Le retrait de la taxe GAFA signifiera-t-il un regain de croissance pour les géants technologiques ?

Évaluer cet élément
(0 Votes)

En février, la France a suspendu la taxe GAFA, précédemment adopté le 11 juillet 2019. Elle a ensuite remis en place la taxe en mars, équivalent à 3% du revenue des géants technologiques. À cette annonce, le moment pourrait être bien choisi de suivre les actions Amazon, Google ou Apple. Nous faisons le point sur la nature de cet impôt.

La taxe GAFA, qu’est-ce que c’est ?

Ainsi nommée parce qu’elle aurait notamment concerné les quatre géants du numérique - Google, Apple, Facebook et Amazon - la taxe GAFA que la France se disait d’être le premier état européen à l’appliquer consistait à lever un impôt de 3% sur l’ensemble des revenus des groupes technologiques dont les services étaient vendus en France. Une taxe arbitraire, avaient rapidement rétorqué les États-Unis avant d’ajouter qu’ils n’hésiteraient pas à en contrecarrer les effets en imposant à 100% les imports français. La perspective avait notamment fait frémir les producteurs de vin.

La réaction des grands groupes concernés

L’été dernier, le géant numérique et de l’e-commerce Amazon, dont le siège européen bénéficie des généreux taux d’imposition appliqués au Luxembourg, avait annoncé que toute taxe, GAFA ou autre, susceptible de s’immiscer dans ses marges serait immédiatement répercutée sur les frais de vente, pénalisant ainsi les commerces qui utilisent le site Amazon pour vendre leurs produits en ligne. De là à penser que cette augmentation des frais de vente pourrait rapidement se traduire soit par un exode des vendeurs vers d’autres plateformes ou encore, tout simplement, par une hausse des prix de vente, il n’y avait qu’un pas que les spéculateurs boursiers avaient tôt fait de franchir.

Taxe GAFA

La nouvelle du retrait de la taxe sera donc accueillie avec enthousiasme par les PME françaises et par les acheteurs en ligne de l’hexagone. Également concernés, les investisseurs qui surveillent de près la valeur des actions Amazon pourraient bien y voir un facteur positif pour l’avenir du site d’e-commerce et donc une opportunité d’investir de nouveau dans le groupe.

Amazon en France aujourd’hui

Si la mise en suspens, jusqu’à nouvel ordre, de l’impôt GAFA sera vu comme un facteur positif dans la croissance déjà exponentielle d’Amazon, le géant mondial est confronté à d’autres difficultés d’ordre éthique. On notera par exemple le mécontentement de ces 300 employés qui signaient récemment une pétition dénonçant la politique environnement de la société, ou encore la mauvaise réputation d’Amazon en matières d’emploi et surtout, de fiscalité. En effet, nombreux sont les analystes à observer, comme l’exprime si bien l’enquête de Benoit Berthelot, que « tout l’organigramme d’Amazon est orienté vers un seul objectif : limiter au maximum sa contribution fiscale. » Et le contribuable français est déterminé à récupérer sa part, coûte que coûte…

Les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple) lors du COVID-19

Durant cette crise pandémique mondiale, les géants technologiques proposent des solutions afin de s’adapter à la crise. Elles ont adapté leurs stratégies et ont mis en place des aides et informations concernant le virus. Il est notable qu’Amazon a également fermé ses portes en France pour une courte durée, ce qui pourrait impacter ces actions.

Il est important de suivre toutes informations vis-à-vis des géants technologiques afin de suivre leurs actions. La taxe GAFA et la crise pandémique aujourd’hui sont des facteurs importants qui impactent Google, Amazon, Facebook et bien plus encore.

Lu 726 fois Dernière modification le jeudi, 23 avril 2020 11:07

Annonces

ADS.GPOMAG NOTILUS ADS.1

Le magazine digital

Inscrivez-vous à notre édition digitale pour feuilleter gratuitement le prochain numéro

   je m inscris test

Vient de paraître l'édition de Juillet 2020
Entreprise AGILE et Gestion de la MOBILITÉ
Recevoir la
 version numérique en cliquant ici

Capture d’écran 2020-07-18 à 19.05.29.png 

Paru en Juin 2020
La FONCTION FINANCE à l'heure du digital

MAG DIGITAL Lire extrait HS 2020-06-Digit fonction finance.jpg

Livres Blanc et E-book

Accélérer la transformation digitale de la comptabilité fournisseurs
Les équipes comptables se doivent d’engager leur transformation digitale pour éliminer les travaux de saisies…
Plus de livres blanc

Webinaires

Au 1er janvier 2021, le Brexit sera effectif : êtes-vous prêts ?
Au 1er janvier 2021, le Brexit sera effectif. Pour vous préparer, la douane vous accompagne…
Comment aborder le télétravail dans les meilleures conditions ?
Les nouveaux défis auxquels nous faisons face amènent les entreprises à recourir de plus en…
Les différentes étapes pour anticiper la sortie de crise
L'équipe Décidem, Cabinet de conseil spécialisé dans les défis humains, propose gratuitement son prochain webinar…
Plus de webinaires

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir l'édition digitale mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

 

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.