernière modification le jeudi, 23 juin 2022 15:43
Gaëlle LOINGER-BENAMRAN

Gaëlle LOINGER-BENAMRAN, Juriste et Conseil en Propriété Industrielle - Cabinet PARTENAIRES PI
juriste spécialisée en Propriété Industrielle depuis 2001 et Conseil en Propriété Industrielle et Mandataire européen agréé auprès de l’EUIPO depuis 2005. Elle intervient dans le domaine du droit des marques et du droit des dessins et modèles/droit d’auteur. Après un collaboration réussie au sein du cabinet Breese Majerowicz (devenu Bredema) de 2001 à 2006, Gaëlle Loinger-Benamran créé le cabinet Partenaires PI en 2007.
Gaëlle Loinger-Benamran assiste ses clients dans la définition et l’implémentation de stratégies de protection de leurs actifs incorporels. Elle s’est spécialisée dans les problématiques économiques de la Propriété Industrielle, et principalement la valorisation et l’évaluation des actifs incorporels, ainsi que dans la fiscalité de la PI. Elle rédige et négocie des contrats d’exploitation de droits de PI, (licence, cession, accords de coexistence…).

Domaines d’intervention :

- Droit des marques
- Dessins et modèles
- Noms de domaine
- Droit d’auteur et droits connexes

Spécialités :

- Stratégie de protection et valorisation d’actifs incorporels
- Fiscalité de la PI

Formation :

- Maîtrise de Droit des Affaires, Faculté Robert Schumann Strasbourg, 2000
- DESS Accords et Propriété Intellectuelle, CEIPI Faculté Robert Schumann Strasbourg, 2001
- EQF Marques et Modèles, CPI et mandataire européen, 2005

Association :

- CNCPI
- Présidente de la Commission Avenir de la Profession et Numérique de la CNCPI (2017-2018)
- APRAM
- INTA
- L.E.S

Animation de formation :

- Conférence à l’APRAM (2014) sur l’évaluation financière des marques
- Intervenante dans un MBA à HEC et à SupOptique
- Anciennement intervenante à Reims Management School
- Nombreuses interventions et formations (Neuilly Lab, EFE, ordre des experts comptables…)

Comptes réseaux sociaux
LinkedInwww.linkedin.com/in/gaelle-loinger-benamran
Twitter : @PartenairesPi

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Juin 2022
EDITION SPÉCIALE FINANCE
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici
Recevoir la version NUMÉRIQUE en cliquant ici

 Capture d’écran 2022-07-01 à 12.43.09.png 

Paru en Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts