Linda Ducret

Linda Ducret

En 1987, elle devient avocate et crée son cabinet en exercice individuel en 1990. Depuis 2005,  elle est journaliste avec comme terrains de prédilections : les dossiers stratégie du dirigeant, propriété intellectuelle, nouvelles technologies, Incentive.....En 2009, elle publie un roman policier Taxi sous influence, finaliste du Prix du Premier roman en ligne.

Né en 1945, Bernard Terrat a une formation en construction mécanique. Dès l’âge de 17 ans, il commence à travailler dans la mécanique de précision. Et à l’âge de 24 ans, il entre au sein du groupe ASA (machines textiles) où il aura pour missions successives de réorganiser une unité de production en Suisse, de reprendre la direction d’un sous-traitant de l’entreprise qui avait déposé le bilan et enfin de prendre la direction de la filiale brésilienne entre 1974 et 1981. En 1983, il décide de quitter ASA, alors en grande difficulté financière, car il n’a pas toute latitude pour mettre en œuvre un plan de relance.


Vous avez créé une société, elle démarre et tout va pour le mieux. Et un jour, après plusieurs mois de faible activité, la trésorerie ne suit plus. La tentation est de garder pour soi ces problèmes d’argent, par honte ou par crainte. Pourtant, il faut se faire accompagner le plus tôt possible par un spécialiste avocat, expert-comptable ou par un interlocuteur de la CCI afin de rechercher et mettre en œuvre des solutions avec les partenaires de l’entreprise.


Sorti de l’ESSEC en 1988, Pascal Roger a débuté sa carrière comme chargé d’études stratégiques au sein du groupe industriel Saint Louis où il est resté 5 ans. Il rejoint ensuite Dolfus Mieg & Cie (industrie textile) et son président, qui conçoit alors une diversification dans la distribution des produits biologiques. Pascal Roger en ressent alors le formidable potentiel de développement. Cadre salarié développant une start-up, il est gagné une première fois par le frisson entrepreneurial.


Fabrice Serkiz, conseiller Financement - Entreprise en difficulté - Transmission/reprise de la CCI de Troyes nous a délivré les cinq conseils à suivre, selon lui, pour pouvoir anticiper et donc prévenir les difficultés dans une entreprise.


Après avoir commencé sa carrière dans le domaine du transport et de la logistique, Gilles Piquet-Pellorce devient directeur général de Biocoop en 2011 jusqu’en 2017. Il rejoint ensuite la société d’investissement indépendante Samfi-Invest en tant que Vice-président exécutif. Depuis le mois d’août 2019, il est nommé directeur général du groupe Planet Sushi avec comme objectif, dicté par le fondateur du groupe Siben N’Ser, d’engager des chantiers structurants pour renforcer l’efficacité opérationnelle du réseau.


Trois questions à Stéphane Cavet, avocat associé au sein du Pôle Entreprises en Difficulté et Retournement du cabinet Simon Associés.


D’abord, stagiaire au service paie chez GiFi, Thierry Boukhari a su gravir les échelons. En effet, en 2007 on lui propose un poste de responsable des ressources humaines, et un an après un poste de DRH au sein de GiFi. En 2009, il prend officiellement ses fonctions de directeur des relations humaines où il développe de nombreuses actions RH pendant 4 ans. C’est alors que Philippe Ginestet décide de le nommer en 2013 directeur délégué du groupe en charge des ressources humaines. Poste qu’il occupe encore aujourd’hui auquel s’ajoute la présidence de GiFi Mag, société qui gère l’ensemble des magasins GiFi.


« Il faut savoir se jeter à l’eau ». L’expression favorite de Sylvain Serafini, sans doute le reflet de son envie de toujours découvrir et progresser, s’applique désormais à lui au sens propre comme au figuré. À l’issue d’une formation supérieure en gestion et d’une expérience de plus de 25 ans dans l’hôtellerie (notamment Groupe Lucien Barrière), la restauration et les loisirs (spa d’Enghien) où il a essentiellement exercé des responsabilités commerciales, marketing et de direction générale de centre de profit, Sylvain Serafini est, depuis septembre 2009, Président du groupe France Thermes spécialisé en création, développement et exploitation de Resort Thermaux & Touristiques en France.


Lorsque l’on quitte l’école à 16 ans sans autre diplôme que sa passion et son enthousiasme, on n’a pas le choix. Il faut se battre envers et contre tout ! Et apprendre par soi-même, par les autres aussi… Un trésor inestimable pour Olivier de Puymorin qui aime et respecte tous ceux qui l’entourent. Ses proches bien sûr mais également ses collaborateurs quel que soit leur poste dans l’entreprise. Mais n’est pas entrepreneur qui veut et il en faut de l’audace, du courage et de la détermination pour créer et développer une entreprise. Surtout lorsque l’on passe une bonne partie de sa vie active à créer non pas une, mais des entreprises.


Diplômée d’HEC en 2015, Aurélie Lavaud s’est lancée avec Irène Soulages dans l’entrepreneuriat social en créant BimBamJob. Un double constat à l’origine de la création de cette start-up d’aide à la réinsertion : d’un côté, le fort taux de chômage de personnes avec un niveau de première qualification, de l’autre, des employeurs dans des secteurs comme le BTP, la logistique, le sanitaire et social qui ont du mal à recruter.


Page 1 sur 12

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître l'édition de Mars 2020
Recevoir la version numérique en cliquant ici

Capture d’écran 2020-03-16 à 12.26.08.png

Livres Blanc et E-book

Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.