Imprimer cette page

Colliers International France s’associe au Lab RH pour co-développer un outil de mesure innovant

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Les entreprises et les méthodes de travail se transforment ; les espaces de travail s’adaptent et évoluent. L’impact de l’environnement de travail sur le salarié reste cependant difficile à mesurer. Colliers International France s’associe au pôle recherche du Lab RH afin de co-créer un outil de mesure de la qualité des environnements de travail en évaluant les usages, le bien-être et la performance des salariés.

Les premiers résultats seront dévoilés en décembre 2019, après une année de développement et d’expérimentations auprès des entreprises.

Des valeurs partagées et un projet commun

Acteur dans l’immobilier d’entreprise et le conseil à l’utilisateur, Colliers International France accompagne les organisations de toutes tailles dans leurs projets de transformations. Sa démarche de Recherche & Développement vise à comprendre les transformations en cours, anticiper les évolutions liées au travail et à l’immobilier d’entreprise, et faire évoluer les pratiques liées à la conception des espaces de travail.
Association pour le soutien et la promotion des solutions innovantes dans le domaine des ressources humaines, Le Lab RH regroupe un écosystème de près de 400 acteurs de l’innovation RH et 60 grandes entreprises. Ambitionnant de devenir une entité de référence en matière d’innovation en ressources humaines, le Lab RH a créé un département R&D en son sein composé de chercheurs et doctorants dans diverses disciplines.
Ensemble, Colliers International France et le Lab RH ont pour objectif de remédier au manque d'outils et de données pour évaluer de façon systématique la perception des salariés sur leurs espaces de travail et particulièrement après un changement.

Pour Dorian Roulet, responsable de l'étude au Lab RH, « un canapé de couleur et un babyfoot ne suffisent pas à faire un espace de travail agréable. Les espaces de travail contraignent et définissent les modalités des activités de socialisation et de production. Ils ont donc un impact direct important sur le bien être des salariés et sur leur productivité. Au-delà des lieux communs, nous nous donnons pour but d'objectiver ces ressentis et nous partagerons ces résultats afin de faire avancer la connaissance commune sur le sujet ».

Expérimentation d’un questionnaire innovant

La collaboration entre Audrey Abitan, docteure en psychologie sociale et responsable R&D de Colliers International France, et Dorian Roulet, doctorant en sciences économiques à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne et chercheur en innovation organisationnelle au Lab RH, a permis le développement d'un questionnaire novateur.

Le questionnaire vise à évaluer les relations entre l'environnement de travail, l'usage des espaces, le bien-être, et la performance au travail. Une attention particulière est portée sur l’analyse des effets des changements d’environnements de travail (ex. le passage en flex office) et sur l'identification des facteurs influençant le vécu des salariés, que ce soit au niveau des caractéristiques individuelles (ex. âge, type d’activité, engagement) ou organisationnelles (ex. organisation du travail, pratiques managériales).

« Aujourd’hui, concevoir de « bons » environnements de travail c’est s’assurer de répondre au double enjeu de qualité du travail et de qualité de vie au travail. Pour cela il est essentiel de saisir la façon dont les individus utilisent leurs espaces et pensent leur travail, mais aussi d’examiner la perception qu’ils ont de leur organisation et de ses possibles transformations. Notre outil permettra aux entreprises de bénéficier d’analyses robustes pour définir, par exemple, des axes d’amélioration en amont d’un projet ou encore d’en mesurer le succès », déclare Audrey Abitan, Responsable R&D de Colliers International France.

Vers une meilleure connaissance des impacts de votre environnement de travail sur vos salariés

Si, à terme, le questionnaire sera proposé pour toutes les entreprises souhaitant évaluer l’impact de leurs environnements de travail auprès de leurs collaborateurs, une phase d'expérimentation pour perfectionner le questionnaire est actuellement en cours. Cette phase durera jusqu'à la fin d'année 2019.

Au moins dix organisations - principalement du secteur tertiaire - auront le privilège de tester gracieusement cet outil dans sa version test. En testant le questionnaire, les organisations participantes pourront mieux identifier les leviers et freins liés à l’appropriation de leur (nouvel) environnement de travail et se situer par rapport à d’autres entreprises.





Lu 359 fois

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.