Imprimer cette page

KPMG lance Blue, une solution d’intelligence artificielle pour accompagner les entreprises en difficulté

Actu Dirigeant Écrit par  lundi, 21 décembre 2020 16:09 Taille de police Réduire la taille de la police Augmenter la taille de police
Évaluer cet élément
(1 Vote)

Dans le contexte actuel particulièrement éprouvant pour les entreprises, le marché du Distressed M&A s’accélère et les opérations se multiplient. Les meilleures chances de survie d’une société en difficulté résident dans la recherche approfondie de repreneurs qualifiés, étape clé qui nécessite du temps, que bien souvent ces sociétés n’ont pas.

En moyenne, chaque dossier ne fait finalement l’objet que d’1,6 offre de reprise (source : étude 2019 KPMG France sur les reprises à la barre). La faiblesse de ce nombre est dû à cette absence de recherche active de repreneurs, en particulier dans le cadre de dossiers de taille moyenne.

Pour répondre aux enjeux du marché, KPMG France a développé Blue, un outil de recherche de repreneurs qualifiés conçu pour répondre aux contraintes de la procédure collective. Cette solution innovante permet de travailler sur le nombre de repreneurs potentiels, en augmentant ainsi de façon significative le nombre d’offres pertinentes pour un coût compétitif, compatible avec le contexte difficile auquel doivent faire face ces entreprises.

Optimiser le temps et les ressources des entreprises en difficulté grâce à l’intelligence artificielle

La vocation de la solution Blue est d’identifier en quelques secondes les profils de repreneurs les plus pertinents pour une entreprise en difficulté donnée. Cet algorithme conçu par des data scientists de l’équipe Restructuring est capable de scanner des centaines de milliers d’entreprises, en France et en Europe, pour dresser une buyer-log (liste d’acquéreurs potentiels) qualifiée en quelques secondes, au lieu des 2 à 3 jours traditionnellement nécessaires pour analyser manuellement une cible et son marché.

Les reprises d’entreprises en difficulté répondant souvent à une logique qui se répète, Blue repose sur l’analyse approfondie de plusieurs milliers de deals. Cet algorithme est programmé pour réfléchir exactement comme le feraient des experts du M&A, en décuplant leurs capacités cognitives pour permettre de croiser des milliers de données par seconde. Dotées d’un tel outil, les équipes pourront ainsi se concentrer pleinement sur leur rôle de conseil et l’accompagnement clients.

« Notre expérience montre que nombreux sont les repreneurs qui déclinent les offres de reprise, faute d’avoir été contactés suffisamment tôt et de disposer du temps nécessaire pour mener à bien les diligences suffisantes. Cette solution a été pensée au service des entreprises en difficulté, pour leur permettre de bénéficier d’une recherche qualifiée de repreneurs potentiels, ce qui représentera un enjeu majeur dans les mois à venir », détaille Julien Sortais, Directeur Distressed M&A de KPMG France.

Une solution qui s’appuie sur la force du réseau KPMG sur l’ensemble du territoire

Les processus M&A restent souvent réservés à des sociétés de taille significative dont les enjeux économiques et sociaux sont forts. La puissance et l’ancrage local du réseau KPMG, associés à ce nouvel outil d’intelligence artificielle, permettent d’adresser les besoins d’entreprises qui ne bénéficient que très rarement d’une recherche qualifiée de repreneurs potentiels.

« En effet, plusieurs investisseurs voient des opportunités dans la consolidation sur certaines filières. L’adossement d’entreprises en difficulté à des champions nationaux ou internationaux permet à ces actifs d’avoir un nouveau souffle et de redevenir compétitifs pour reprendre le chemin de la croissance. Notre ambition avec Blue est d’accompagner les entreprises en difficulté et les investisseurs pour fluidifier ce processus de consolidation, notamment sur des secteurs stratégiques pour l’économie de demain », souligne Baréma Bocoum, Associé, Responsable des activités de restructuring chez KPMG France.

Lu 1863 fois Dernière modification le lundi, 21 décembre 2020 16:28

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.