Imprimer cette page

Sharvy facilite le flex-office avec une application de conciergerie d'entreprise multi-services

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Sharvy est devenu le compagnon de travail quotidien de 30 000 utilisateurs, grands comptes, collectivités et PME. C'est la belle histoire d'une start-up française, née à Montpellier en 2018, qui fait aujourd'hui la course à l'international...

Avec l'application Sharvy, le salarié réserve sur son smartphone son parking, son poste de travail et son déjeuner avant de venir au bureau. Côté entreprises, Sharvy est modulaire, totalement personnalisable et vite déployée, ce qui explique son succès.

Un cœur applicatif identique, personnalisable, pour une mise en service rapide

Le mix télétravail/présentiel est devenu un desiderata des collaborateurs du tertiaire depuis la crise sanitaire. Pour les entreprises, c'est une nouvelle organisation à maîtriser, de nouveaux outils à déployer mais à la clé, une réduction possible des coûts immobiliers...

Sharvy surfe sur cette évolution des pratiques. En se positionnant comme un facilitateur d'organisation, qui rapproche l'offre et la demande, de places de parking, de postes de travail, de places au restaurant collectif, Sharvy est intégrée dans de nombreux projets actuels ou futurs de transformation et de déménagement d'entreprises.

« Chaque nouveau client a son fonctionnement propre et sa configuration immobilière, mais la logique d'optimisation de l'ensemble est identique. Nous apportons une solution clé-en-main, notre application personnalisable permet de faire du sur-mesure. L'adhésion des collaborateurs est ensuite rapide, car c'est simple et pratique à utiliser », explique Stéphane Seigneurin, CEO de Sharvy. « En général, les organisations déploient d'abord Sharvy pour la gestion de leur parking, et de plus en plus, elles en viennent à généraliser son usage et à déployer l'outil pour les espaces de travail et la cantine ».
Sharvy

Pour que le parking soit partagé

30 % de capacités supplémentaires dans les parkings avec Sharvy, grâce à son algorithme qui réaffecte les places des personnels absents – réunions extérieures, congés, maladies, RTT...

« Sharvy donne à l'usager la possibilité de libérer ou de réserver un emplacement à l'avance », explique Stéphane Seignerin. « Le parking redevient un bien commun, géré de façon collaborative : quand on prévoit d'être absent, on libère de soi-même sa place sur l'appli, elle est remise à disposition des collègues. Une attitude responsabilisante, respectueuse vis-à-vis de la communauté, qui permet d'améliorer le vivre ensemble. En plus, l'entreprise fait du contrôle d'accès sans avoir à gérer des badges ! ».

Pour organiser le flex office

55 % des entreprises songeraient à passer prochainement au flex-office, en premier lieu pour réduire les coûts liés à la location de bureaux1.

Le flex-office est devenu un vrai modèle alternatif. En principe, il devrait permettre aux salariés de décider de s'installer là où ils le souhaitent, dans l'espace qui conviendra le mieux à leurs besoins et à leurs tâches journalières. Encore faut-il qu'il y ait de la place, que le poste de travail soit libre, donc que cela soit un minimum maîtrisé et suivi... C'est ce que Sharvy permet...

Pour que chacun participe à la réduction du gâchis alimentaire

50% de réduction du gaspillage alimentaire, c'est l'obligation fixée au 1er Janvier 2022 par la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (Egalim), aux secteurs de la chaine alimentaire, y compris restaurateurs et restauration collective2.

Sharvy permet à la restauration collective en entreprises, de prévoir la fréquentation. Le gestionnaire peut anticiper ses commandes et les repas à préparer, grâce à la réservation signalée sur Sharvy.

1 [SONDAGE] Flex office: vers la fin des bureaux attitrés ? – Deskeo
2 Par rapport au niveau de 2015 et ce avant 2030.

Lu 184 fois Dernière modification le lundi, 02 mai 2022 10:40