Lutte contre la criminalité financière : la France au premier rang

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le GAFI, organisme intergouvernemental de référence en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme dresse un bilan très positif du dispositif français. Son rapport marque la fin d’un processus d’évaluation de deux ans et demi achevé depuis le 3 mars dernier.

Selon l’évaluation du GAFI, Groupe d’action financière, la France dispose d’un solide dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme et de la prolifération (LBC-FT).

La stratégie nationale repose sur un juste équilibre entre le volet préventif et le volet répressif. À l’échelle internationale, la France a démontré la très grande qualité de sa coopération en matière d’enquêtes et poursuites pour financement du terrorisme, ainsi que pour la politique de saisies et confiscations.

Une priorité nationale servie par des acteurs efficaces

La France a obtenu de bons résultats particulièrement dans l'utilisation du renseignement financier, les enquêtes et les poursuites en matière de blanchiment de capitaux. En matière de lutte contre le terrorisme et son financement, les autorités collaborent de manière efficace et structurée. Les enquêtes sur le terrorisme examinent systématiquement le volet relatif au financement.

Le cadre juridique et le dispositif opérationnel permettent de lutter efficacement et de manière coordonnée, ce qui se traduit par un taux de condamnation de 93 % dans le cadre des poursuites liées au financement du terrorisme.

La stratégie nationale doit beaucoup à ses acteurs notamment à la cellule de renseignement financier (CRF) TRACFIN et au Conseil d’orientation de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (COLB).

TRACFIN en quelques chiffres clés

TRACFIN est, depuis 1990, la cellule de renseignement financier (CRF) française. Ses missions sont définies au code monétaire et financier. TRACFIN joue un rôle central dans le dispositif de LBC-FT en transmettant des analyses opérationnelles aux autorités judiciaires, à d’autres organismes publics ou à des CRF étrangères.

Des actions prioritaires recommandées par le GAFI

Le GAFI est un organisme intergouvernemental chargé de l’élaboration des normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux, le financement du terrorisme et de la prolifération. Les dispositifs des pays membres du GAFI sont régulièrement évalués par les pairs à l’aune des standards internationaux. La France est représentée au GAFI par la Direction Générale du Trésor, qui conduit la délégation interministérielle française.

Les 10 recommandations du GAFI à la France 

  • renforcer les efforts de supervision du secteur non-financier. 
  • renforcer la connaissance de tous les professionnels du secteur non-financier de leurs obligations en matière de LBC-FT 
  • poursuivre la mise en œuvre des stratégies relatives à l’application de la présomption de blanchiment de capitaux auprès de l’ensemble des autorités de poursuites 
  • renforcer les effectifs spécifiquement formés et dédiés à la lutte contre le blanchiment de capitaux, en particulier auprès des services d’enquêtes locaux, en Outre-Mer et à l’instruction
  • doter les greffiers des tribunaux de commerce d’outils permettant la vérification de l’authenticité des documents enregistrés au Registre du commerce et des sociétés (RCS) et au registre des bénéficiaires effectifs (RBE) 
  • étendre les diligences relatives au contrôle de l’honorabilité et de la probité à tous les postes de direction et des bénéficiaires effectifs
  • s’assurer que des informations élémentaires et sur les bénéficiaires effectifs des associations, fondations et fonds de dotation soient exactes, à jour et mises à la disposition des autorités compétentes 
  • conduire une évaluation plus approfondie des risques d’exploitation du secteur organismes à but non lucratif (OBNL) aux fins de financement du terrorisme
  • affiner les analyses de risques liés à certains secteurs (immobilier), activités (espèces et actifs virtuels) et menaces (corruption)
  • s’assurer que toutes les autorités compétentes et, en particulier le COLB, poursuivent leurs efforts aux fins d’améliorer le recueil et/ou le maintien des données statistiques, et poursuivre la centralisation de ces données.

 

Lu 967 fois Dernière modification le vendredi, 27 mai 2022 08:01

Annonces

Pave Abode Creative Cloud

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

inscrit.png   

Vient de paraître GPO Magazine de Avril 2022
GPO MAGAZINE N°109
Recevoir la
 version PRINT en cliquant ici

EXTRAIT GPO 109.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vient de paraître GPO Magazine de Mars 2022
ÉDITION SPÉCIALE SÉCURITÉ NUMÉRIQUE
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

MAG DIGITAL Lire extrait HS 2022-03 Secu numerique.jpg

Livres Blanc et E-book

Toutes les solutions IT pour pouvoir moderniser ses infrastructures
Pour répondre aux défis de compétitivité, de cybersécurité, de performance opérationnelle et d’urgence climatique, les…
Les clés pour réussir l’intégration de la signature électronique au sein de son organisation !
Au travers de son livre blanc consacré à « La signature électronique et son intégration…
Comment passer à la facture électronique ?
En permettant un traitement automatisé et sécurisé, la facture électronique facilite la comptabilité des factures…
Cinq étapes pour améliorer l'expérience client grâce à l'Intelligence Artificielle
Les centres de contact sont une source importante d'informations sur les clients. Ils peuvent en…
Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Comment aborder la fin du « quoi qu’il en coûte » ?
Symboles du « quoi qu'il en coûte » comme réponse au Covid-19, les prêts garantis…
Comment simplifier la réservation hôtelière ?
Et si le voyage d’affaires devenait aussi simple que le voyage loisir ? Pour permettre…
Comment offrir une expérience client digne de Netflix grâce à l’Intelligence artificielle ?
Plus que jamais les entreprises se doivent d’offrir à leurs clients un expérience fluide, remarquable…
Comment renforcer l’agilité de ses applications de gestion avec Oracle Cloud ?
Toute entreprise, quel que soient sa taille, son métier ou ses activités, fait aujourd’hui face…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts