Imprimer cette page

Masternaut identifie les jonctions de routes les plus dangereuses de France pour préserver la sécurité des conducteurs

Évaluer cet élément
(2 Votes)

Strasbourg, Béziers, Paris, Avignon et Saint-Denis font partie des villes possédant les jonctions de routes les plus dangereuses en France. Masternaut, spécialiste de la télématique embarquée et de l’analyse des données de flottes, les a cartographiées en évaluant 3 critères de conduite pouvant augmenter le risque d’accidents : freinages brusques, accélérations vives et surrégimes1.


Les solutions télématiques pour la sécurité des conducteurs

La sécurité routière est au coeur des enjeux des entreprises. Ainsi, afin de renforcer la sécurité des conducteurs, Masternaut a mis au point plusieurs solutions qui réduisent les risques d’accident.

Tout d’abord, le fait de s’assurer que chaque véhicule est adapté à l’usage du conducteur (type de trajet, durées, charges,...) et en bon état de fonctionnement (en remontant à distance les données des témoins d’alerte lumineux du tableau de bord et les détections de choc). Également, optimiser les trajets et l’organisation terrain pour limiter le temps passé par les collaborateurs sur la route. Enfin, et c’est la méthode la plus connue, encourager une conduite plus souple et responsable grâce à un coach d’éco-conduite embarqué dans l’habitacle, qui permet au conducteur d’améliorer son comportement en temps réel.

Toutes les données remontées dans le cadre de l’éco-conduite permettent au responsable de la flotte de sensibiliser ses conducteurs de façon précise et personnalisée.

Si, en plus, la géolocalisation est activée, le gestionnaire de parc automobile peut même identifier les zones les plus à risques sur le parcours des conducteurs.

La route la plus sûre n’est pas celle que l’on pense

Au regard des données collectées pendant l’année 2018, les Data Scientists de Masternaut ont pu identifier quelques-unes des jonctions les plus délicates de France. À Avignon, Béziers, Paris, Saint-Denis et Strasbourg, les données pointent vers plusieurs croisements ayant entraîné des comportements de conduite plus dangereux qu’ailleurs : freinages d’urgence, démarrages brusques et surrégimes y surviennent en nombre bien supérieur à la normale, multipliant les risques d’accidents et le gaspillage de carburant.

Fait étonnant, certains carrefours paraissent tout à fait sécurisés, avec une vue plutôt dégagée et des routes larges. Mais en étudiant les angles morts et en observant l’emplacement des panneaux d’affichage, on réalise que la réalité est toute autre.

Ainsi, les relevés établis par exemple sur la route de Wasselonne, à l’ouest de Strasbourg, montrent 972 accélérations brusques, 975 freinages brusques et 10 891 surrégimes sur l’année 2018, la plaçant comme la jonction la plus délicate à aborder pour les conducteurs.
Image route de Wasselonne
Alors que la visibilité semble correcte à première vue, l’étude de ce carrefour montre que deux voitures arrivant en même temps se retrouvent chacune dans l’angle mort de l’autre, pouvant expliquer notamment le nombre important de freinages brusques en arrivant au croisement (image de droite).
Image croisement route de Wasselonne Masternaut
Les données télématiques permettent aujourd’hui d’aller au-delà de la gestion de la flotte et, contextualisées et finement analysées, elles pourraient même être utiles aux collectivités ou aux constructeurs d’infrastructures pour améliorer la sécurité des routes.

1 Étude effectuée sur la base des véhicules équipés de la solution Connect de Masternaut en France sur l’année 2018

Lu 1548 fois Dernière modification le mercredi, 27 février 2019 15:11

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.