Réseaux : une révolution virtuelle, mais des profits bien réels...

Réseaux : une révolution virtuelle, mais des profits bien réels...

Évaluer cet élément
(3 Votes)

L'augmentation du volume d'équipements personnels utilisés et l'essor de l'Internet des objets ouvrent la voie à une nouvelle ère, celle de la personnalisation : applications personnalisées, services sur mesure, contenu adapté, développement de nouvelles fonctionnalités, tout cela commandé et fourni à la demande. Uber illustre parfaitement cette tendance et fait désormais partie du quotidien de nombreux Français, puisqu’en mai 2015, 1 million d'entre eux avaient déjà utilisé le service.

Autre exemples : Just Eat, service de livraison de repas à domicile avec plus de 60 millions de commandes, TripAdvisor qui rassemble au total 4, 5 millions d'avis sur des services français, ou encore Orange, qui développe des partenariats afin d'offrir à ses abonnés des outils de protection du domicile à souscrire comme un service.

Tous ces services donnent désormais le pouvoir aux utilisateurs finaux. Et les entreprises sont contraintes d’adapter leur infrastructure informatique aux exigences croissantes en matière de services et d’applications. Conséquence de cette transformation digitale : il faut gagner en vitesse et en souplesse pour tirer parti de cette nouvelle donne. De nombreuses entreprises cherchent ainsi à déployer de nouvelles applications ou à migrer leurs applications sur le cloud, impliquant de s’appuyer sur des datacenters nouvelle génération.

Car le traitement d’applications nécessite une importante puissance de calcul. Jongler avec les différentes ressources entraîne une certaine latence au niveau des applications (alors que la priorité doit être donnée à la qualité de l'expérience client). La pénurie de ressources dédiées complique également la situation. L'entreprise exige que l'infrastructure s'automatise et évolue, alors que le datacenter traditionnel n'est pas capable de s’adapter.

La principale problématique aujourd’hui est que les orchestrateurs ne peuvent mettre à disposition que des ressources de calcul et de stockage, les ressources réseau devant être gérées à part. Ces dernières sont cependant difficiles à configurer et requièrent souvent une intervention manuelle. Il faut donc parfois des jours, voire des semaines pour configurer et provisionner un réseau pour une machine virtuelle, ralentissant d’autant la mise à disposition de l'application pour les utilisateurs finaux. La bonne nouvelle est que même si ce manque de souplesse pèse sur la capacité des entreprises à innover, il est possible d’évoluer rapidement en mettant en œuvre les ressources IT adéquates.

Le seul moyen d'atteindre ce degré de souplesse et d'efficacité est la virtualisation. Réunissant calcul, stockage, mise en réseau et gestion au sein d'une même plateforme, la virtualisation est la solution qui peut aider les entreprises à se démarquer et à offrir une valeur ajoutée…

1) Routeurs virtuels
On trouve désormais sur le marché de nouveaux routeurs virtuels aux multiples fonctions, basés sur des serveurs x86 et compatibles avec un large éventail d'applications professionnelles cloud et mobiles. Ces technologies virtualisées avancées limitent les coûts, la complexité ainsi que les délais associés aux opérations de qualification, de maintenance et d'acheminement physique, accélérant le déploiement des services. Des facteurs de succès importants lorsqu'une entreprise s'attaque à des marchés de niche et de nouveaux territoires.
Ces routeurs virtuels offrent la flexibilité nécessaire pour lancer des ressources de routage instantanément, à tout moment et en tout lieu. Ce sont aussi de véritables atouts dans les initiatives émergentes de virtualisation des fonctions réseau (NFV).

2) Virtualisation des fonctions réseau
La technologie NFV est à la croisée des chemins. D'un concept intelligent, elle tend à devenir une solide réalité à mesure que sont lancées des plate-formes ouvertes et clés en main complètes pour la virtualisation des fonctions réseau. Les routeurs virtuels sont des composants essentiels de ces nouvelles plateformes qui automatisent l'orchestration des ressources de calcul, de stockage et de mise en réseau pour créer des réseaux virtuels tout en s'intégrant parfaitement aux commutateurs et routeurs physiques existants. La technologie NFV automatise le chaînage des services de réseaux virtualisés ou physiques, orchestre les réseaux sur les clouds publics, privés et hybrides et offre des capacités d'analyse avancées pour l'automatisation, la visualisation et le diagnostic.
Ces plate-formes garantissent par ailleurs une prise en charge multi-fournisseurs sur le réseau. Elles bénéficient du soutien de nombreux partenaires et fournisseurs de services professionnels qui aident les entreprises dans les phases de création et d'exploitation.

3) Système d'exploitation de réseau
Pour que tout cela fonctionne, ces plate-formes requièrent un système d'exploitation de réseau fiable et performant pour le routage, la commutation et la sécurité. Un tel système d'exploitation réduit le temps nécessaire au déploiement de nouveaux services et diminue les coûts d'exploitation du réseau. Il est également nécessaire de sécuriser les kits de développement SDK et les interfaces de programmation pour développer des applications capables de tirer parti du réseau.
Conçu dans l'esprit de l'approche DevOps, avec une prise en charge de script souple et l'intégration aux frameworks d'orchestration les plus courants, ce type de système d'exploitation offre des options flexibles pour une distribution en continu et une gestion de type DevOps. En optimisant la distribution et la requalification des logiciels, les demandes IP et IT sont unifiées.
Cela améliore aussi la fiabilité, le fonctionnement et la sécurité des applications existantes. Il automatise les opérations du réseau dans le cadre d'un système rationalisé, ce qui laisse davantage de temps pour se concentrer sur le déploiement de nouveaux services et applications. Evolutif dans un sens ou dans l'autre, il offre aux développeurs et aux opérateurs un système cohérent, fiable et stable. Pour les entreprises, cela représente une solution plus rentable. Il est temps que les réseaux des entreprises évoluent au même rythme que l'activité. Il est temps de déployer facilement des services personnalisés, avec peu de risques. Il est temps de gagner et de mériter la fidélité de vos clients.

Par Olivier Melwig, Directeur Technique Opérateurs et Entreprises France - Juniper Networks

Lu 1144 fois Dernière modification le lundi, 13 février 2017 15:29

Annonces

pave natixis factor affacturage tresorerie

Annonces

pave salon industrie futur

Le magazine digital


D
écouvrez un extrait du dernier numéro et
inscrivez-vous à notre newsletter pour pouvoir Feuilleter gratuitement la version numérique dans son intégralité dès la prochaine parution.

extrait

   je m inscris test

Inédit
Découvrez un extrait de l'édition spéciale
de GPO Magazine parue en septembre 2016, dédiée à L'entreprise à l'heure du digital.

hs digital


Inédit 
La Rédaction vous propose un extrait du livre blanc sur Le BPO de courrier.

Vignette_visualiser_extrait.jpg

A télécharger dans son intégralité Gratuitement  en cliquant ici

 

Connexion

Devenir membre de GPOMag.fr vous permettra de bénéficier de nombreux avantages réservés uniquement aux membres : Recevoir la newsletter mensuelle, Feuilleter les cahiers thématiques et les télécharger gratuitement, Feuilleter gratuitement les derniers numéros de l'année en cours, Télécharger le planning rédactionnel pour connaître les sujets de la Rédaction à venir.

GPO Magazine

GPO Magazine, pour Gérer, Prévoir et Optimiser les ressources de l'entreprise est un magazine d'aide à la décision bimestriel, axé sur l'optimisation de la gestion d'entreprise, pour concrètement guider ses lecteurs dirigeants dans leurs réflexions stratégiques, leurs démarches opérationnelles, la gestion de leurs droits et dans le choix de leurs partenaires.

Une ligne éditoriale concrète et pertinente qui conjugue tendances, cas concrèts et témoignages, dossiers d'analyse, dossiers marchés, dossiers métiers, focus, point de droit, point international, point fiscal. Plus des " Avis d'Experts ".

Contactez-nous

Nos autres sites d'information

Twitter - Derniers posts

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.